Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 01:25

Strauss-Kahn blanchi et la victime présumée de viol se retrouve pratiquement avec un acte consenti, que le procureur nomme "une relation sexuelle précipitée". Cherchez l'erreur ! Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir, disait Lafontaine. On y est en plein dedans. Voilà la Justice des hommes. Ou plutôt la Justice des sionistes. Car comme ils sont infiltrés partout, ils n'ont aucun mal à faire pression sur quiconque pourrait être un obstacle.

 

Pour le procureur de New-York, Cyrus Vance, nous n'avons pas à chercher bien loin où se trouve l'OS. L'excellent avocat Kenneth Thompson de Nafissatou avait déjà dénoncé le fait à une époque où il pensait fortement le récuser et changer de proc, car celui-là ne lui semblait pas trop net. Il l'accusait de beaucoup de choses mais notamment de "conflits d'intérêts". Car, en effet, une responsable du bureau du procureur, la chef de division procès, est mariée à l'un "des avocats de Strauss-Kahn". Cette affaire avait été révélée par le New-York Times qui indiquait que la responsable en question avait appelé Vance dès que son mari avait appris que son cabinet allait travailler pour Strauss-Kahn. Le reste n'est pas difficile à deviner. Voir ICI la video et l'article.

 

Que dire de l'avocat de Strauss-Kahn, Benjamin Brafman qui va fêter en Israël Lag Ba'omer en famille ?Son fils vit à Jérusalem,  c'est un rabbin orthodoxe, c'est-à-dire un Talmudiste et un sioniste. Point final. Tout est cousu de fil blanc. On connait beaucoup de monde et on fait jouer ses relations. Car, croyez bien qu'il est plus difficile d'avouer ses crimes que de trouver un moyen pour se sortir du pétrin. C'est ainsi que cela marche. D'ailleurs si vous lisez attentivement l'Ancien Testament, vous verrez qu'il y est question de TROIS villes où le coupable peut se cacher pour éviter les représailles de l'entourage de la victime.

 

Alors Moïse choisit trois villes de l'autre côté du Jourdain, à l'orient,

 

afin qu'elles servissent de refuge au meurtrier qui aurait involontairement tué son prochain, sans avoir été auparavant son ennemi, et afin qu'il pût sauver sa vie en s'enfuyant dans l'une de ces villes. (Deutéronome 4:41, 42)

 

C'est un procédé que nous connaissons très bien puisque nous l'appliquons également en Corse ou en Sicile. Si tu fais partie de la Grande Famille, tu n'as aucun souci à te faire ! Voilà.

 

Mais il est bien évident que ce n'est pas avec ce genre de justice que l'on bâtira notre Monde Idéal. Celui qui a commis un délit ou un crime doit posséder suffisamment de courage pour le reconnaître. En agissant ainsi, pour commencer, il allège sa Conscience. Il avoue. En mettant son orgueil dans sa poche. Et il ne charge pas l'innocente pour l'accabler car il est incapable de reconnaître ses torts. Parce qu'il a honte de ce qu'il a fait et de ce qu'il est. Il a honte de sa pauvre condition humaine qu'il camoufle pour parader et se pavaner dans le grand monde.

 

Je déteste ce genre d'individus mais le monde en est rempli. Et quand je vois combien ils ont accablé la pauvre Nafissatou Diallo -comme vous pourrez le constater sur l'extrait du rapport ci-dessous-, parce qu'elle aurait menti pour avoir certainement le droit d'asile aux Etats-Unis, je trouve qu'ils poussent l'indécence très loin. Celui qui accable l'humble, voyez-vous, alors qu'il est plein aux as, ne mérite que mépris.

 

Heureusement, il y a encore des femmes qui peuvent témoigner du comportement maladif de Strauss-Kahn. Tristane Banon et sa mère. Anne Mansouret dit ce qu'elle pense devant le comportement des socialistes qui se disent, pour la plupart, "heureux" que Strauss-Kahn soit blanchi. Personnellement, je trouve qu'au contraire, cette affaire a fait ressortir la "noirceur" du bonhomme que tout son entourage ne voulait pas voir. Chose que la mère de Tristane Banon explique très bien, vu qu'elle a eu une relation avec lui, et qu'elle le dépeint comme un dominateur qui ne cherche qu'à prendre avec "l'obscénité du soudard". Il n'est pas difficile d'imaginer ce qu'elle veut dire. Ecoutez combien elle est scandalisée dans cet audio-video...

 

 

 

 Aussi quand j'entends Strauss-Kahn braîller que c'était une épreuve injuste, avec son air de chien battu, il peut sans doute leurrer beaucoup de monde, mais il ne m'empêchera pas de penser que ce n'est certainement pas la honte qui l'étouffe. Et je pense franchement que son attitude ne lui portera pas chance. Car on ne se moque pas, comme il le fait, des personnes comme Nafissatou Diallo. Il a peut-être échappé à la justice pourrie des hommes, mais il n'échappera ni à la Justice immanente, ni au Jugement de sa Conscience lorsque viendra le moment. Et là, il pourra contempler son oeuvre...

 

Lire Les scandales DSK qui dit très bien le fond de ma pensée...

 

Cyrus Vance dénonce les mensonges

 

de Nafissatou Diallo

 

 

par Joseph Ax et Basil Katz

 

 

 

 

NEW YORK, 22 août (Reuters) - Le procureur Cyrus Vance a demandé lundi l'abandon des poursuites pour tentative de viol contre Dominique Strauss-Kahn car le témoignage de Nafissatou Diallo, qu'il jugeait très crédible dans un premier temps, lui est ensuite apparu comme truffé de mensonges.

   

Le procureur de Manhattan développe cette thèse dans sa demande transmise au juge Michael Obus, qui devrait se prononcer ce mardi.

 

"De manière constante et parfois inexplicable, la plaignante n'a pas été sincère aussi bien au sujet de points importants que de détails", écrivent le procureur et son équipe dans ce document de 25 pages.

   

"Au cours de nos interrogatoires répétés avec elle, l'entière vérité au sujet de l'incident faisant l'objet de l'enquête et au sujet de son passé n'a, pour cette raison, pas pu être établie", ajoutent-ils.

 

Les procureurs en concluent que, comme ils ne peuvent pas croire au-delà du doute raisonnable que la femme de chambre du Sofitel de New York dit la vérité, "nous ne pouvons pas le demander à un jury".

 

Dans ce document, il est écrit que le rapport sexuel à l'origine de l'affaire n'a probablement pas duré plus de neuf minutes.

 

Dans les heures qui ont suivi l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, une équipe d'experts scientifiques et des représentants du parquet ont établi qu'un rapport sexuel avait bien eu lieu et qu'il avait été très bref, ce qui les a conduits à penser qu'il n'était pas consenti.

 

 

Sur la foi du témoignage de Nafissatou Diallo et en l'absence d'éléments manifestes susceptibles de remettre en cause sa crédibilité, le parquet a présenté l'affaire à un grand jury pour procéder à une inculpation formelle de l'ancien directeur général du Fonds monétaire international.

 

Le dossier s'est toutefois rapidement vidé. Aucune trace de l'ADN de l'accusatrice n'a ainsi été retrouvée dans une poubelle  dans laquelle elle disait avoir craché après sa rencontre avec Dominique Strauss-Kahn.

 

TROIS VERSIONS

 

Les médecins ont aussi conclu que les "rougeurs" sur ses parties génitales ne pouvaient de manière certaine être attribuées à une agression, contrairement à ce qu'affirmaient ses avocats.

 

Outre ces éléments troublants, les procureurs détaillent la façon dont ils ont découvert des mensonges au sujet de sommes d'argent mystérieusement déposées sur le compte en banque de la plaignante.

 

Plus accablantes aux yeux du parquet sont les trois versions différentes que Nafissatou Diallo a données au sujet de ses faits et gestes immédiatement après sa rencontre avec Dominique Strauss-Kahn dans la suite 2806 du Sofitel, près de Times Square.

 

 

Dans une première version, effectuée sous serment devant un grand jury, elle dit s'être enfuie en courant dans le hall du 28e étage de l'hôtel, où elle aurait été découverte apeurée et recroquevillée par ses supérieurs.

 

Dans une deuxième version, elle a déclaré aux procureurs s'être rendue dans une autre chambre pour reprendre son travail et qu'elle aurait rencontré son supérieur par hasard.

 

Dans une troisième version, elle dit s'être rendue très brièvement dans une autre chambre pour y récupérer des affaires.

 

"Ces versions changeantes font qu'il est difficile d'établir ce qui s'est réellement passé au moment critique" lorsque l'incident s'est produit, écrivent les procureurs.

 

 

Les procureurs avaient déjà émis des doutes fin juin au sujet de la crédibilité de Nafissatou Diallo. Ils exposent dans le document transmis lundi l'étendue de leur méfiance à l'égard de l'accusatrice.

 

Ils évoquent notamment une déposition au cours de laquelle Nafissatou Diallo, en pleurs, leur a parlé de manière convaincante d'un viol collectif qu'elle aurait subi en Guinée, ce qui s'est avéré ensuite être un mensonge.

 

"Que cela ait été raconté aux procureurs en tant que mensonge délibéré et de manière entièrement convaincante - similaire à la façon dont elle a raconté la rencontre avec l'accusé - est aussi hautement significatif", écrivent-ils. "Mais le plus significatif réside dans sa capacité à présenter cette fiction comme un fait avec une conviction totale." (Bertrand Boucey pour le service français)

 

Sources Reuters

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans L'Esclavage des Peuples
commenter cet article

commentaires

toto 24/08/2011 19:40



le monde de l'injustice, elle pauvre en ce monde mais riche en l'autre monde, eux riche en ce monde mai ci nue en l'autre monde, et serons jeté dehors de l'autre monde...!!! et la son les
grincement de dents...!!! jais beaucoup souffert et très longtemps l’infidélité la trahison le mensonge et la tromperie ainsi que le déshonneur, plus de 27 ans de tout cela, Déshonneur car cela
fut fait aux yeux de mes enfants, et par eux jais tout découvert il y a de ça 6 ans seulement...!!!


Biss iodé a tout le mondes bye toto



Claudie 24/08/2011 14:27



Je suis d'accord avec toi sur le faite que raconter son viol ne dois pas être chose facile, j'ai vu beaucoup de témoignage de femme qui suite à un viol se sentent sale et on même souvent besoin
de passer par un psycologue ! Il est sur que les femmes violé sont marqué a vie !


 


Mais il y a de quoi avoir un doute quand même quand on sais que DSK représente un danger pour les autres candidats en vu de la prochaine éléction présidentielle ! Et connaissant le bonhomme qui
est un homme a femme (son point faible) il aurai très bien pu se faire pièger aussi ! Etant donné qu'on vis dans un monde de pouri, plus rien ne surprend !



Adriana Evangelizt 24/08/2011 12:48



@Claudie


Bonjour...


Il ne doit pas être si facile que cela de raconter à la télévision la scène de son propre viol. La pauvresse a fait ce qu'elle a pu. Ce fut peut-être maladroit. Mais une chose est certaine, ce
n'est certainement pas elle qui a sauté sur Strauss-Kahn pour lui faire une fellation.


Il faut raison garder...



Claudie 24/08/2011 12:18



Pour moi je ne pense pas qu'elle soi si innocente que sa non plus, ne serais-se que son témoignage ou j'ai trouvé qu'elle en faisait trop ! A mon avis, les deux sont en tort et y'aurai bien a la
fois une histoire de fric et de politique la dessous ! Se n'est que mon avis personnel !