Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 21:08

Comme je l'ai déja dit, la France ne sera pas épargnée dans les catastrophes même si cela se déclenche plus lentement. Les volcans d'Auvergne ne vont pas tarder à donner des signes d'agitation pour certains... ceci sera le signal.

 

 

 

 

 

 

Coulée de boue à Givors:

 

«C'est un phénomène exceptionnel qu'on ne pouvait pas prévoir»

 

 

REPORTAGE - Au lendemain d'une violente coulée de boue qui s'est déversée dans le centre-ville de Givors, au sud de Lyon, les habitants recensent les dégâts...

D’immenses plaques de bitume gisent au milieu de la route, défoncée sur des centaines de mètres. Tout au long de la rue, une dizaine de voitures, embouties les unes dans les autres, sont restées prisonnières de la chaussée.

Ce lundi,
les traces de la coulée de boue, qui s’est déversée dimanche soir dans le centre-ville de Givors, sont encore bien visibles. Une centaine de pompiers et fonctionnaires de la ville et du Grand Lyon sont encore mobilisés pour nettoyer et sécuriser la ville. Et les habitants de ce quartier de l’Etoile, situé à deux pas de l’hôtel de ville, regardent avec désolation cette scène de déluge.

 

35mm d’eau tombés en 20 minutes

 

Il était près de 19h lorsqu’à la suite d’un orage, très localisé, un ruisseau surplombant la ville a débordé et s’est déversé rue Saint-Gérald. « Il est tombé en 20 minutes près de 35 mm d’eau », indique le lieutenant colonel Lionel-Chabert, commandant des opérations de secours. Soit ce qui tombe en moyenne en un mois à Givors au printemps.

 

« Quand on a regardé par la fenêtre, on a vu de la boue descendre à toute vitesse. Puis très vite des plaques de goudron ont suivi », racontent Elodie et Aurélien, un jeune couple domicilié rue Saint-Gérald dont la voiture a été détruite dans le sinistre.

Des travaux déjà effectués après une crue en 1993

 

«On a eu une belle frayeur», ajoute l’un de leurs voisins, Lakhdar, 43 ans. «Mais au final, il n’y que des dégâts matériels. Vu la violence de la coulée de boue, cela aurait pu être beaucoup plus grave». Dans le sinistre, une centaine de voitures ont été endommagées, quelques maisons inondées et plusieurs rues dévastées. Mais personne n’a été blessé.

 

En 1993 déjà, le ruisseau de Merdary était sorti de son lit et avait débordé rue Saint-Gérald. Les dégâts avaient alors été moins importants. A l’époque, la municipalité avait fait construire un collecteur des eaux de pluie. Mais vu l’intensité des précipitations, l’ouvrage n’a pas suffi dimanche à éviter la crue. «C’est un phénomène exceptionnel, qu’on ne pouvait pas prévoir», a indiqué la mairie, qui envisage toutefois de réaliser des travaux plus importants sur le site.

Une seule famille à reloger

«La plupart des Givordins ont pu regagner leur maison», précise la mairie, qui dès lundi a demandé le classement de la zone en catastrophe naturelle. Seuls un couple et leurs trois enfants, chez eux lorsque l’eau a fait irruption dans l’appartement, ont dû être relogés. «Ils ont tout perdu. Leurs papiers, leurs meubles, leurs photos», témoigne une de leurs voisines.

 

Sources 20 MN-------------------

 

 

 

 

 

Rhône: une coulée de boue, à la suite d'un orage, fait des dégâts à Givors

 
 

Une coulée de boue, provoquée par la crue d'un petit cours d'eau à la suite d'un orage, a traversé un quartier de Givors (Rhône) dimanche soir, causant des dégâts dans plusieurs maisons et sur une centaine de voitures, sans faire de blessés, a-t-on appris auprès des pompiers.

 

"Vers 19H00, la coulée de boue a traversé un quartier d'habitations sur une pente de 200 mètres avant d'arriver devant la mairie de Givors", a expliqué à l'AFP le lieutenant-colonel Lionel Chabert, commandant des opérations de secours.

 

"On a évacué un grosse bâtisse d'une vingtaine de personnes, ainsi que l'appartement d'un couple et une centaine de véhicules baignent dans l'eau dans les parkings", a-t-il dit, soulignant qu'il était "tombé en 20 minutes près de 35 mm d'eau".

 

Dans la rue menant à l'Hôtel de Ville, la force du courant a soulevé la chaussée sur son passage et il ne restait plus qu'un amas de boue devant la mairie, a constaté un photographe de l'AFP.

 

Le nombre exact d'habitations endommagées n'était pas encore connu mais la majorité des habitants ont pu regagner leur logement dans la soirée.

 

Sources AFP

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans DELUGE-INONDATIONS
commenter cet article

commentaires

commodore 20/06/2010 22:29



l'alpha et l'omega... On y arrive. merci.



Roch K. B. 16/06/2010 14:30



merci pour cette pour la survie de la nature et nous avec... il faut des voix pour faire prendre conscience à cette société de consommation sans frein qui souille et détruit cette mèr nouricière
qu'est la nature....



yllen 16/06/2010 02:30



Tu sais enlil, il n'ya pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !


tant que ce sont des épisodes isolés ils ne feront pas trop attention, mais quand tout va se précipiter là ils seront bien forcer de voir la réalité en face.


Amitiées.


Yllen



enlil 14/06/2010 22:11



Tu crois que si les volcans d’Auvergne se réveil sa va affoler  les gents, ils vivent en grande majorité dans leur  bulle et ils prendront ça pour une curiosité et qui
c’est plus tard quand ça sera calmé un parcours  touristique, je t’apprends rien sur la nature humaine


Amitiés Adriana