Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 02:08

Ca sent le coup fourré. A distance, les Russes s'affairent beaucoup sur l'ISS. Apparemment, l'orbite de la Station Spatiale a été relevée deux fois en une semaine. De 3,1 km le 19 octobre et de 3,2 km le 26. Le prétexte en serait la préparation à l'arrimage d'un cargo pour le 2 novembre. Soit dans 2 jours. Le prochain lancement dudit cargo étant prévu le 30 octobre, soit aujourd'hui. Ils annoncent ceci le jour du désarrimage de l'ISS du Cargo spatial Progress M-10M qui se serait abîmé dans l'Océan Pacifique. Je trouve cette annonce bizarre car elle surgit pour annoncer donc le lancement d'un cargo, pratiquement le jour-même.

 

J'ai posé les articles ci-dessous pour faire la comparaison. Car ICI, le 26, ils disent :

 

Il s'agit du deuxième relèvement d'orbite de la station effectué en octobre, afin de préparer l'ISS à l'arrimage du cargo Progress M-13M et du vaisseau habité Soyouz TMA-22.

 

Il est bien question d'un cargo et d'un VAISSEAU HABITE Soyouz TMA-22. Or,il ne parle pas de ce vaisseau habité lors du premier relèvement orbital du 19 octobre. Vaisseau habité signifiant donc qu'il y a des astronautes à l'intérieur. Cette histoire n'est pas claire. Car, en effet, d'un autre côté ils annoncent en trois lignes à la fin qu'ils vont envoyer LE 22 NOVEMBRE la capsule d'un vaisseau pour RAMENER LES TROIS COSMONAUTES QUI RESTENT. N'est-ce pas étrange ?

 

Ces manœuvres faciliteront l'atterrissage de la capsule du vaisseau Soyouz TMA-02M programmé pour le 22 novembre. La capsule ramènera sur la Terre le Russe Sergueï Volkov, l'Américain Michael Fossum et le Japonais Satoshi Furukawa sur la Terre...

 

On notera que le nom du cargo qui ramène les astronautes se nomme TMA-02M. Et l'autre dont il est question ICI se nomme TMA-22M. On pourrait donc supposer que ce ne sont pas les mêmes. Par contre, aucun nom n'est donné pour le cargo qui part demain. Et il n'est pas question de vaisseau "habité".

 

Je trouve tout cela très étrange et cela soulève nombre de questions. La première étant que, s'ils vont chercher les trois cosmonautes restant sur l'ISS, le 22 novembre, il faudra donc qu'ils en amènent trois autres avant, pour ne pas laisser la Station Spatiale vide. Si tout est normal, je précise... et à les en croire, ça l'est. Malheureusement,  s'ils parlent bien d'un vaisseau "habité" sur le point de partir, ils ne donnent pas de date.

 

J'ai fait des recherches sur les sites de la NASA  et n'ai trouvé aucune annonce de cosmonautes américains en partance pour l'ISS. Doit-on penser qu'ils sont russes ou japonais ou d'un autre pays ? Ou bien doit-on penser autre chose ?

 

Depuis le départ, je surveille assidûment l'ISS, la NASA et les Russes car il est clair et net que s'ils vident la Station Spatiale, c'est qu'un gros danger se profile à l'horizon, comme expliqué ICI et ICI. Mais il est bien évident qu'ils ne vont pas nous dire la vérité et qu'ils utilisent des stratagèmes pour nous tromper.

 

Aussi ne pourrait-on pas supposer qu'ils vont chercher les astronautes, en réalité le 2 novembre et non pas le 22 ? Je dis cela car la date du 2 n'est pas banale. Parce qu'en effet,  normalement le 3 nous devrions... ENTRER DANS LA QUEUE DE LA COMETE... je dis bien nous devrions... car le plus grand Mystère subsiste quant à ce qu'elle est devenue, tout comme nous ignorons la longueur de ce qu'ils nomment le "nuage" de la dite comète...

 

Je vous explique tout cela de suite... enfin, le temps de finir l'article...

 

Dans l'immédiat, attendons quelques heures pour voir ce que vont dire les Russes sur le lancement du cargo programmé ce jour, le 30 octobre. A moins qu'au dernier moment, ils trouvent une excuse et ne l'envoient pas. Tout est possible. Mais à mon sens, ils n'ont pas choisi cette date au hasard. D'autant que d'étranges phénomènes se produisent autour de la Station Spatiale qui ne laissent aucun doute sur la surveillance dont elle est l'objet. Comme nous ne savons rien des expériences auxquelles ils se livrent avec les animaux ou autre chose, il est permis de supposer que peut-être certaines pratiques ne plaisent pas aux puissances supérieures. Mais de toute façon, il va falloir qu'ils dégagent du Cosmos. Le temps presse. A de suite...

 

------------------

 

ISS: désarrimage du cargo Progress M-10M (TsOUP)

 

MOSCOU, 29 octobre - RIA Novosti

 

Le cargo spatial Progress M-10M arrimé depuis avril à la Station spatiale internationale (ISS) s'est séparé de cette dernière pour finir ses jours dans le Pacifique, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du Centre russe de contrôle des vols (TsOUP) à Korolev (région de Moscou).

"Le désarrimage du Progress M-10M s'est produit à l'heure prévue", a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, le vaisseau quittera l'orbite à 16h11 de Moscou (12h11 GMT) et sera immergé dans l'océan à 17h01 de Moscou (13h01 GMT).

Le prochain lancement d'un cargo Progress vers l'ISS est fixé au 30 octobre et son arrimage au 2 novembre prochains.

 

Sources Ria Novosti

 

-----------------------

 

L'orbite de l'ISS relevée de 3,1 km

 

 

MOSCOU, 19 octobre - RIA Novosti

 

L'orbite de la Station spatiale internationale (ISS) a été relevée mercredi de 3,1 km au moyen des moteurs du module russe Zvezda, a annoncé le Centre russe de contrôle des vols (TsOUP) à Korolev, dans la région de Moscou.

 

"La manœuvre a été effectuée grâce aux moteurs du module de service Zvezda. Selon le service balistique du TsOUP, les moteurs ont été allumés à 20h15 heure de Moscou (16h15 GMT) pour 106 secondes, soit près de 2 minutes. L'ISS a reçu une impulsion supplémentaire de 1,8 mètre par seconde. Son orbite moyenne a ainsi été rehaussée de 3,1 km, à 387,8 km d'altitude", a indiqué un porte-parole du TsOUP.

 

Le second relèvement d'orbite de l'ISS prévu pour octobre mois sera effectué mercredi prochain, à 16h33 (12h33 GMT). Elle permettra à l'ISS d'évoluer à une altitude de 390,3 kilomètres.

 

Ces manœuvres faciliteront  l'atterrissage de la capsule du vaisseau Soyouz TMA-02M programmé pour le 22 novembre. La capsule ramènera sur la Terre le Russe  Sergueï Volkov, l'Américain Michael Fossum et le Japonais Satoshi Furukawa sur la Terre, a expliqué le porte-parole du TsOUP.

 

Sources Ria Novosti

 

-----------------------

 

 

 

L'orbite de l'ISS relevée de 3,2 km (TsOUP)

 

 

 

MOSCOU, 26 octobre - RIA Novosti

 

 

L'orbite de la Station spatiale internationale (ISS) a été relevée mercredi de 3,2 km au moyen des moteurs du module de service russe Zvezda, a annoncé le Centre russe de contrôle des vols (TsOUP) à Korolev, dans la région de Moscou.

 

"La manœuvre a permis de relever l'orbite de l'ISS de 3,2 kilomètres", a indiqué un porte-parole du TsOUP.

 

Les moteurs du module Zvezda ont été allumés à 16h52 heure de Moscou (12h52 GMT) pour 114 secondes, soit près de 2 minutes. L'ISS a reçu une impulsion supplémentaire de 1,82 mètre par seconde. Elle évolue actuellement à 390 d'altitude.

 

Il s'agit du deuxième relèvement d'orbite de la station effectué en octobre, afin de préparer l'ISS à l'arrimage du cargo Progress M-13M et du vaisseau habité Soyouz TMA-22. La manœuvre précédente a été réalisée le 19 octobre dernier.

 

Ces manœuvres faciliteront également l'atterrissage de la capsule du vaisseau Soyouz TMA-02M programmé pour le 22 novembre. La capsule ramènera sur la Terre le Russe Sergueï Volkov, l'Américain Michael Fossum et le Japonais Satoshi Furukawa sur la Terre.

 

Sources Ria Novosti

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

QUE SE PASSE T-IL LA HAUT ?

 

 

 

On assiste depuis quelques mois, à l’abandon total, et mondial, de la conquête de l’espace par l’homme, que se passe t-il là haut pour que l’on en soit arrivé la ?

 

Petit retour en arrière…

 

 

Première étape, abandon du programme Constellation. Le programme Constellation était un programme d’exploration spatiale de la NASA dont le principal objectif était l’envoi d’astronautes sur la Lune vers 2020 pour des missions de longue durée.

 

Le président Barack Obama annonce cet abandon le 11 octobre 2010, pour diverses raisons, qui ne convainquent personne…

 

 

Plus d’infos sur le véhicule spatial Orion et le module lunaire Altair qui était prévu dans le programme Constellation ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pro

 

 

Puis en Juillet de cette année, c’est la fin des missions de la navette spatiale Atlantis. L’ensemble des cinq navettes, de Columbia à Atlantis ont passé 1 333 jours dans l'espace, parcouru 872,9 millions de km et effectué plus de 21 000 tours de la Terre, sur 30 ans.

 

 

La derniére mission d’Atlantis (STS-135) était la 135e du programme des navettes, qui aura fait voyager dans l’espace 355 femmes et hommes de seize nationalités différentes.

 

Chose impensable, la NASA compte désormais pour envoyer ses astronautes vers l’ISS, sur les Russes et leurs vaisseaux Soyouz ou dans des engins développés par des entreprises privées, dont Space X ou Boeing…

 

Mais en aout dernier soit 1 mois à peine après le retour et l’arret total de la navette Atlantis, la Russie suspend le lancement des fusées Soyouz, sois disant après l'accident d'un vaisseau cargo russe lancé vers la Station spatiale internationale (ISS), qui n'a pas réussi à rejoindre la bonne orbite et s'est écrasé sur Terre. 

  

L'Agence spatiale russe, Roskosmos, a immédiatement enlevé de son site Internet toutes les informations concernant les futures missions vers l'ISS.

 

 

Cette fusée Soyouz à la fiabilité pourtant légendaire, cumule les incidents qui se sont multipliés ces derniers mois. Idem pour les fusées Proton avec cinq échecs dans des lancements en neuf mois.

 

Moscou a perdu dernierement, un puissant satellite de télécommunications, lancé par une fusée Proton lui aussi du cosmodrome de Baïkonour. L'engin a été retrouvé sur une mauvaise orbite et il est peu probable que la Russie puisse le récupérer.

 

En décembre 2010, trois satellites Glonass lancés à partir d'une fusée Proton sont retombés dans l'océan Pacifique après l'échec de leur mise en orbite.

 

Les presses mondiale n’hésitent pas à titrer leur journaux : Les fusées russes inquiètent le monde !

 

Si les fusées Proton, qui ne lancent que des satellites, ont connu quelques déboires ces dernières années, les cargos spatiaux Progress n'avaient jamais raté une seule mission en 33 ans d'existence. Il falut même remonter à 1975 pour trouver la trace d'une fusée Soyouz habitée défaillante.

 

 

Et dernière nouvelle toute fraiche : Espace : la Russie suspend la création d'un nouveau lanceur

 

L'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) a suspendu les travaux de création du nouveau lanceur spatial Rous-M censé décoller pour la première fois en 2015, a annoncé le directeur général de l'agence Vladimir Popovkine devant les députés à la Douma (chambre basse du parlement russe).

 

Alors il se passe vraiment quelque chose la haut que l’on ignore dirait on !

 

Et maintenant, ce sont des satellites divers qui retombent sur Terre, complétement au hazard.

 

Le satellite UARS de la Nasa est retombé sur Terre, il pesait 6.3 tonnes, et il reste introuvable depuis, mais un 2e satellite bien plus gros devrait bientôt nous tomber sur la tête. Il s’agit d’un satellite allemand baptisé ROSAT qui devrait arriver sur Terre à la fin du mois d’octobre.

 

Tout cela est du, selon les agences spatiale, à l’activité solaire qui provoque une expansion de l’atmosphère, provoquant alors un effet de frein plus important sur les objets spatiaux. La raison pour laquelle UARS était de retour plus tôt que prévu s’explique par une soudaine augmentation de l’activité solaire.

 

Et les scientifiques s’attendent à voir un nombre plus important de retours alors que nous approchons du maximum de l’activité solaire en 2013 !

 

Un autre satellite tombera sur Terre, peut-être au Canada…

 

Un vieux télescope spatial allemand nommé Rosat doit retomber sur Terre au cours des prochaines semaines…

 

Mais les spécialistes nous rassurent en soulignant qu'environ 10 à 30 satellites incontrôlés revenaient sur la planète chaque année.

 

Pourtant on sait que les Chinois par exemple, mais aussi les States peuvent détruire un satellite en orbite depuis la Terre avec un simple missile, alors pourquoi ne le font ils pas, avant que ceux ci ne deviennent une menace en rentrant dans l’atmosphère ?  

 

Source : Futura Sciences / Univers Sciences / Wikipédia / Maxisciences.

 

Tout semble indiquer que l’homme n’est plus le bienvenue, même dans le proche espace de l’orbite de la Terre, sachant que depuis 1972 il ne l’est plus sur la Lune, d’où la fin de toutes les missions lunaire habitées depuis cette date !

 

D’ailleurs les derniers mots prononcés sur la Lune, par le commandant de la mission Apollo 17, Gene Cernan, sont plutôt étranges quand on y regarde de plus près :

 

‘’ Et, alors que nous quittons la Lune ici à Taurus-Littrow, nous repartons comme nous sommes venus et, si Dieu le veut, comme nous reviendrons, dans un esprit de paix et d'espoir pour toute l'humanité. ‘’

 

Pourquoi préciser dans un esprit de paix ? ca n’a aucun sens, si la Lune est cet astre désertique, et inhabité !

 

On se souvient tous j’imagine de Mary Anne Stefany Shyn-Piper cette femme astronaute qui s’évanouit en 2006, alors qu’une rencontre étonnante a eu lieu entre la navette Atlantis et des objets spatiaux inconnus. Durant quelques jours, les astronautes en orbite sont confrontés à des ovnis. A leur retour, l'un d'entre eux s’évanouit deux fois devant les caméras en tentant de décrire ce qui s'est passé…

 

Voir la vidéo impressionnante :

 

 

http://feairplane.canalblog.com/archives/2011/07/27/21683977.html

Surveillons également de près le 20 octobre prochain, car la première fusée Soyouz décollera du Centre spatial guyanais de Kourou…

 

A vous de juger comme toujours…Depuis le blog de Merlin

 

Sources 2012 Un nouveau paradigme

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans OVNIS-Apparitions-planetes-X
commenter cet article

commentaires

jean 01/11/2011 18:15



oups ! desole Adriana !



Adriana Evangelizt 01/11/2011 11:36



@Jean


La video est juste au-dessus...



jean 31/10/2011 12:20



http://www.wat.tv/video/sts115-3xt65_3tlpx_.html


CETTE VIDEO RESUME AVEC PREUVES A L APPUI CE QU A VU CETTE ASTRONAUTE


 


Ce qui est arrivé hors de la navette Atlantis entre le 19 et le 20 septembre 2006 est extraordinaire mais la réaction de l’astronaute Stefany Shyn-Piper l’est davantage lorsqu’elle s’est rappelé
avoir été si proche de l’étrange objet. Un évènement auquel ni elle ni l’équipage n’était préparé.