Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 17:14

Là, c'est pareil, aucun nom n'a été prononcé pour le type qui a poussé le pauvre malheureux sous le RER. Mais grâce à nos relations, nous avons le nom. Vous, vous devrez vous contenter du nom de son avocate Geneviève Touati qui est déjà un indice en lui-même. Cela a fait la même chose au départ pour l'assassinat crapuleux du pauvre Saïd Bourarach. Tous les medias se sont contentés de dire que "les agresseurs s'en étaient pris à la victime parce qu'il avait tenu des propos antisémites". Il n'était pas difficile de deviner qui avait fait le coup. Mais même encore aujourd'hui, on prend des gants pour ne pas citer les coupables. Idem ICI. La bonne excuse, bien sûr, c'est que si vous dites qu'ils sont juifs, cela va attiser l'antisémitisme. Je ne vois pas en quoi les juifs devraient se sentir coupables des crimes commis par leurs congénères. Imaginons deux secondes que l'inverse se soit produit. Qu'un juif soit noyé par une clique d'Arabes. Imaginez le foin. Sûr que les agresseurs auraient été embastillés sur le champ et qu'ils auraient été condamnés à perpète. Tandis que là... la bronca sioniste doit s'affairer pour que les coupables sortent libres. C'est ça qui est insupportable. Cette injustice. Ce manque d'honneur. Il me souvient dans ma période de délinquante que quelques uns de mes amis portant des noms juifs se soient fait coincer. Ils n'ont pas fait appel au Sionisme pour ne pas purger leur peine. Ils ont assuré. Parce qu'ils avaient de l'Honneur, tout simplement. D'ailleurs, le sionisme... il ne connaissait pas. C'était le cadet de leurs soucis. Ils étaient Français. Point.  

 

 

 

 

L'avocate du «pousseur du RER» évoque des «dysfonctionnements»

 

 

Au moment où la mère du suspect estime avoir alerté les autorités policières et médicales de l'état de santé de son fils, son avocate pointe du doigt ces mêmes autorités.

 

La mère du déséquilibré qui a tué un homme en le poussant sous le RER A, en Gare de à , vendredi dernier, avait alerté les services de police sur la dangerosité de son fils il y a moins de deux semaines, affirme-t-elle dans un entretien publié lundi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

 

Le jeune homme a indiqué aux enquêteurs avoir poussé la victime sur les rails «à cause d'un mauvais regard».

 

 

«J’avais tiré le signal d’alarme, explique la mère, je sentais que mon fils pouvait commettre l’irréparable à chaque instant». Le 23 mars, cette habitante de Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, avait appelé la police alors que son fils était en grand état d’agitation. «Ils sont venus avec les pompiers, raconte-t-elle. Quand ils étaient là, mon fils m’a craché dessus. Mais ils ne l’ont pas emmené. On aurait pu anticiper ce qui s’est passé. Si seulement on m’avait écouté, ce ne serait pas arrivé».

 

Elle avait demandé une obligation de soins

 

La mère du «pousseur» explique que son fils souffre de «troubles psychiatriques lourds. On les a détectés en août 2005. Depuis, il a fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique, dont certains de plusieurs mois». Il était également sous traitement, mais depuis deux mois, il ne prenait plus ses injections. «Sa dernière injection remonte au 6 janvier, détaille la mère. Depuis, il n’a plus pris ses traitements et dans ces cas là, il devient incontrôlable. Il peut commettre l’irréparable».

La mère avait demandé une obligation de soins, mais on la lui a refusée. «Le médecin m’a dit qu’une obligation de soin à vie, c’était sûrement trop lourd, explique-t-elle. Mais moi je voyais bien que mon fils en avait besoin». Aujourd’hui, la mère, dont un autre fils s’est suicidé il y a quelques années à Fontenay-sous-Bois, est anéantie et partage la douleur de la famille de la victime. «Je pense à eux à chaque instant, je souffre énormément pour eux et je leur demande pardon pour ce que mon fils a fait».

L'avocate évoque des «dysfonctionnements»

 

L'avocate de l'homme mis en examen a dénoncé lundi des «dysfonctionnements» au sein de la police et des services médicaux. «Il y a eu des dysfonctionnements. Il faudra que des personnes s'expliquent», a dit à l'AFP Me Geneviève Touati, qui doit défendre l'homme de 28 ans mis en examen et incarcéré dimanche soir. «La mère a vu le comportement de son fils se dégrader à grande vitesse. Elle a appelé les services médicaux et la police, mais la réponse donnée n'a pas été à la hauteur de la situation», a-t-elle dénoncé.

 

Lundi, la Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics annonçe, sur son site internet SOS-Usagers, qu'elle va se constituer partie civile. Jean-Claude Delarue a expliqué au parisien.fr, au téléphone, qu'en plus d'installer des portails de sécurité sur les quais lorsque c'est possible, son association demande aux pouvoirs publics de renforcer les mesures de prévention. La création de cellules d'alerte qui seraient en liaison avec les hopitaux ou les commissariats permettrait, explique la FUTSP, qu'un appel comme celui de la mère du pousseur de la Garde Lyon soit entendu. 

 

Sources Le Parisien

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans L'Esclavage des Peuples
commenter cet article

commentaires

juen 08/04/2010 08:32



bonjour,j'etais sur le blog de José Bové,et en cliquant sur des titres j'arrive sur cet article!il se trouve que j'habitai Fontenay il y a encore 3ans,j'ai 38ans,et je connais tres bien le
pousseur,ainsi que son frère disparu qui était pour moi comme un frère,il était d'une humanité trop rare et tres généreux avec tout le monde,et d'ailleurs avec mes neveux aussi!il s'appelait
Ismael,lors d'une perquisition à son domicile les policiers avaient brutalement poussé sa mère qui s'est retrouvée sur le sol,comme on dit"il a pété un plomb"en voyant ça et a prit une chaise et
a tapé les agents avec,qu'a fait la justice française?He bien Ismael a été d'abord rué de coups,puis mis en garde à vue puis placé sous "camisole chimique"!Quand je le voyais il n'était que
l'ombre de lui-meme,boire et manger le faisait vomir,il ne pouvait plus"raper"alors que c'etait son reve,produire un CD de rap,sonvisage et ses levres etaient trop gonflés,il n'articulait plus
assez bien,lui dont on disait qu'il etait le sosie d'MC Solar etait méconnaissable(2mois apres avoir pris des coups par la BAC,ses arcades étaient encore gonflées et il a du etre operé d'un oeil
qu'il lui ont déplacé)!Voyant qu'il ne pouvait pas échapper à ce traitement dont la durée était indéterminée il se serait suicidé(dans notre quartier certains disent qu'on l'aurait poussé par la
fenetre)!Bref,son petit frere(le pousseur du rer)Ahmed,n'a pas supporté sa mort,choqué il a été placé sous traitement!moi qui le connais bien je peux vous assurer qu'il etait intelligent,calme et
reflechis avant le décès d'Ismael,mais depuis,à chaque fois que je le voyais il était ailleurs,détaché!C'est l'effet de la camisole chimique,un poison qui fait des gens des loques qui perdent
toute dignité,des légumes!Tout ça parce que des policiers avaient poussé violemment leur mère au sol,la perquisition avait lieu à cause d'un vol d'Ahmed,un petit larcin comme il y en a parfois
dans nos quartier défavorisé,et qui au final aura causé 2morts,la condamnation d'Ahmed pour meurtre et 2familles brisées!Bravo la BAC,que j'accuse de zèle dans nos quartiers,bravo la justice,qui
dans les cas de voie de fait sur les forces de l'ordre utilise l'empoisonnement pour en punir les auteurs,meme s'ils avaient de bonnes raisons,comme défendre leur mère!J'insiste,les 1ers
coupables sont les policiers de la BAC et le juge!Vous pouvez vous servir de ce témoignage,me contacter,si vous le voulez je peux aussi vous mettre en relation avec d'autres de nos amis afin que
vous puissiez vérifier ces informations!Au moins là c'est plus précis et juste,c'est la faute de la BAC et de la justice,ils ne les ont pas soignés ou réhabilités,ils en ont fait des morts et des
assassins!