Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 17:11

Merci Adorable Enlil pour l'info sur les séismes en Inde, aucun media français n'en parle ! Ils sont tous "en Libye" en train de soutenir les criminels de guerre occidentaux. J'avais commencé un article dimanche sur le sujet, que je posterai en suivant... Et merci à tous. Que ceux qui m'envoient des messages ne se fassent pas de soucis, je répondrai. Mais là, je suis débordée. Je vous envoie quelques infos et je retourne finir ma video Apocalypsis 44 qui s'intitule La Fin des Temps est proche. Là, maintenant, nous avons suffisamment de signes pour comprendre que notre Terre pique sa grosse colère. Comme elle l'a déjà piqué des tas de fois. Dont la dernière fois, il y a 12 960 ans. Il y a eu à peu près 2000 survivants mais la Terre était nettement moins peuplée qu'aujourd'hui. Et puis, là nous allons avoir droit au GRAND JEU car elle finit son GRAND CYCLE de 25 920 ans. De surcroît, cela correspond aussi à un grand cycle cosmique, à savoir que le Soleil boucle le tour de la Galaxie qu'il y commencé voilà 200 millions d'années. Et puis, il y a aussi un Cycle de 41 000 ans qui se termine. On peut dire, sans exagérer, qu'en plus du FEU volcanique et de l'EAU terrestre, le "Ciel va également nous tomber sur la tête". Cela fait beaucoup pour l'Humanité et je n'oublierai pas de répéter que lors du dernier Grand Cataclysme planétaire, nos Ancêtres n'avaient pas le nucléaire.

 

Alors justement en Inde, ils voulaient construire une centrale nucléaire avec 6 REACTEURS EPR, c'est-à-dire fonctionnant AU MOX. Voyez ce qu'il advient au Japon, les réacteurs ne peuvent plus refroidir, et il y a maintenant de la radiocativité partout. De plus, cette centrale serait située sur une zone sismique. Les autorités disent qu'elle ne risquerait rien car elle serait située sur un plateau de 25 m ! S'ils avaient une idée de la hauteur des tsunamis qui vont dévaster toutes les zones côtières dans le monde entier, ils réviseraient leur projet. D'autant qu'en ce moment, il y sans cesse des tremblements de terre dans la région de Nanded, plus de 500 en quelques jours et des failles sont apparues...

 

 

 

 

 

Crise au Japon: inquiétude en Inde

 

sur un projet nucléaire en bord de mer

 

 

 

NEW DELHI - La crise nucléaire qui frappe le Japon à la suite d'un séisme et d'un tsunami ravive les inquiétudes en Inde, un pays qui s'apprête à construire des réacteurs dans une région sismique proche de la mer.

 

Le Premier ministre Manmohan Singh s'est efforcé de rassurer l'opinion sur les vingt réacteurs en activité en affirmant lundi que le département d'énergie atomique allait réviser immédiatement leurs systèmes de sécurité.

 

Mais les associations environnementales s'inquiètent aussi du projet de construction de six réacteurs EPR sur le site de Jaïtapur, dans l'Etat du Maharashtra, qui devraient fournir à terme près de 10.000 mégawatts (MW).

 

"Si le projet est maintenu, les autorités vont devoir communiquer davantage sur la sécurité parce que jusqu'à présent, personne ne sait quels sont les risques", considère Ravi Agarwal, le directeur de l'association environnementale Toxic Links.

 

Le site est situé sur une zone sismique de niveau trois mais les autorités ont assuré que les installations seraient sûres.

 

"Dire simplement qu'il n'y aucun danger ne veut rien dire car toutes les centrales nucléaires sont supposées être sûres. Les gens ont le droit de décider pour eux-mêmes et le gouvernement devrait faire connaître au public les audits sur la sécurité", estime M. Agarwal, interrogé par l'AFP.

 

Selon une porte-parole de l'organisation Greenpeace, Karuna Raina, "le Japon montre que nous ne pouvons prévoir le pire scénario et que lorsque la technologie est par nature dangereuse, comme le nucléaire, le gouvernement doit être au courant des répercussions", juge-t-elle.

 

Le projet de Jaïtapur, dont la construction des deux premiers EPR devrait débuter d'ici 2013, a jusqu'à présent mobilisé de modestes habitants de cette région, principalement des pêcheurs et des paysans inquiets de voir leurs récoltes contaminées et de perdre leurs terres agricoles.

 

Le vaste programme nucléaire indien, dont les investissement sont estimés à quelque 100 milliards d'euros, est aussi remis en cause par des associations.

 

"On n'a pas assez exploré l'idée de l'énergie solaire", juge ainsi Toxic Links pour qui "le nucléaire comme énergie propre à faible coût est un mythe".

 

Les experts multipliaient toutefois les arguments concernant la sécurité dans un pays qui fut victime de la pire catastrophe industrielle de l'histoire, lorsqu'un nuage toxique s'était échappé d'une usine à Bhopal en 1984.

 

"Comme Jaïtapur est sur un plateau, la possibilité d'un tsunami à cet endroit est faible. Même si le site est sur le littoral, il est à 25 m" au-dessus du niveau de la mer, a undiqué l'ancien président de la Commission à l'énergie atomique, Anil Kakodkar.

 

Il a aussi insisté sur le fait que les centrales japonaises avaient été construites sur des zones sismiques de niveau quatre ou cinq, soit plus élevées que celle de Jaïtapur. "Je ne dirais pas qu'un tsunami ne se produira pas mais son intensité ne sera pas aussi puissante", a-t-il affirmé.

 

Alors que le nucléaire représente environ 3% de la consommation électrique, l'Inde voudrait faire passer cette part à 25% d'ici 2050 pour alimenter sa robuste croissance économique.

 

Et pour l'actuel président de la commission à l'énergie atomique, Srikumar Banerjee, le projet de Jaïtapur est "essentiel" pour l'avenir de l'Inde.

 

SourcesRomandie

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0

commentaires

olivier 22/03/2011 23:10



merci enlil pour le lien s est très émouvant ..cette  femme à un coeur énorme..je la remercie de sont geste quelle à fait pour l humanitée perdue...et de toute sa franchise.......oui les
êtres des étoiles existe merci sa remet la péche ...toute cette énergie waou ..



enlil 22/03/2011 18:30



Kiesha Crowther – Questions & Réponses


21 mars 2011 | Auteur: Jo








 






Vous en avez sans doute déjà entendu parler, ou vu une de ces conférences ici sur le net…la petite grand-mère comme on se plait à l’appeler, est de retour. Moi
tout ce qui est proche de la culture « amérindienne » m’interpelle beaucoup, et peu importe nos croyances, l’écouter c’est toujours un pur délice, surtout
dans ces temps troubles, ça fait beaucoup de bien. Et ce qu’elle dit a la fin à propos de nos amis les animaux c’est tellement touchant, beau et vrai. Juste pour ça, ça vaux la peine de
l’écouter. Elle est radieuse cette femme.


Jo ^^


VIDÉO : ICI


Une femme pleine d'amour sincère de sagesse et respect de toutes vies semblable toi Adriana




enlil 22/03/2011 18:12



mardi 22 mars 2011



22/03/2011...Une nouvelle hécatombe de 400 baleines-pilotes signalée
aux iles Malouines



16:52


Un banc de plus de 400
globicéphales morts échoués a été retrouvé le 12 Mars sur l'ile inhabitée de Speedwell dans les iles Malouines par Christopher May un berger de la région, lorsqu'il y a accosté pour s'enquérir de
son troupeau de moutons.

Il a estimé qu'ils étaient morts depuis au moins 10 jours, et les a compté une à une, "ils étaient exactement 400, allant d'une longueur de 1.5 à 7 mètres,
échoués là sur la plage"

"Il y a maintenant des milliers de pétrels qui profitent de ce festin inattendu, et l'odeur du charnier est devenu insupportable".

Une équipe d'experts du conservation des îles Malouines a été envoyé sur l'île pour recueillir de plus amples informations et faire un rapport sur la
situation.

L'ile Speedwell a une superficie totale de 51,1 km carrés et fait environ 17,5 km de long du nord au sud et 5 km de large. C'est une ile inhabitée tout en
prairies qui est utilisée pour les élevages de moutons depuis plus de cent ans.

Source: MercoPress



*Les globicéphales ou baleines-pilotes (globicephala « tête globuleuse ») forment un genre de vrai dauphin (famille des Delphinidae) dont le
melon frontal est fortement développé. Il est communément appelé « dauphin pilote » car on le voit fréquemment dans le sillage ou à l’étrave des navires (en anglais finned pilot whale). Le
globicéphale est un animal social qui se déplace le plus souvent en bandes pouvant aller d'une dizaine à plusieurs centaines d'individus.

_____________________________________________________________________________________