Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 19:10

Nous y sommes. Presque. Tous ceux qui se moquent de ma théorie qui n'en est pas une car c'est une certitude, vont bientôt voir que j'ai raison. En ce qui concerne la faille de Yammouné dont je parlais ICI, je disais qu'Israël allait aussi être touché, c'est fait. Je travaille au pendule sur un grand Atlas. Je sais exactement ce que Dame Terre nous prépare. Elle est en train de former le fameux Cercle de Feu dont il est question dans l'Ancien Testament et l'Apocalypse, que les Anciens nommaient le Serpent Ancien ou le Léviathan pour la partie sous-marine. Le Cercle est pratiquement formé en comptant les volcans sous l'océan. Après le séisme du 27 février au Chili, un volcan sous-marin est entré en éruption, un autre est en train de se former. Voyez les photos ICI. Comme je l'ai dit, tous les volcans doivent se rallumer. Y compris en France, dans les Pyrénées Orientales.  Voir aussi dans le Massif Central. Voir aussi le Volcan de boue qui depuis 2006 ne cesse de verser des centaines de mètres cubes de boue non loin de Java. En suivant, je vais poser deux autres articles sur deux nouveautés volcaniques. Il faut bien savoir que tous ces volcans produisent bien entendu une activité souterraine qui provoque des séismes mais qu'ils rejettent aussi des cendres qui se répandent dans l'atmosphère, sur la planète entière. Et que cela provoque un obscurcissement du soleil, à la longue. Ce qui va provoquer un refroidissement et non un réchauffement comme le disent les scientifiques. Il y a longtemps d'ailleurs que les chercheurs russes ont lancé un avertissement allant dans ce sens. Mais, à mon avis, la planète ne va pas avoir le temps de se refroidir car l'élément Feu, un des Quatre Êtres vivants et l'Essentiel pour Dame Terre, est en train de sérieusement tracer la Ligne de Feu volcanique dans le seul but d'accélérer la disparition du bouclier magnétique. Tout se suit. Et si vous regardez les signes et symboles inscrits dans les temples Egyptiens, tout devient très clair. Notamment, la fameuse voie lactée (Neith) représentée par une femme arc-boutée sur la Terre, au-dessus des humains qui tètent ses seins. C'est le Cosmos qui non seulement nourrit mais FAIT le changement d'ADN de tous les êtres vivants lorsque la Terre n'a plus son bouclier magnétique. Elle se fait féconder par le Cosmos. Voilà pourquoi il est dit dans l'Apocalypse qu'elle est dansles douleurs de l'Enfantement.

Or, la Grande Civilisation qui a construit les gigantesques Pyramides à Gizeh ou ailleurs, n'a certainement pas pris cette peine pour rien. Ces grands bâtisseurs -que nul n'a égalé jusqu'ici- nous ont laissé plusieurs messages et témoignages qui, malheureusement, n'ont pas été compris. Parce qu'ils ne pensaient pas comme nous et donc ce qu'ils gravaient n'a certainement pas la même signification que ce que nous en disent les égyptologues et autres chercheurs "patentés" dont le seul but est de cacher la Vérité. Mais j'ai trouvé des docs qui prouvent que ceux qui sont au sommet du monde savent que cette Catastrophe se prépare car ils ont commencé à prendre des précautions "envers les populations" depuis 1997. Je vous mettrai ça en video car ce n'est pas en français, tout comme j'ai trouvé sur la même doc le cercle de feu qui se dessine autour de la terre. Ils suivent donc tout ça à la loupe. Mais ils ne nous disent rien. Ce sera comme au temps de Noé ainsi que l'a dit Yeshoua.

Ceux qui ont construit les Pyramides étaient les survivants du second Cataclysme, car il y en a deux gigantesques par cycle de  25 920 ans. J'explique cela dans Apocalypsis 41 que je suis en train de finir. Il serait temps de prendre au sérieux les généalogies des rois, suivants d'Horus, "demi-dieux" dits Egyptiens dont les cartouches font remonter  36 525 ans en arrière. Les survivants ont tout soigneusement noté, y compris les dates des catastrophes. Il est donc facile de savoir quand elles se reproduisent puisque c'est cyclique. Seulement EN HAUT, ON la ferme parce que s'ils nous annonçaient la  nouvelle, ce serait la Révolution dans le monde entier. Voilà de quoi ils ont peur. Ceci dit, la Révolution aura lieu quand même car les peuples n'en peuvent plus. Dans tous les pays du monde. 

Et vous verrez que les va-t-en-guerre vont accélérer la cadence dans leur agenda, surtout au Moyen-Orient, car CEUX QUI SAVENT à Washington et qui tirent les ficelles veulent réaliser LEUR PLAN avant que la Terre ne se mette vraiment en colère. Ils ne se font pas d'illusions sur le temps qu'ils leur restent. Et nombre d'entre eux pensent même qu'ils s'en sortiront. Ceci est une autre histoire...




Israël : Léger séisme dans le Nord

20 mars - Un léger tremblement de terre a été ressenti dans le nord du pays, sans faire de victimes ni de dégâts. Son amplitude était de 3.6 sur l’échelle de Richter, et son épicentre au nord du lac de Tibériade. Il s’est produit à 20h45.

Sources Actu co Il



Réunion : Deux séismes de faible magnitude enregistrés sur l’île


20 mars - Plusieurs habitants du Sud et jusque dans les hauts de Saint-Paul ont ressenti vers 14 h 45 aujourd’hui un tremblement de terre. L’Observatoire a précisé que ces deux séismes de très faible magnitude ne sont pas du tout inquiétants mais fréquents.

 
Vers 14 h 45 aujourd’hui, en écoutant la station Radio Freedom, on entendait les auditeurs de tous âges paniquer plus ou moins à propos d’un tremblement de terre ressenti dans le Sud. Au Tampon, Saint-Pierre, Petite Île, certains auraient senti la terre trembler sous leurs pieds. Dans le Sud mais aussi dans les hauts de Saint-Paul. 
 
" Cela a bien bougé ", affirme une auditrice, " ça a même réveillé mon mari qui faisait sa sieste ", continue-t-elle. Dans le Sud toujours, une petite fille restée seule chez elle, a ressenti le phénomène. " Je faisais mes devoirs et la table a tremblé ", dit-elle légèrement apeurée. " J’étais en train de regarder la télévision, la maison a bougé, je croyais que je rêvais, la terre a vraiment tremblé, c’est la première fois que je ressens ça ", explique une auditrice résidant à l’Etang Salé. 
 
A l’heure où les auditeurs se bousculaient sur les ondes, l’Observatoire volcanologique de la Réunion maintenait le silence radio. Quelques heures plus tard, Guillaume Levieux, l’une des chevilles ouvrières de l’Observatoire, est intervenu pour donner quelques informations sur cet événement d’apparence anodine.
 
Et là pas de panique à avoir. En réalité, deux et non pas un séisme se sont produits sur notre île. Le premier à 13 h 19 exactement, beaucoup trop faible pour être ressenti par l’humain. Le deuxième à 14 h 43 précises, toujours de faible intensité mais cette fois-ci ressenti par les Réunionnais et les Réunionnaises qui devaient bien se demander ce qui se tramait sous leurs pieds.
 
" Ce sont deux tout petits séismes avec des magnitudes extrêmement faibles et ils ne sont pas du tout liés au volcan. En fait, ici, les gens réagissent car ils n’y sont pas toujours habitués en comparaison des Antillais par exemple. Il n’y a aucune inquiétude à avoir ", précise Guillaume Levieux. 
 
Les deux magnitudes ont été finalement si faibles qu’il est difficile pour les hommes de l’Observatoire volcanologique de la Réunion de les évaluer. " Certainement en dessous de 3, mais on ne peut rien dire car cela était trop faible. En revanche, je dois dire que d’ici la fin de cette année, cinq nouvelles stations sismiques seront installées sur le site du volcan pour justement détecter ces petits séismes ", annonce-t-il. 
 
En tout cas, pas de panique à avoir. Un nouvel Atlantide n’est pas prévu au programme. D’ailleurs dans un communiqué, la Préfecture rappelle que ces deux secousses ne représentent aucun danger. Elle précise qu’aucun dégât n’a été à déplorer. 

Sources Linfo réunion


Séisme de magnitude 5,6 à Cuba 

20 mars - Un séisme de magnitude 5,6 s'est produit aujourd'hui près de Guantanamo (est de Cuba) sans faire de victimes ni de dégâts, a rapporté un média cubain. L'épicentre de séisme se trouvait à 43 kilomètres au sud-ouest de la ville de Guantanamo, à proximité de la base navale américaine du même nom, et à une profondeur de 22 kilomètres, selon le site internet officiel Cubadebate.cu citant les services sismologiques américains.


Un journaliste de Guantanamo a affirmé par téléphone à l'AFP que des habitants effrayés étaient sortis dans la rue pendant la secousse, qui a duré selon lui un peu moins d'une minute mais qui a été suivie par de petites répliques.

Des dizaines de secousses telluriques de faible intensité se sont produites dans l'est de Cuba depuis le puissant tremblement de terre qui a dévasté en janvier Haïti, sur l'île voisine d'Hispaniola.


Sources Le Figaro


Un séisme de magnitude 4.8 frappe la région de Guerrero, au Mexique

Le 19 Mars à 20 h 48 Temps Universel, un séime de magnitude 4,8 sur l'échelle de Richter à frappé la région de Guerrero. Son épicentre, localisé 17.621° Nord et 100.934° Ouest, se trouve à 40 kilomètres au Nord de La loma, à 45 kilomètres à l'Est de Petatlán, à 65 kilomètres à l'Est de Zihuatanejo, à 100 kilomètres au Sud-Ouest d'Arcelia et à 132 kilomètres au Nord-Ouest d'Acapulco. Son hypocentre se situe à 17,7 kilomètres de profondeur.


Toute la Côte Pacifique, adjacente aux plaques tectoniques Rivera et de Cocos subductantes sous la plaque lithosphèrique Nord-américaine, est bordée par une zone de subduction, ce qui en fait une région très sismiques.


Historique des séismes qui ont frappé sur la région de Guerrero et sur la Côte Pacifique du Mexique

03 Mai 1887 Nord Sonora, magnitude 7.4, 51 morts

15 Avril 1907 Guerrero, magnitude 7.7

07 Juin 1911 Guerrero, magnitude 7.7, 15 morts

15 Janvier 1931 Oaxaca, magnitude 7.8, 114 morts

03 Juin 1932 Jalisco, magnitude 8.1, 45 morts

18 Juin 1932 Colima, magnitude 7.8

28 Juillet 1957 Guerrero, magnitude 7.9, 68 morts

28 Août 1959 Vera Cruz, magnitude 6.8, 20 morts

11 Mai 1962 Guerrero, magnitude 7.0, 4 morts

19 Mai 1962 Guerrero, magnitude 7.1, 3 morts

06 Juillet 1964 Guerrero, magnitude 6.9, 30 morts

23 Août 1965 Oaxaca, magnitude 7.3, 6 morts

02 Août 1968 Oaxaca,, magnitude 7.1, 8 morts

15 Octobre 1979 Imperial Valley, magnitude 6.4

19 Septembre 1985 Michoacan, magnitude 8.0, 9.500 morts

15 Juin 1999 Centre du Mexique, magnitude 7.0

30 Septembre 1999 Oaxaca, magnitude 7.5

22 Février 2002 Mexicali, magnitude 5.7

10 Décembre 2002 Mexicali, magnitude 4.8

22 Janvier 2003 Colima, magnitude 7.6, 29 morts

11 Septembre 2003 Mexicali, magnitude 3.7

15 Juin 2004 Basse Californie, magnitude 5.1

04 Janvier 2006 Golfe de Californie, magnitude 6.6

11 Août 2006 Michoacan, magnitude 5.9

12 Février 2008 Oaxaca, magnitude 6.5

03 Août 2009 Golfe de Californie, magnitude 6.9

30 Décembre 2009 Basse Californie, magnitude 5.9

Sources : Des orchidées et des orties




Un séisme de forte intensité frappe en Sibérie, près du Lac Baïkal


19 mars - Un séisme de magnitude 5,3, sur l'échelle ouverte de Richter, a frappé, à 09 h 30 Temps Universel, 17 h 30 heure locale à l'épicentre, dans le Sud de la Sibérie, en Russie Orientale, sur les berges du lac Baïkal.

 

Son épicentre, localisé 54.483° Nord et 110.236° Est, se trouve à 24 kilomètres au Nord-Ouest de Kurumkan, à 20 kilomètres à l'Ouest-Nord-Ouest de Mogoyta, à 50 kilomètres au Nord de Sarankhur, à 138 kilomètres au Sud-est de Severobaykalsk, à 335 kilomètres au Nord-Nord-est d'Ulan-Ude et à 350 kilomètres au Nord-Ouest de Chita. Son hypocentre se situe à 10 kilomètres de profondeur.


Un séisme de magnitude supérieur à 5 mais inférieure à 6, sur l'échelle de Richter, peut causer des dommages majeurs à des édifices mal conçus dans des zones restreintes et des dommages aux édifices bien construits. Mais le sous sol défavorable, particulièrement meuble, conduit à une dispersion des ondes sismiques et à une amplification extrême des oscillations. Les effets sont alors particulièrement dévastateurs car la fréquence de vibration dominante dans le sous-sol correspond à celle des bâtiments.

Le lac Baïkal et sa région :


Situé dans le sud de la Sibérie, en Russie orientale, le lac Baïkal, - en russe : Озеро Байкал -, mer d'eau douce sacrée pour ses premiers habitants, les Bouriates d'origine mongole, représente la plus grande réserve d'eau douce liquide au monde, 23.600 kilomètres cubes. Sa transparence est unique et la visibilité parfaite jusqu'à 40 mètres de profondeur. Il est parfois surnommé « Perle de Sibérie ».

Orienté du Sud-Sud-ouest au Nord-Nord-est, il s'étend sur une longueur de 636 kilomètres avec une largeur moyenne de 48 kilomètres et une superficie de 31.500 kilomètres carrés, ce qui fait de lui le huitième plus grand lac du monde. C'est le lac le plus profond du monde, jusqu'à 1.680 mètres d'épaisseur d'eau, reposant sur 7.000 mètres de sédiments. Son volume d'eau représente environ 260 fois celui du lac Léman, soit autant que la mer Baltique ou que les 5 grands lacs nord-américains,Supérieur, Michigan, Huron, Erié et Ontario réunis. Il représente 20 % du volume mondial d'eau douce contenue dans les lacs et les rivières.

Enserré par les monts Iablonovy et Bargouzine à l'est et les monts Baïkal à l'ouest, il se trouve à une altitude de 455 mètres. À son extrémité sud-ouest se trouve la principale ville de la région, Irkoutsk, tandis qu'Oulan-Oude est la capitale de la république de Bouriatie. Il possède une grande île de 730 kilomètrescarrés, l'île d'Olkhon, et une presqu'île, Sviatoï Nos, littéralement « le Saint-Nez », sur la rive Est, réserve et parc naturel.


Le lac Baïkal est d'origine tectonique. Ce lac d'effondrement est en subsidence. Le socle ancien sur lequel le lac repose, en contact d'une part avec la plateforme sibérienne, d'autre part avec les monts de l'Asie centrale, présente un réseau de faille de direction générale Nord-Nord-Est-Sud-Sud-Ouest. Ces failles ont été actives dès le tertiaire, ce qui fait du lac Baïkal, vingt-cinq millions d'années, le plus ancien lac existant au monde. Ces failles ont été actives au cours du quaternaire jusqu'à nos jours. Plus de 30 séismes suffisamment puissants pour être ressentis par les populations ont été enregistrés au XX° siècle. Les mouvements tectoniques ont conduit à un enfoncement du fond du lac, sur lequel s'est accumulé une grande épaisseur de sédiments, et un léger sur-élèvement des bordures montagneuses à plusieurs reprises, visibles au nord-est du lac, où des terrasses lacustres anciennes, témoins du niveau de l'eau dans le passé, s'élèvent jusqu'à 300 mètres d'altitude.

 

Le réseau de failles délimitent trois compartiments plus ou moins effondrés qui se succèdent le long du lac :

- le plus septentrional est le moins profond ; la zone la plus profonde de ce compartiment se trouve à 890 mètres sous le niveau de l'eau et se situe entre les caps Elokhin et Pokoiniki.

- le plus méridional atteint 1432 mètres de profondeur dans une zone située entre les zones d'affluence des rivières Pereemnaya et Mishikha.

- le compartiment central est le plus profond, avec une zone située à l'est de l'île Olkhon, entre les caps Izhimey et Khara-Khushun, atteignant une profondeur de 1637 mètres.

21 Août 1994 à 15 h 55, magnitude locale 5.9, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 9.4

13 Novembre 1995 à 08 h 43, magnitude locale 5.3, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 9.0

25 Février 1999 à 18 h 58, magnitude locale 5.9, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 8.5

21 Mars 1999 à 16 h 16, magnitude locale 5.7, sur l'échelle de Richter

21 Mars 1999 à 16 h17, magnitude locale 5.6, sur l'échelle de Richter

16 Septembre 2003 à 11 h 24, magnitude locale 5.5, sur l'échelle de Richter

04 Juillet 2007 à 01 h 23, magnitude locale 5.3, sur l'échelle de Richter,, magnitude du moment 8.7

27 Août 2008 à 01 h 35, magnitude locale 6.1, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 7.5

Sources Des orchidees et des orties


Séisme de 4,7 dans le centre du Pérou 

19 mars - Un séisme de 4,7 sur l'échelle de Richter a touché hier le centre du Pérou, sans provoquer ni victimes ni dégâts, selon l'Institut géophysique du Pérou. Le séisme s'est produit à 19H18 locales et son hypocentre a été localisé à 59 kilomètres au sud-ouest de Huancayo Sancos (300 km environ au sud-est de Lima), à une profondeur de 132 km.

Le centre et le sud du Pérou sont situés sur une zone sismique sensible, appelée plaque de Nazca.

En août 2007, la province d'Ica, dans le centre du Pérou, avait été le théâtre d'un violent tremblement de terre de 7,9 sur l'échelle de Richter qui avait fait plus de 500 morts, principalement à Pisco, une ville qui avait été détruite à 80%.



Sources Le Figaro


Un séisme mineur frappe en Pologne et un autre en Bosnie herzégovine : des dégats dans les bâtis à craindre

19 mars - Un séisme, apparemment mineur, magnitude 3.7 sur l'échelle ouverte de Richter, a frappé la Pologne, ce 18 Mars 2010 à 15 h 45 Temps Universel, 16 h 45 heure locale, dans la zone orientale de la plate-forme de l'Europe de l'Ouest.


Si l'on s'en référe à la magnitude, c'est un tremblement de terre qui est souvent ressenti mais qui cause rarement des dommages.


Son épicentre, localisé à 51.38° Nord et 15.98° Est, se trouve à Tizebnice, à 22 kilomètres au Nord-Ouest de Legnica, population comptant 106.000 habitants et à 12 kilomètres au Nord de Chojnów, population d'environ 14,200 habitants.

 


Sources Des Orchidees et des orties



Séisme d'une magnitude de 4,6 au Kosovo

17 Mars - Une secousse tellurique d'une magnitude de 4,6 a été enregistrée mercredi, sans faire de victimes, selon les premières informations, a rapporté l'agence serbe Beta.

Sources TF1


Algérie : Séisme de magnitude 3,5 sur l’échelle de Richter à Aïn Defla

ALGER- 16 mars - Un tremblement de terre de magnitude 3,5 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistré mardi à 14h08, dans la wilaya d’Aïn Defla, a indiqué le Centre national de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).

L’épicentre du tremblement de terre a été localisé à 6 km au sud-est de Boumedfaâ (wilaya d’Aïn Defla), a ajouté la même source.

Sources MidiPresse


Réplique ou nouveau séisme de magnitude 6.7 au large de Bio Bio, au Chili

16 mars - Une réplique, ou un nouveau séisme, de 6.7 de magnitude est survenue ce mardi 16 Mars 2010, à 02 h 21 Temps Universel, au large des côtes chiliennes. Elle s'est produite à quelque 72 km de Concepcion, centre-sud, une des villes les plus touchées par le séisme qui a frappé le Chili le 27 février. Son hypocentre, localisé 36.124° Sud et 73.147° Ouest, est situé à 35 kilomètres de profondeur.

Il a été suivi, à 03 h 04 Temps Universel, d'une réplique de magnitude 5.5, localisée 36.319° Sud et 73.023° Ouest, hypocentre situé, de même, à 35 kilomètres de profondeur.

Il n'existe aucune menace de tsunami destructeur de grande échelle sur la base des données historiques sur les séismes et les tsunamis, cependant les séismes de cette importance génèrent des tsunamis localisés qui peuvent être destructeurs.

Plus de 250 répliques, toutes de magnitude supérieure à 4.7 ont été enregistrées au Chili depuis le séisme du 27 février.

Sources : 20 MN



Séisme de magnitude 4,4 à Los Angeles

16 mars - Un séisme de magnitude 4,4 a secoué ce matin la région de Los Angeles, a indiqué l'Institut américain de géophysique (USGS), mais aucun dégât ni victime n'étaient rapportés dans l'immédiat.


Le tremblement de terre s'est produit à 4h04 heure locale à une profondeur de 18 km et l'épicentre se situe à 2 km de Pico Rivera, dans la banlieue sud-est de Los Angeles, selon le site internet de l'USGS.


Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.


Sources Le Figaro



Un séisme de magnitude 6.6, au large de Honshu au Japon

15 mars - Ce séisme se situe près des fosses océaniques, fosse du Japon, profondeur 9500 mètres, et fosse d’Izu Bonin ou fosse d’Izu Ogasawara, profondeur 9780 mètres. Une alerte tsunami a été lancée.

Après deux fortes alertes sismiques, l’une le 12 Mars 2010 à 17h32 Temps Universel, Magnitude 5.8 au large de la Côte Orientale et le 13 Mars 2010 à 12h46 Temps Universel, Magnitude 5.6, au large de la Côte Orientale, un séisme de Magnitude 6.6, toujours au large de sa Côte orientale, ce 14 mars 2010, à 8h08 Temps Universel, 17h08 heure locale, faisant, entre autres, trembler les immeubles à Tokyo pendant plusieurs secondes, vient de frapper l’île de Honshū, au Japon

Honshū, autrefois appelée Hondō, est la plus grande île du Japon sur laquelle se trouvent, entre autres, les villes de Tōkyō, Ōsaka, Kyōto, Hiroshima,Yokohama, Nara et Nagoya. En superficie, c’est la septième plus grande île du monde et la deuxième plus peuplée après l’île de Java. Elle s’étire, en longueur, sur plus de 1290 kilomètres, sa largeur varie entre 50 et 240 kilomètres, pour une surface de 230 510 kilomètres carrés représentant, environ, 60% de la surface totale du Japon. Montagneuse et volcanique, Honshū est souvent sujette à des tremblements de terre provoquant parfois la mort de milliers de personnes. Le point culminant de cette île est le Mont Fuji, volcan actif culminant à 3776 mètres

Le Japon est situé dans une zone de subduction de 4 plaques tectoniques, — Pacifique, Nord-américaine, des Philippines et Eurasiatique —, de nombreux volcans, comme le Mont Unzen, — d’auguste mémoire, les époux Krafft, Harry Glicken, vulcanologues et 40 autres personnes y ayant perdu la vie le 3 Juin 1991 —, sur l’île de Kyūshū, sont actifs.

Des milliers de secousses telluriques, d’intensité variable de 4 à 7,3 sur l »échelle de Richter, sont ressenties dans le Japon tout entier chaque année. Par ailleurs, les puissants et ravageurs tremblements du plancher sous-marin génèrent des raz-de-marée, ou tsunamis.

L’épicentre du séisme, localisé 37.780° Nord et 141.562° Est, se trouve à 80 kilomètres au Sud-Est de Sendai, à 95 kilomètres à l’Est de Fukushima, à 100 kilomètres au Nord-Est d’Iwaki et à 285 kilomètres au Nord-Est de Tokyo, la Capitale du Japon. Son hypocentre se localise, en milieu océanique, à 39 kilomètres de profondeur.

Ce séisme se situe près des fosses océaniques : fosse du Japon dans l’océan Pacifique à l’est de Honshū, sa profondeur atteignant 9500 mètres, et la fosse d’Izu Bonin ou fosse d’Izu Ogasawara, profondeur maximale 9780 mètres.

Une alerte tsunami a été lancée.

Historique des séismes proches de Honshū

  • 27 Septembre 1611 Magnitude 6.9 Honshū oriental, Japon.
  • 18 Octobre 1644 Magnitude 6.5 Honshū oriental, Japon.
  • 21 Avril 1659 Magnitude 6.9 Honshū oriental, Japon.
  • 10 Juillet 1804 Magnitude 7.0 Honshū oriental, Japon.
  • 07 Décembre 1833 Magnitude 7.7 Côte Ouest de Honshū, Japon.
  • 20 Juillet 1835 Magnitude 7.0 Côte Est de Honshū, Japon.
  • 22 Octobre 1894 Magnitude 7.0 Côte Ouest de Honshū, Japon.
  • 31 Août 1896 Magnitude 7.2 Honshū oriental, Japon.
  • 15 Mars 1914 Magnitude 7.1 Honshū oriental, Japon.
  • 12 Juin 1978 Magnitude 7.4 Côte Est de Honshū, Japon.

Sources AmeriQuébec



Chili: séisme de magnitude 6 au large des côtes

WASHINGTON — 15 mars - Un séisme de magnitude 6 est survenu lundi au large des côtes du centre du Chili, à plus de 100 km au nord de Concepcion et à 10 km de profondeur, a annoncé l'Institut de géophysique américain (USGS).

Aucune alerte au tsunami n'a été lancée pour l'instant.

Le séisme s'est produit à 08H08 locales (11H08 GMT). Son épicentre se trouvait à 108 km au nord de Concepcion et à 357 km au sud-ouest de la capitale Santiago.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Ce tremblement de terre intervient deux semaines après le séisme du 27 février au Chili, d'une magnitude de 8,8, qui a fait près de 500 morts officiellement identifiés et des centaines de disparus.

Sources AFP


Un séisme de 7,2 secoue le Chili pendant l'investiture du président

VALPARAISO 11 mars -  Trois fortes secousses telluriques ont été ressenties jeudi dans plusieurs villes du centre du Chili, provoquant une alerte au tsunami et un début de panique juste avant l’investiture du président élu Sebastian Pinera. Le Parlement chilien a été évacué peu après la cérémonie.

Le Parlement chilien a été évacué jeudi dans la ville côtière de Valparaiso, moins d'une demi-heure après l'investiture du président Sebastian Pinera, à la suite de l'alerte au tsunami émise sur le littoral en raison de trois fortes répliques.

Des messages demandant aux personnes présentes de quitter les lieux ont été émis par haut-parleur et les gendarmes ont ordonné aux journalistes couvrant la cérémonie de sortir «de toute urgence».


Sébastian Pinera, entrepreneur miliardaire de droite âgé de 60 ans, a prêté serment au Parlement de Valparaiso, à 120 km à l'ouest de Santiago, moins d'une demi-heure après une secousse de magnitude 7.2 qui a semé un début de panique parmi les personnalités, dont sept chefs d'Etat, assistant à la cérémonie.


Il s'agissait de la réplique la plus forte - sur environ 270 - depuis le séisme de magnitude 8,8 du 27 février. Le tremblement de terre, suivi de trois vagues de tsumami, a fait 497 morts identifiés et des centaines de disparus, selon les dernières données officielles.

Sources TDG


Séisme de Magnitude 4,9 en Serbie Monténégro

La proximité de la faille entre les plaques tectoniques eurasienne et africaine fait de la Macédoine, une région sismique à haut risque. Pour le moment il n’est à déplorer ni victimes, ni blessés mais de nombreux dégâts affectent les bâtis.

Le 10 mars à 13h38, Temps Universel, un séisme de magnitude 4.9 à frappé en Serbie-Monténégro. Son épicentre se trouve à 50 kilomètres à l’Ouest-Nord-Ouest de Pristina, Serbie-Montenegro, 95 kilomètres au Nord-Nord-Ouest de Tetovo, République de Macédoine, 115 kilomètres au Nord-Ouest de Skopje, capitale de la République de Macédoine et 225 kilomètres au Sud de Belgrade, capitale de la Serbie. Son hypocentre se situe à 10 kilomètres de profondeur.

Pour le moment il n’est à déplorer ni victimes, ni blessés mais de nombreux dégâts affectent les bâtis.

La proximité de la faille entre les plaques tectoniques eurasienne et africaine fait de la Macédoine, une région sismique à haut risque. Les mouvements sismiques ont formé un environnement de moyennes montagnes.

Les séismes sont fréquents, le dernier tremblement de terre catastrophique remonte à 1963. Skopje avait alors été détruite à 80 % et plus de 1500 personnes avaient trouvé la mort. L’activité d’orogenèse provoque également la remontée d’eaux chaudes, utilisées pour le thermalisme.


Sources Ameriquebec



De nombreuses répliques se sont depuis produites en Turquie


9 Mars - Il est probable qu’un séisme de magnitude estimée entre 7.5 et 9 frappera plus à l’ouest, toujours le long de la faille, la ville d’Istanbul, avec plus de douze millions d’habitants recensés, et sa proche banlieue, principal pôle économique de la Turquie.

Un séisme de magnitude 5.9 suivant l’USGS et le Centre sismologique Euro-européen, 6 d’après l’observatoire Kandilli, – Kandilli Observatory and Earthquake Research Institute Koeri -, a frappé, à 4h32 heure locale, la province d’Elazig, dans l’Est de la Turquie. Son épicentre se trouve à 74 kilomètres à l’est de la ville d’Elazig, à 16 kilomètres au sud de Karakoçan, – 30 000 habitants -, et à 550 kilomètres à l’est de la capitale turque, Ankara. Son hypocentre se situe à 2 kilomètres de profondeur.

De nombreuses répliques, plus d’une vingtaine dont certaines d’assez forte intensité, se sont depuis produites:

  • 08 Mars 2010 02:32:35 GMT // Magnitude 5.9, Est de la Turquie
  • 08 Mars 2010 07:47:40 GMT // Magnitude 5.5, Est de la Turquie
  • 08 Mars 2010 09:00:50 GMT // Magnitude 4.8, Est de la Turquie
  • 08 Mars 2010 10:14:26 GMT // Magnitude 4.8, Est de la Turquie
  • 08 Mars 2010 11:12:14 GMT // Magnitude 4.9, Est de la Turquie

 

Géologiquement, des contraintes s’exercent sur les sols turc, irakien et syrien, par la présence de la grande faille nord Anatolienne, de type coulissante et de décrochement dextre au rythme d’environ 20 mm par an, la plus dangereuse, qui menace Istanbul via son segment qui court sous la mer de Marmara. Et, à la différence de la faille de San Andreas dont la distribution spatiale des ruptures, au cours du temps, est assez aléatoire, la faille nord-anatolienne, longue d’environ 1000 kilomètres, se caractérise par d’étonnantes séquences de ruptures.

La micro-plaque anatolienne, sur laquelle repose la Turquie, est poussée vers l’ouest par les plaques eurasienne et arabique. Cette région est le siège de fréquents séismes :

  • 1939, Erzincan 7.9, 32 962 morts ;
  • 1942, Niksar-Erbaa 6.9 ;
  • 1943, Tosya 7.7 ;
  • 1944, Bolu-Gerede 7.5 ;
  • 1949, Karlıova 7.1 ;
  • 1951, Kurşunlu 6.8 ;
  • 1957, Abant 6.8 ;
  • 1966, Varto 6.9, 2394 morts, 1489 blessés :
  • 1967, Mudurnu 7.0 ;
  • 1971, Bingöl, 6.8 ;
  • 1992, Erzincan, 6.5 ;
  • le 17 août 1999, İzmit 7.4, 17 480 morts et 23 781 blessés ;
  • le 12 novembre 1999, Düzce 7.2, environ 15 000 victimes.

Mais, analysant les contraintes causées par chaque tremblement de terre le long de la faille Nord-anatolienne, il est à constater que la chaîne des ruptures est incomplète et il est probable — la ville ayant connu plusieurs séismes importants dont ceux de 1509, appelé la Petite Apocalypse, 1763, 1894 et, dans une moindre mesure, 1999 — qu’un séisme, de magnitude estimée entre 7.5 et 9, frappera, plus à l’ouest, toujours le long de la faille, la ville d’Istanbul, avec plus de douze millions d’habitants recensés, des estimations avançant le chiffre de seize millions, et sa proche banlieue, principal pôle économique de la Turquie.


Sources : Amériquebec

Posté par Adriana Evangelizt

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Adriana Evangelizt 25/03/2010 13:19


Merci Algorythme de ton intervention qui me fait plaisir. mais bien sûr que les dates sont erronées car le VRAI CALENDRIER DES ANCIENS compte 364 jours.
A mon sens, 2011 est la date OU TOUT COMMENCE...

Préparons nous à être les témoins de quelque chose d'inoubliable et si tu en réchappes, mon Ami, n'oublie pas de tenir les annales avec la DATE EXACTE du Basculement afin de le léguer aux
générations futures. C'est ainsi que cela doit se passer...

Bises

Adriana

Et merci pour le lien...


Algorytme 22/03/2010 00:21


bonsoir Adriana, vous comme moi nous nous rendons compte que la terre est en pleine mue, c'est pourquoi tous ces séismes ce manifeste. On pourrait même se poser la question et se dire le 21
décembre 2012 est peut-être une date erronée de données scientifiques.il se pourrait même qu'en 2010 des énormes catastrophes comparées à Haïti et au Chili il serait 10 fois plus importantes.

voici un lien http://www.emsc-csem.org/index.php?page=home
(Centre Sismologique Euro-Méditerranéen)ce site donne en temps réel tous les séismes qui se passent dans le monde entier.

Très amicalement
un ami qui vous veut du bien!