Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:35

Bon... je relaie ici l'Appel de Fukushima lancé par une équipe de philosophes, de chercheurs, de scientifiques pour la préservation du monde et de ses citoyens. On ne peut plus rester les deux bras croisés en attendant que d'autres Fukushima sèment leur vapeurs nocives. Et d'ailleurs qui nous dit que cela n'a pas déjà commencé ? Qui croire ? Les nucléaristes ? Areva ? Quand on voit le récapitulatif des mensonges de TEPCO au Japon, du 11 mars à aujourd'hui, on ne peut qu'être plus que méfiant. Pour sauvegarder l'industrie nucléaire, les nucléaristes sont prêts à tout. Et dans tous les pays. Il ne faut pas oublier cela. Cela fait un mois jour pour jour que les réacteurs fuient et polluent le monde entier, mais personne ne bouge. Là, ils sont dans leurs petits souliers, priant fort sans doute pour que les choses s'arrangent et que la terre cesse de trembler...

 

Malheureusement, les convulsions n'en sont qu'au commencement et avant l'accouchement final de Dame Terre, il va y avoir d'autres Fukushima, c'est certain. Souvenez-vous, bien avant le tsunami du Japon, je vous enquiquinais avec le nucléaire en vous répétant que c'était la pire calamité pour l'Humain et son Génome. Avec cette saleté, nous allons régresser comme aucune civilisation avant nous ne l'a fait. Il y a eu, certes, dans le passé des bombardements atomiques, mais aucune centrale nucléaire ne jonchait la planète. Aucune. Tandis que là... il y en a partout. Et combien de sites d'enfouissements de déchets ? Quand on sait ce qu'il va advenir -car notre Terre reproduit sans cesse ses cycles destructeurs et que là, nous y sommes à deux pas-, on ne peut que se faire un gros souci pour les survivants et leur progéniture. Et ceci pendant des dizaines de milliers d'années. Une mutation complète de l'ADN va donner des monstres. Point final.

 

La Marque de la Bête sera inscrite dans le Génome. 666. Et effectivement plus personne ne pourra acheter ni vendre car tous seront comme des légumes. Je noircis à peine le tableau avec le nucléaire. L'Ordre Noir qui règne sur ce monde a tout fait pour détruire l'Oeuvre de la Nature et... des Elohim. Car il faut bien savoir que la radioactivité provient d'un déséquilbre du noyau atomique. Or, qui a créé ce déséquilibre pour parvenir à ce résultat qui empoisonne notre monde aujourd'hui ? Qui a traficoté l'atome ? Alors qu'il ne faut surtout pas y toucher car nous possédons l'Atome en nous. La Lumière irradiante qui doit transformer, spiritualiser la matière -notre corps- pour retrouver notre Etat de Fils de Lumière, d'Elus. Mais ce n'est pas la peine d'expliquer cela aux nucléaristes car ils n'entendent rien à l'Oeuvre Alchimique, c'est entendu.

 

Chaque jour, je me demande "comment se fait-il qu'ils ignorent le danger du nucléaire pour l'Homme." Comment ? Comment peuvent-ils continuer à vendre des centrales ? Franchement, on ne peut pas penser qu'ils ne savent pas... c'est impossible. Alors, c'est bien le Diable -tel qu'on doit l'entendre- qui règne sur la Terre.  

 

 

L’appel de Fukushima

 

Fukushima : mettre la catastrophe sous contrôle citoyen.

 

Nous, citoyens du monde

 

Sommes extrêmement préoccupés par la gestion lamentable de la catastrophe de Fukushima par la firme TEPCO.

 

La firme a-t-elle voulu privilégier ses intérêts en visant une hypothétique remise en route de la centrale ? En tout cas, elle a agi dans le secret et n’a réuni qu’une partie des moyens pour préserver les riverains, le peuple japonais, l’ensemble des peuples et les écosystèmes de notre planète. Elle n’a pas appliqué le principe de précaution pour la prévention maximale du feu nucléaire et de la contamination de l’environnement.

 

En dépit de quelques protestations l’État japonais n’a fait que relayer les informations données par la firme, qui conduit ses actions de manière opaque. Des experts de divers pays ont été associés, sans prise sur les décisions. Les demandes des ONG présentes sur place, notamment Greenpeace et la CRIIRAD, pour une meilleure protection des populations et transparence dans les données, n’ont pas été plus entendues que celles des citoyens japonais.

 

Nous pensons qu’il y a urgence à ce que l’action de TEPCO soit placée sous contrôle international citoyen pour faire prévaloir les droits des humains et de l’environnement, de l’océan notamment.

 

Nous appelons les organisations citoyennes, les scientifiques, les États, les organismes inter-gouvernementaux, à un sursaut général pour exiger une prise en main internationale et civique de la réponse à la catastrophe de Fukushima et au delà, des établissements à risque majeur partout dans le monde.

 

Les États ont trop partie liée avec l’industrie nucléaire pour en être des freins efficaces. Les techniciens locaux ne peuvent plus être laissés seuls face aux difficultés, et sans instance de référence externe face aux incidents qui se multiplient et restent occultés.

 

La terre dans son ensemble est notre souci commun, elle constitue le socle de l’intérêt général qui doit prévaloir sur des logiques d’entreprise et les logiques étatiques de puissance. Il est temps que les citoyens puissent s’ingérer au niveau international dans les procédures d’expertises techniques qui président à la mise en place d’équipements qui compromettent son caractère habitable.

 

Les Nations Unies doivent aujourd’hui réorganiser la gouvernance de la catastrophe de Fukushima et prendre en compte toutes les coopérations techniques et politiques nécessaires, y compris non-gouvernementales. Ainsi pourra être préfigurée la mise en place de nouveaux dispositifs unissant scientifiques, techniciens et citoyens dans la prévention des risques majeurs et dans les choix industriels et énergétiques.

 

Voir les premiers signataires

 

 

L'appel de Fukushima

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nucléaire-HAARP
commenter cet article

commentaires

Sisi 18/04/2011 00:56



Je rejoins l'opinion d'Albert... ne tombons pas dans "les" pièges du NWO.


Exigeons purement et simplement la fin du nucléaire pendant que nous sommes encore à peu près saint de corps et d'esprit, point final.


 



albert 12/04/2011 12:47



Cette pétition est plus que douteuse. Dans une même phrase on trouve les mots Nations Unies et gouvernance. Je conçois
qu’il faut aider ces gens mais on n’a pas le droit de s’ingérer dans leurs affaires. Il y avait un autre truc machin qui avançait l’idée que l’incident de Fukushima représente une opportunité
pour créer une institution-gouvernance mondiale pour gérer tout le nucléaire de la planète. Et l’AIEA elle sert à quoi ? Et puis quelle crédibilité peut avoir encore ONU vu ses implications
en Libye et Côte d’Ivoire ? Nouvel Ordre Mondial ca ne vous dit rien ?       



felix 12/04/2011 06:38



Voila !! nous y sommes c'était peut être a prèvoir ?


la catastrophe de Fukushima est classée depuis ce matin au même niveau que celle de Tchernobyl .


http://www.europe1.fr/International/Fukushima-accident-au-niveau-7-495549/