Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 05:07

Imaginez les fuites de cobalt et d'autre chose quand ça va trembler à plein régime. Imaginez.... mais imaginez bien parce que le nucléaire est la calamité de notre civilisation. Une calamité qui va avoir des conséquences sur l'ADN de nos descendants pendant des milliers d'années par rapport à la destruction planétaire qui se prépare. Il est clair et net qu'il y a déjà eu une regression humaine dans le passé à cause de cela. Quand on regarde le site de Puma-Punku ou de Tihuanaco, par exemple, voir une video ICI, pour les chercheurs russes, il ne fait aucun doute qu'il y a eu une destruction par le nucléaire. On retrouve trace de ce combat titanesque qui eut lieu sur notre planète dans la fameuse légende de l'Archange Michel se battant contre des forces obscures. Et je pense fortement que cela va se reproduire avec les détraqués du ciboulot qui sèment sans cesse la pagaille dans notre monde. Il y aura donc guerre nucléaire puis destruction par le nucléaire avec toutes les centrales disséminés sur la Terre. Ce qui va tout pourrir. Le sol, l'air, l'eau. Là, le "vous serez jugés à vos oeuvres" prend toute son ampleur. Cela va créer des monstres. Franchement, il ne va pas être bon de faire partie des survivants... je pense que c'est une éventualité à laquelle n'ont pas pensé les élites dévoyées d'ici-bas. Ces succubes construisent peut-être des bunkers, mais ceux qui ne mourront pas écrabouillés dans leur abri auront fort à faire s'ils mettent le nez dehors. Qu'ils survivent donc !

 

 

 

Radioactivité: 6 personnes contaminées en Isère

 

 

 

 

Six personnes ont été contaminées par une fuite de cobalt 60 dans une fonderie de la Loire mercredi.

 

Les victimes de cette contamination, dont la gravité n'avait pas encore été évaluée par l'Autorité de sûreté nucléaire jeudi matin, sont deux salariés de la fonderie Feursmétal de Feurs (Loire), deux autres du groupe Cegelec, et deux employés de l'Institut de radioprotection et de sûreté Nucléaire.

 

Prises en charge par l'unité spécialisée dans les risques radiologiques des pompiers de la Loire, ces personnes ont été déshabillées et douchées "avant de les conduire dans l'établissement le plus proche disposant des moyens d'analyse adaptés" a indiqué la préfecture.

 

L'incident s'est produit mercredi en fin d'après-midi lors d'une intervention opérée à l'aide d'un robot pour effectuer une réparation sur un appareil qui contrôle par gammagraphie la qualité des soudures de pièces de métal. L'intervention a provoqué une fuite de cobalt 60, la source radioactive de cet équipement de contrôle, a indiqué le directeur de Feursmétal, Pascal Rapaud. Il a précisé qu'à l'exception d'une dizaine de personnes, les 360 salariés de l'entreprise ont pu reprendre le travail jeudi.

 

Jeudi matin, une cellule de crise effectuait des mesures et poursuivait la décontamination, alors qu'un périmètre de quelques dizaines de mètres autour de l'atelier de contrôle où s'est produit l'incident, était toujours confiné, en présence de membres de l'Autorité de sûreté nucléaire et de l'Institut de radioprotection et de sûreté Nucléaire.

 

Sources Ushuaïa

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nucléaire-HAARP
commenter cet article

commentaires