Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 08:27

Bonjour mes Amis... j'arrive... ou plutôt, j'émerge. Je comprends fort bien que le Grand Froid qui sévit sur l'Europe fasse des morts et je sais que toutes les personnes qui ont des problèmes cardiaques doivent se sentir très mal. Je commence à refaire surface aujourd'hui, mais il m'a fallu passer par une phase d'adaptation qui ne s'est pas faite sans problèmes. Cette baisse de température nous est tombée dessus si subitement que nous n'avons pas eu le temps de nous y acclimater, c'est le cas de dire. Déjà, un grand problème de Déshydratation, même en buvant plusieurs litres d'eau par jour. Puis une fatigue si intense qu'il est absolument impossible de garder les yeux ouverts. Alors, le mieux est de ne pas insister et de dormir, dormir, dormir, jusqu'à ce que le corps consente à sortir de son "hibernation". C'est ainsi que je vois la chose. Voilà. Juste pour vous dire que je vais mieux et je conseille à tous ceux qui ont le coeur patraque de ne pas s'affoler. Il faut lui laisser le temps de s'adapter au climat, boire beaucoup beaucoup d'eau, manger frugal et éviter de se fatiguer dans des activités demandant des efforts. Il est clair et net que ce climat sibérien est très mauvais pour les personnes faisant de l'hypertension artérielle. Le Froid est aussi dangereux que les grandes chaleurs. Trois personnes sont mortes d'un infarctus en Italie, en pelletant la neige, comme vous le lirez dans le dernier article en bas. C'est une chose dont les medias ne parlent pas et quand je vois que dans les pays de l'Est, ils attribuent des décès à l'abus d'alcool, je suis très sceptique. Et la situation n'est pas prête de s'arranger puisque pour le Sud-Ouest, il nous est dit "que le plus dur reste à venir".

 

Alors qu'en est-il de ce froid ? D'où vient-il ? Et que nous dit le GIEC au sujet du réchauffement climatique alors que des dizaines de scientifiques affirmaient et affirment toujours que nous allons vers une ère glaciaire ?

 

Pour parler de choses concrètes, physiques, matérielles, il y a d'abord quelque chose d'essentiel qui obscurcit le ciel, ce sont les nuages de cendres de tous les volcans en éruption sur le globe. J'en parlerai plus précisément ensuite. Là, je vois le ciel par ma fenêtre, l'horizon est totalement masqué par un énorme nuage presque noir et l'on voit bien que ce n'est pas un nuage normal. C'est quelque chose d'énorme qui vient de surgir sur un ciel plus clair. Et le temps n'est pas orageux.

 

Regardez le spectacle depuis la Station Spatiale. On ne voit plus la Terre. Ceci se passait le 18 janvier... nul doute qu'à l'heure actuelle, cela ne doit pas être mieux...

 

 

 

Sur le plan métaphysique, notre Terre souffre. Elle est asphyxiée, elle étouffe. Le processus enclenché pour changer sa face avec l'activation des volcans n'est, certes, pas le moindre des phénomènes qui obscurcit nos jours. Mais ce qu'il faut bien comprendre, c'est que nous n'avons pas pris soin d'elle. L'Ordre Noir qui règne sur ce monde a tout fait pour la détruire avec ses technologies et bio-technologies. Ils ont empoisonné le sol, l'eau, l'air, et je ne parlerai pas de la Conscience de la quasi-totalité de l'Humanité qui ajoute encore du Négatif à un tableau déjà passablement sombre.

 

Nous vivons dans un  monde d'Energies qui se veulent Harmoniques avec tout ce qui existe sur cette planète. Si l'Harmonie n'existe plus, elles cessent d'agir dans le Bon Sens parce que nous sommes tributaires du "Cause à Effet". Ce qui se traduit dans le Sacré par "Vous serez jugés à vos oeuvres". Dans tous les plans. Physiques et Métaphysiques. Matériels et Immatériels. Telle est la Loi.

 

Nous avons détruit l'Oeuvre des Anciens qui avaient pourtant TOUT préparé pour qu'il y ait le moins de dégats possibles en cette fin de Cycle où la Surface de la Terre doit être Remodelée. Les Puissants de ce monde n'ont même pas pris la peine de lire le Message de nos Grands Ancêtres. Ils ont fait ce qu'ils ont voulu. Dans le pire surtout. Parce qu'ils sont incapables du Meilleur. Seul le Profit les taraude. Ils ne savent que remplir leurs comptes en banque et leurs coffres, s'accorder des salaires faramineux sur le dos des Peuples. Et tant pis si notre Mère Nourricière crève avec tout le Vivant. C'est le Cadet de leurs soucis. Ces sinistres individus n'ont aucune Conscience. Mais non contents d'avoir perdu la leur, ils ont aussi vicié celle de milliards d'êtres humains. Avec leurs religions et leurs lois iniques.

 

Si vous lisez attentivement la Torah, vous voyez que la chose ne date pas d'aujourd'hui. Beaucoup de Prophètes ont tempété contre eux et sont  morts assassinés parce que leurs Vérités n'étaient pas bonnes à entendre. Ces dégénérés appliquent Le Droit par la Force. Ce que vous ne leur donnez pas, ils le prennent. La Dévastation de l'Afghanistan, de l'Irak, du Liban, de la Libye, les millions de morts qu'ils ont laissé dans leur sillage porte la Signature de ces Prédateurs qui se croient civilisés. Les Eveillés savent qu'ils ne sont que Barbares. Qu'ils sont la Honte du Genre Humain. La Verge de Fer est suspendue au-dessus de leurs têtes de criminels. Ils vont bientôt comprendre que la Seule Maîtresse, c'est la Terre. Et les seuls Maîtres, les Forces Supérieures qui veillent sur elle. Normalement, un grand Cataclysme devrait avoir lieu avant qu'ils bombardent l'Iran. Soyons attentifs...  

 

 

 

 

Froid : Bordeaux et la Gironde se réveillent sous la neige

 

 

Comme prévu la neige est tombée ce dimanche en Gironde. Selon Météo France, une autre perturbation se profile pour la nuit de lundi à mardi.

 

Comme prévu, la neige attendue dans la nuit de samedi à dimanche est arrivée.

 

Cette perturbation neigeuse devait arriver par le Médoc. Selon les prévisions, de faibles chutes sont prévues, avec des épaisseurs comprises entre 1 et 5 centimètres. Tout le département devrait être concerné.

 

 La perturbation devrait ensuite stagner sur la Gironde une partie de ce dimanche, donnant au manteau neigeux une épaisseur de 5 à 10 centimètres. Sur le littoral, des pluies verglaçantes sont possibles.

 

Dans l'après-midi de ce dimanche, les précipitations de neige et pluies mêlées sont possibles.

 

Selon Météo France, les températures minimales iront demain de -7 à -3 degrés, les maximales de 0 à 4. Quant aux températures ressenties, qui tiennent comptent de l'effet de refroidissement lié au vent, elles pourront atteindre -10 degrés dans la nuit, et -6 degrés dans la journée.

 

En fin de journée dimanche, le thermomètre doit repartir à la baisse. Une chute des températures qui peut rendre les conditions de circulation très difficiles si le sol a été mouillé dans la journée.

 

Des températures négatives, réelles ou ressenties mais, dans tous les cas, froides, et des flocons de neige. Voilà de quoi mettre tout l'Hexagone en émoi. Pour Patrick Lavergne, ingénieur prévisionniste à Météo France, il n'y a cependant rien d'alarmant

 

 

« Sud Ouest ». De quelle nature est la période neigeuse qui touche depuis quelques jours le sud-ouest de la France ?

 

Patrick Lavergne. Il s'agit d'un phénomène qui, sur le plan du climat, n'est à la fois ni catastrophique ni exceptionnel, même si, effectivement, il ne se produit pas tous les ans en Aquitaine ou à Toulouse. L'épisode neigeux de la nuit dernière (NDLR: ce matin) est entré chez nous par la Charente. Il devrait toucher le littoral, le bassin d'Arcachon et le Médoc, avant de gagner notamment Bordeaux, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, mais aussi le Limousin et la région Midi-Pyrénées. On attend des chutes de neige de 5 à 10 centimètres. On ne voit pas cela forcément chaque hiver.

 

Faut-il s'attendre à un phénomène durable ?

 

Des éclaircies sont annoncées pour ce dimanche après-midi. Néanmoins, les températures vont rester basses, même si on prévoit une atténuation de ce froid assez nette aujourd'hui, en fin de matinée, sur l'ensemble de la façade atlantique. Avec même un possible redoux qui commençait à se dessiner hier sur l'Ouest. Ce phénomène peut avoir pour conséquence de déclencher des chutes de pluie verglaçante, les sols étant gelés. Une situation pourrait causer des difficultés sérieuses aux automobilistes.

 

Le froid sera-t-il toujours d'actualité dans les jours à venir ?

 

Selon nos prévisions, un nouveau refroidissement est prévu cette nuit. Mais il ne sera pas accompagné de précipitations. En revanche, l'hypothèse d'une seconde perturbation dans la nuit de lundi à mardi commençait à se dessiner samedi. Avec, de nouveau, de possibles chutes de neige sur l'Aquitaine et des températures demeurant par la suite très basses, notamment à Bordeaux et en Dordogne. La Côte basque devrait être épargnée et connaître des températures légèrement positives grâce au vent venu de l'ouest.

 

La vigilance orange va-t-elle être maintenue ?

 

Pendant plusieurs jours, la perspective est effectivement de maintenir la vigilance orange. Mais la situation est réévaluée deux fois par jour. Pour aujourd'hui, demain, la prudence est recommandée. Particulièrement sur les routes. Nous sommes en relation régulière avec le Centre régional d'information et de coordination routière, qui a mis en place une cellule de veille zonale depuis vendredi. Si on peut, il vaudrait mieux éviter de prendre la voiture.

 

Sources SUD-OUEST 

 

-------------------------

 

Europe: près de 360 morts de froid sans compter les victimes d'accidents

 

 

La vague de froid qui sévit en Europe depuis une dizaine de jours a fait de nouvelles victimes, portant le bilan des morts par hypothermie à environ 360, sans compter les victimes des routes glissantes, des poêles défectueux voire des inondations dues à la fonte des neiges.

 

L'Est du Vieux continent a encore payé le plus lourd tribut, avec neuf morts de froid supplémentaires en Pologne ces dernières 24 heures, a annoncé la police, soit 62 décès depuis le 27 janvier.

 

La plupart des victimes sont des sans-abri, souvent en état d'ébriété.

 

La vague de froid a provoqué de nombreuses incendies et des intoxications au monoxyde de carbone, à cause de poêles mal entretenus, qui ont fait 48 morts depuis le début de la vague de froid dans le pays.

 

Dans la même période, 135 personnes sont mortes de froid en Ukraine, après quatre nouveaux décès depuis dimanche, a indiqué lundi le ministère des Situations d'urgence.

 

"La raison principale de ces décès est l'abus d'alcool", a expliqué le directeur du département des secouristes de ce ministère, Grigori Martchenko.

 

Il a assuré que près de 85.000 personnes se sont rendues depuis le 27 janvier dans 3.300 postes de secours où les plus démunis peuvent se réchauffer et recevoir un plat chaud.

 

En Lituanie voisine, douze personnes sont mortes de froid pendant le week-end, portant le bilan à 23 morts, ont rapporté lundi les services de secours locaux.

 

 

En République tchèque, un SDF est mort d'hypothermie dimanche à Brno (est), a annoncé lundi la police. La vague de froid a fait au moins 18 morts à travers le pays.

 

 

En Bulgarie, cinq personnes sont mortes noyées lundi dans des inondations provoquées par la fonte des neiges près de la frontière avec la Turquie. Le trafic entre les deux pays par le principal poste-frontière de Kapitan-Andréevo a été interrompu, a annoncé la radio publique bulgare.

 

Par ailleurs, en raison d'une crue de la rivière Maritsa, le train reliant Belgrade (Serbie) à Istanbul (Turquie) est bloqué en Bulgarie depuis le milieu de la nuit.

 

 

Des tempêtes de neige et une baisse des températures jusqu'à -17 degrés C étaient prévues dans les prochains jours dans ce pays.

 

Douze personnes sont mortes à cause du froid en Hongrie lors des trois derniers jours et plus de cinquante ont dû être évacuées en raison d'accidents de la route ou d'intoxication au monoxyde de carbone, ont annoncé lundi les autorités à Budapest.

 

 

Dans les Balkans, le bilan des morts a atteint 18 après le décès par hypothermie d'un homme de 66 ans dans sa propre maison du centre de la Serbie, d'un Croate de 50 ans, retrouvé gelé sur le pas de sa porte, dans la région de la ville côtière de Sibenik (centre) et d'une Bosniaque de 87 ans, retrouvée samedi en état d'hypothermie et décédée lundi à l'hôpital.

 

 

Du fait de la neige et du froid, la Serbie a décrété dimanche soir la "situation d'urgence", juste un cran en dessous de l'état d'urgence général, qui l'autorise à mobiliser moyens publics et privés pour faire face aux dangers les plus pressants.

 

 

Quelque 70.000 Serbes habitant des villages isolés restent coupés du monde et 5.000 km de routes sont impraticables.

 

L'ouest de l'Europe n'est pas épargné, même si le bilan humain y reste nettement moins lourd.

 

En Grande-Bretagne, où un redoux était attendu, le trafic était redevenu quasi-normal lundi matin à Heathrow, premier aéroport européen, où six centimètres de neige avaient conduit à l'annulation la veille d'environ la moitié des 1.300 vols prévus, selon une porte-parole.

 

 

La Suisse a enregistré dans la nuit de dimanche à lundi un nouveau record de froid pour cette année, avec une température affichant -35,1 degrés à Samedan, dans le canton des Grisons, dans l'est du pays, selon Météosuisse.

 

 

Il faisait lundi -10°C à Milan, dans le nord de l'Italie, tandis que la neige a fait son apparition aux environs de Naples dans une vague d'intempéries inhabituelle pour l'Italie en particulier dans le Sud, dont le bilan s'établit jusqu'à présent à 17 morts.

 

Huit personnes sont mortes dimanche, dont trois d'infarctus en pelletant la neige.

 

 

Dans toute la péninsule, 59.000 familles étaient encore sans électricité lundi. En revanche, à Rome où le maire a ordonné la fermeture des écoles et administrations publiques, la situation était en voie de normalisation.

 

 

Dans les Abruzzes, région très touchée par la vague de neige et un froid sibérien, l'état d'urgence a été déclaré et l'armée a envoyé soldats, chasse-neiges et bulldozers pour dégager les routes.

 

 

A Ancône, un bateau grec, le Cruise Olympia, transportant 360 passagers, 160 camions et 70 voitures et camping-cars, arrivé dimanche soir, était toujours à quai dans le port sans pouvoir débarquer passagers et véhicules en raison de problèmes de circulation dans la ville et d'accès à l'autoroute la plus proche.

 

 

Le spectre d'une grave coupure de courant hante la France, où le sud-est méditerranéen et la Bretagne (ouest) sont les plus menacés.

 

 

Seuls les organisateurs d'une grande épreuve de patinage dans le nord des Pays-Bas ont des raisons de se réjouir de la froidure : la course dite des onze cités ("Elfstedentocht"), en Frise, qui n'a été courue que quinze fois depuis la première édition officielle en 1909, pourrait enfin être organisée si la glace des canaux continue d'épaissir.

 

Sources ORANGE

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

France 15/02/2012 16:02


lire: quid de l'opposition

France 15/02/2012 16:01


Bonjour Adriana,


J'espère que vous allez mieux et je vous souhaite un prompt rétabllissement, vous faites vraiment un énorme travail! Juste un mot sur RSOE EDIS que je regarde moi aussi souvent, très choquée de
lire aujourd'hui qu'ils parlent de gaz mortel balancé par le régime en place en Syrie avec en plus l'appui des Russes! Propagande quand tu nous tiens, tu ne nous lâches plus et vraiment
personnellement je n'en peux plus de ne lire qu'un son de cloche dans tous les merdias français et toujours le même. Que le gouvernement syrien réponde à la violence, oui sans aucun doute, mais
qui de l'opposition? Qui les arme? D'où sortent-ils? T Meyssan a écrit un long article hier sur ce sujet, mais bien sûr il est personne non grata en France...


Si vous avez d'autres éléments, merci de nous en faire profiter!

lmlt 09/02/2012 21:50


environ 450 morts maintenant ---> http://fr.sott.net/articles/show/6916-La-vague-de-froid-qui-persiste-en-Europe-a-fait-quelque-450-morts je
pense qu'il doit en manquer et je pense que ça ne va pas s'arrêter là...

raphaël 09/02/2012 15:02


Je n'ai pas pu regarder cette vidéo jusqu'au bout Louis, à partir du moment ou j'ai entendu qu'il s'agissait d'un TPE j'ai de suite compris qu'il ne pouvait qu'être influencé par tout ce qui est
officiel. Cela dit, je suis d'accord sur un point, on va vers une période glaciaire ! C'est juste le côté réchauffement climatique qui me gène...


Je vais donc c/c un article que j'ai recopié aujourd'hui même, tiré d'un journal du nom de Rivarol (journal nationaliste dont je ne partage pas les idées, mais qui a tout de même le mérite
d'aborder des sujets boudés par tous les autres journaux)


 


Piers Corbyn, un météorologue célèbre, accuse la météorologie officielle d’incompétence


 


Le météorologue britannique Piers Corbyn est un personnage très controversé par la science météorologique orthodoxe. Il n’en n’a pas moins été désigné par l’Associated Press et Fox
News comme « le meilleur météorologue prévisionniste au monde sur le long terme ». Astrophysicien de formation, créateur d’un site prévisionniste très suivi
, ses prises de position originales le désignent depuis des années à la vindicte des académies. Diplômé de l’Imperial College de Londres et de la Queen Mary University,
deux des plus prestigieux collèges universitaires londoniens, il répond amusé à ceux qui n’hésitent pas à mettre en doute l’authenticité de ses diplômes qu’il est très facile en Angleterre de
consulter les archives universitaires. Mais ce type de cabale n’est qu’une faible illustration de l’étendue des calomnies dont il est la cible. Plus particulièrement depuis qu’il dénonce de façon
tonitruante l’imposture de l’effet de serre anthropique et n’envoie pas dire ce qu’il pense du GIECC et du système onusien auquel il appartient. « Il faudrait, dit-il du premier, qu’on
le ferme et qu’on donne enfin un travail utile à ses employés ».


Interrogé par la chaîne de télévision internationale indépendant Russia Today, à la suite du sommet de Durban, Corbyn attaqua une fois de plus avec sa verve habituelle les défenseurs des
thèses « catastrophistes », s’en prenant tout particulièrement au rôle supposé être celui du CO2 dans le réchauffement anthropique. « Je ne
crois pas au réchauffement climatique imputé à l’homme proféra-t-il sur un ton caustique. Parce qu’il n’en existe aucune preuve. En réalité c’est la température globale qui contrôle le
CO2 et pas le contraire. Franchement je me réjouis que le Canada ait quitté le Protocole de Kyoto – cela ouvre de grands espoirs pour l’effondrement
complet de ce fatras ». Et d’expliquer alors pourquoi il pense que le réchauffement climatique non seulement est une supercherie, mais que celle-ci est à la fois « perverse et
néfaste pour l’avenir de l’aventure humaine ».


« Le dioxyde de carbone, martèle-t-il, a un effet zéro sur le réchaffement climatique. Je répète. Un effet zéro, aucun effet, de quelque nature ».


« Cette initiative onusienne est une perte de temps absolue. C’est de la dilapidation de l’argent public. C’est un excellent fromage pour de prétendus scientifiques en quête de
certitudes qui n’existent pas, pour le gouvernement, évidemment, toujours avide de nouvelles taxes, et pour les sociétés pétrolières impatientes d’augmenter le prix des carburants, au prétexte
qu’il en est ainsi de celui de l’énergie. C’est cela que réclame le lobby irresponsable du réchauffement climatique ».


Ayant fait sa renommée sur les prévisions à long terme, il affirme que les modèles utilisés par les météorologues officiels, qui sont des modèles informatiques, n’ont aucune efficacité en matière
de prévision, ce qui explique l’énormité des erreurs. Corbyn, lui, travaille avec le soleil, la lune, les nuages, les vents, l’interaction entre systèmes climatologiques. Et il va plus loin.
L’étude des périodes glaciaires montre à l’évidence que les températures montent en premier, puis le dioxyde de carbone suit la courbe. Ce n’est donc pas ce dernier qui fait monter les
températures. Et de remarquer : « Rien n’arrive dans le monde aujourd’hui qui ne soit arrivé précédemment. En termes de période post-glaciaire les dernières 700 années ont été les
plus froides des dernières 10 000 années et il y a 4000 ans il faisait beaucoup plus chaud qu’aujourd’hui. C’était l’Age de Bronze. Les historiens l’ont appelé « l’optimum climatique »
et depuis en réalité les températures ont plutôt baissé tandis que les niveaux de dioxyde de carbone n’ont cessé d’augmenter ». (article de Jim Reeves)


 


 


Et en cadeau, un autre petit article tiré du même numéro :


 


Le calcul de l’ONU pour éliminer des centaines de millions d’individus


 


Lord Christopher Monckton fait remarquer avec pertinence que nos maîtres, le GIECC en tête, et ses satellites associatifs,
nous menacent des pires lendemains si nous ne réduisons pas rapidement la température moyenne de la terre à 1° au dessus de ce qu’elle était au début de l’ère industrielle, puisque d’après eux
c’est une augmentation de 3° depuis un siècle et demi qui aurait déclenché l’afflux de CO2, l’effet de serre et la montée - prétendue – des températures. Sans doute n’avons-nous aucun moyen, et certainement pas par la
réduction du dioxyde de carbone, d’y parvenir. Mais admettons, pour le plaisir de l’argument que cela soit possible. Il faudrait donc réduire la température actuelle de 2°. Ce n’est pas seulement
une aberration, c’est un non-sens alors que , depuis, la population de la planète a plus que doublé. A moins que l’on veuille justement éliminer le maximum de personnes. Pour le GIECC la période
pré-industrielle se situe aux alentours de 1750. Or nous avons, là, des données précises. 1700 est en quelque sorte le pic de ce que l’on a appelé « le petit Age Glaciaire ».
Au cours des deux derniers siècles la température aurait augmenté de 2°. L’effondrement de la température moyenne que ces braves gens voudraient nous voir achever nous renverrait dans une sorte
de petit âge glaciaire ayant pour conséquence la disparition de centaines de millions d’êtres humains.


 


Merci de bien comprendre que je n'impose à personne ce qui est dit dans ce/ces articles, je ne fais que les partager
!

louis 09/02/2012 08:39


Un bon rétablissement à toi Adriana.


Pour ceux qui s'intérressent au sujet, Je pose un lien sur une vidéo présentant un lien didactique entre réchauffement climatique, fonte des glaces, arrêt du gulfstream et glaciation possible de
l'europe ... un aspect à considérer vu les conséquences qu'il a, parait-il, déjà eu dans le passé, lors de la dernière grande glaciation de nos territoires européens.