Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 00:30

 Les déboires des engins russes envoyés dans l'espace continuent... cependant, un général à la retraite russe émet l'hypothèse que la cause de la perturbation de la sonde Phobos-Grunt pourrait être due à HAARP. Il pense qu'elle aurait pu passer au-dessus de l'Alaska au mauvais moment. Sous-entendu, lorsqu'ils envoient les rayons dans l'espace.

 

On pourrait aussi penser que cette "perturbation" pourrait être "provoquée sciemment". En effet, la sonde emportait avec elle un satellite chinois. Or, il y a beaucoup de tensions entre les Etats-Unis et la Chine en ce moment. Les Américains exigent beaucoup, notamment en ce qui concerne le commerce, mais ne lâche rien en retour, comme d'habitude. Ils vont même jusqu'à accuser la Chine d'être responsable de leur crise ! Il me semble pourtant que les Indignés pointent du doigt les banquiers voraces. La Chine a bon dos.

 

Il ne faut pas oublier non plus le contentieux du "veto" chinois sur la Syrie auquel s'est associé la Russie. Car les USA ont bien l'intention, avec Sarkozy et Cameron, de faire à Assad ce qu'ils ont fait à Kadhafi. Le bombardement de l'Iran par les sionistes nécessitant de se débarrasser des pays environnants pour éviter les représailles sur Israël. Ce qui implique de neutraliser le Hezbollah au Liban, la Syrie, le Hamas à Gaza.

 

L'autre point chaud étant les menaces à peine voilées de Medvedev au sujet du bouclier antimissile. On peut d'ailleurs penser qu'il prend cette posture -conseillé par Poutine- car il ne laissera pas faire en Syrie ce que l'OTAN a perpétré en Libye. Le fait que des navires russes soient en train de débouler dans les eaux territoriales syriennes ne sont pas le fait d'une simple coïncidence. Il est clair et net que tout cela ne doit pas plaire aux donneurs de leçons étatsuniens.

 

On pourrait donc penser qu'une "punition" pourrait avoir été infligée à la sonde Russe, par l'intermédiaire de HAARP. D'autant que les Américains ont envoyé aujourd'hui, comme par hasard, un robot 'également' à destination de MARS... or, comme ils veulent toujours être sur le devant de la scène et les premiers avant les Russes, notamment dans les exploits spatiaux, ils pourraient très bien avoir neutralisé Phobos-Gunt et faire ainsi d'une pierre deux coups : Se venger de la Russie et de la Chine et être les seuls à partir pour Mars.

 

Sur ce coup-là, je n'accuserai pas nos Frères de l'Espace car tout un tas de paramètres pourraient indiquer une "manoeuvre" de l'Ordre Noir dont on connaît le "goût des représailles" pour les Gêneurs...

 

 

 

 

Mais que nous dit Phobos-Grunt ?

 

 

Après l’Esa, une station russe a contacté la sonde Phobos-Grunt et en a reçu des informations de télémétrie . La situation à bord « n’est pas claire », rapporte une agence de presse russe, tandis qu’un général à la retraite évoque la culpabilité possible de Haarp, un réseau de puissantes antennes américaines.

 

Mais que se passe-t-il à bord de Phobos-Grunt ? D’après un communiqué de l’agence de presse russe Ria Novosti, les contacts radio réussis par l’Esa ne sont pas exploitables car les données de télémétrie (le signal reçu qui informe sur l’état de l’engin spatial) ne sont pas « déchiffrables ». En revanche, les signaux que vient de recevoir la station russe de Baïkonour, eux, le sont davantage mais n’ont pas permis de déterminer « la raison du comportement erratique de la sonde ».

 

Un général russe à la retraite croit tenir une explication possible. Nikolai Rodionov a expliqué à l’agence Interfax que la sonde était peut-être passée au mauvais moment à la verticale de l’Alaska, là où est installé le réseau de 180 antennes de Haarp (High Frequency Active Auroral Research Program). Gérée par l’armée, cette station envoie de puissantes radiations vers l’ionosphère, cette couche à très haute altitude (jusqu’à 100 km), déterminante pour les radiocommunications.

 

Phobos-Grunt est perdue

 

Les objectifs et les conséquences de l’activité de Haarp débrident les imaginations, la rendant coupable de changements climatiques voire de tremblements de  terre. Rien ne vient étayer l’hypothèse du général russe, plutôt surprenante, d’ailleurs, pour un engin spatial conçu pour un séjour de plusieurs mois dans l’espace et donc à une exposition continue aux puissantes radiations solaires (dont le champ magnétique terrestre et l’atmosphère nous protègent).

 

Quoi qu’il en soit, la mission semble bien définitivement perdue. Même si le contrôle de la sonde était récupéré dans les heures à venir, le trajet vers Mars ne serait plus guère possible, les lois de la mécanique céleste allongeant démesurément le trajet… L’agence Roscosmos se contente d’expliquer qu’elle tentera de garder le contact avec Phobos-Grunt jusqu’à son retour dans l’atmosphère, prévu, coïncidence, au mois de… mars.

 

Sources Futura-Sciences

 

------------------------------------------

 

 

Phobos Grunt: les données télémétriques déchiffrées

 

 

MOSCOU, 24 novembre - RIA Novosti - Les spécialistes russes ont pu déchiffrer les données télémétriques fournies jeudi par la sonde russe Phobos Grunt, bloquée en orbite terrestre après avoir raté son départ vers une lune martienne le 9 novembre, a annoncé un responsable de l'industrie spatiale russe.

 

 

 

"Nos spécialistes ont réussi à déchiffrer les données télémétriques. Le signal qu'ils ont reçu n'a pas été défectueux, à la différence de celui obtenu par la station radar australienne" la nuit dernière, a indiqué le responsable.

 

Il s'agit des données télémétriques reçues ce jeudi au cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan. Les spécialistes, qui cherchent à comprendre les causes de l'accident de Phobos Grunt, ont ainsi obtenu certaines informations sur l'état de la sonde.

 

 

La télémétrie obtenue quelques heures plus tôt par la station de l'ESA à Perth s'est avérée illisible.

 

La sonde Phobos Grunt, avec à son bord de nombreux instruments européens, devait prélever des échantillons de sol sur Phobos, une lune de Mars, et les ramener sur Terre dans trois ans. Lancé depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, le 9 novembre, l'appareil s'est séparé de son lanceur Zenit-2SB, mais une panne du propulseur l'a empêché de prendre la direction de Mars. La dernière mission vers Mars entreprise par la Russie, en 1996, s'était aussi soldée par un échec.

 

Sources Ria Novosti

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans OVNIS-Apparitions-planetes-X
commenter cet article

commentaires

Lhermite 27/11/2011 03:57


La vrai question est, quel est le fin mot de l'histoire ?


Il y a une guerre entre la cabale et l'Asie, composé des pays de la BRICS & du Golfe, pays qui sont tous exportateurs.


Tous ces pays exportateurs disent non à la monnaie de singe de la cabale (US$), ils demandent désormaiss en échanges du tangible.


Cette obligation faîte à la cabale a été visible en 2008, suite à la faillite de Lehman-Brother, qui contrairement à la croyance inséminée n'est pas du fait uniquement des subprimes mais que les
japonais ont éxigé du tangible pour tous leurs produits, Lehman en a fait les frais car elle gérait 90% des importations japonaises, si ce n'était "que" les subprimes tout ceci aurait pu être
financé avec la planche à billet mais aucune banque n'avait assez de fond propre pour reprendre la main sur Lehman sur cette partie.


Pour se maintenir la cabale a donc décidé d'attaquer les pays les plus vulnérables, mais qui ne puissent pas éveiller les soupçons (la Lybie) pour les piller car leur US$ plus personne n'en
veut.


L'attaque de la Syrie leur est nécessaire dans le but effectivement de pouvoir sécuriser leur aggression contre l'Iran, ainsi la boucle est bouclée, la cabale pourra réadosser l'US$ sur le
pétrole et menacer l'approvisionnement de tous les pays émergeants en particulier ceux de l'Asie.


Mais la cabale n'y arrivera pas car déjà leur propre population ne les accepte plus, l'armée et les services de renseignements se "réorganisent", et la finance internationale leur
retire les droits octroyés lors de Bretton Wood. Ils sont aux aboies, ils font du Sarkosy ils gesticulent c'est tout.


Ils leur restent HAARP, les Chemtrails, quelques gouvernements et les médias, mais çà va pas durer...


Bientôt ils seront jugés pour tous leurs actes, à savoir crime contre l'humanité, terrorisme économique et haute trahison. Ce sera leurs chefs d'inculpations lors de leur procès à la Nuremberg.