Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 10:13

Ah ah ! Le pot aux roses commence à se dévoiler. Et c'est la CRIIRAD qui lance le boulet. Cette Commission lance un APPEL INTERNATIONAL pour obtenir la LEVEE DU SECRET SUR LA CONTAMINATION DE L'AIR. Nous y voilà. Il y a donc RETENTION d'information mais l'on s'en doutait bien. Ainsi les stations de mesures qui sont réparties sur l'ensemble de la planète veillent jalousement à ce que les données restent secrètes. Nous sommes donc tous invités à NOUS MOBILISER, citoyens, associations, scientifiques, élus de tous pays POUR EXIGER que les résultats sur la contamination de l'air soit MIS A DISPOSITION DU PUBLIC et SERVENT A SA PROTECTION, d'autant que ce réseau de mesures est financé par les deniers publics. MOBILISONS-NOUS ! Faisons la Révolution contre l'Atome. Nous voulons être tenus au courant de toutes les mesures radioactives. Car l'on nenous fera pas croire que le "panache" discontinu ne pollue pas notre air et n'est pas un danger pour notre santé. Ils ne nous referons pas le coup de Tchernobyl. Nous ne nous laisserons pas faire.

 

On se rend bien compte maintenant, du danger que représente le nucléaire. Le Japon nous montre ce qu'il arrivera partout dans le monde lorsque la planète va sérieusement commencer à tanguer. Par cette invention mortelle, ils ont mis tous les habitants de la planète en danger. On devrait les juger et les condamner pour crime contre l'Humanité. Il n'est pas dit d'ailleurs que ce Jugement tombe très bientôt...

 

 

 

Contaminations de l'air.

 

La Criirad réclame la "levée du secret"

 

 

 

Aujourd'hui, la Commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité (Criirad) a lancé un appel international pour obtenir la "levée du secret sur les contaminations de l'air". L'association, qui surveille la progression du panache radioactif en provenance du Japon, n'avait pas encore détecté, en début de soirée, son arrivée en France métropolitaine.

 

Depuis dix jours, "des stations de mesures réparties sur l'ensemble de notre planète enregistrent les niveaux de radioactivité de l'air et suivent pas à pas l'évolution de la radioactivité dans l'espace et le temps, mais veillent jalousement à ce que ces données restent secrètes".

 

Une situation "totalement inacceptable"

 

"Cette situation est choquante en temps normal, totalement inacceptable en situation d'urgence radiologique. Et d'autant plus inacceptable que ce réseau de mesures est financé par l'argent public", juge la Criirad dans un communiqué.

 

La commission, qui a sollicité en vain plusieurs organisations pour obtenir ces données, "lance un appel international, invitant citoyens, associations, scientifiques et élus de tous pays à se mobiliser" pour exiger que les résultats sur la contamination de l'air soient "mis à disposition du public et servent à sa protection".

 

Les analyses vont se poursuivre

 

L'association estime toutefois que les risques de retombées du nuage émis par la centrale japonaise sont a priori "négligeables" en France métropolitaine. Selon les dernières analyses menées par son laboratoire, sur sa balise de Romans-sur-Isère (Drôme), avant 15 h, il n'y avait pas de trace détectable de contamination de l'air  par des éléments radioactifs artificiels (seuils de 1,5 millibecquerel/m3 pour l'iode 131 et de 0,5 mbq/m3 pour le césium 137).

 

Les balises de la Criirad ne peuvent détecter en direct que des niveaux élevés de contamination. Pour des niveaux inférieurs, elle procède à l'analyse de leurs filtres à poussière et de leurs cartouches piégeant les gaz. Les analyses des échantillons prélevés aujourd'hui vont se poursuivre dans la nuit et demain pour détecter des niveaux inférieurs de radioactivité.

 

Sources Le Télégramme

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nucléaire-HAARP
commenter cet article

commentaires