Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 19:19

Nous voyons comment Fabius est considéré par ses homologues russes dans ses déclarations fracassantes, du style "que le temps d'une réaction de force est venu, en contournant le Conseil de Sécurité de l'ONU." Il n'a peur de rien, le Môssieur ! Lui aussi, il se prend pour Dieu ! Il veut engager la France dans une guerre qui ne dit pas son nom, juste pour apporter son pavé à l'agenda sioniste, sans l'accord de l'ONU et sans le nôtre, cela va de soi. Tout comme le ridicule ne l'effraie pas d'accuser Assad d'utiliser des armes chimiques alors qu'il ne possède aucune preuve.

 

Nous avions déjà vu d'un très mauvais oeil que Hollande lui donne le poste de Ministre des Affaires Etrangères après l'histoire du sang contaminé, où il a été relaxé, bien entendu. Selon que vous soyiez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. C'est bien connu. Nous voulons au gouvernement des gens blancs comme neige et non pas noirs comme charbon. Comment peut-on faire confiance à des individus dont le passé est chargé de boulets ?

 

Depuis le départ, il s'acharne sur Bashar Al Assad, l'accusant de tous les maux, alors que d'un autre côté, il va se pavane chez les despotes d'Arabie Saoudite ou déroule le tapis rouge au dictateur du Bahreîn, dont le malheureux Peuple est soumis àune répression féroce depuis de février 2011. Et nous savons de quoi nous parlons car nous sommes en contact avec des jeunes Bahreinis qui postent des videos tous les jours sur yoube. Videos qui montrent leurs manifestations et la répression. Mais là, Fabius se tait. Il ne traite pas à ces tyrans de "bouchers" comme il le fait d'Assad. Il ne leur dit rien non plus sur leur dictature. Il y a le deux poids deux mesures. Les bons dictateurs et les mauvais.

 

La seule chose qu'il nous faut constater, c'est que de beaux pays sont rendus à l'état de ruines parce que leurs chefs ne sont pas sionistes. Il y a eu Saddam Hussein, Kadhafi, maintenant c'est Assad, dans peu de temps, ce sera l'Iran. Et nous ne pouvons pas passer sous silence le Liban -dont le Hezbollah prête main forte au Chef d'Etat Syrien- et qui paie depuis plusieurs années un lourd tribut pour ce soutien indéfectible. Nous trouvons ces méthodes particulièrement répugnantes.

 

D'autant qu'en réfléchissant bien... un aveugle y verrait. En effet, faut-il penser que Bashar Al Assad serait assez stupide pour balancer du gaz sarin le jour de l'arrivée des inspecteurs de l'ONU ? Plus c'est gros, plus ça passe. Mais pour nous, une chose est sûre. Plus ça va, moins ça va.  

 

 

 

Syrie : armes chimiques comme un moyen de ternir l’image?

 

 

par Andreï Fedyachine

 

 

 

La situation autour de la Syrie continue à s’aggraver après les informations sur l’utilisation d’armes chimiques dans des banlieues de Damas.

 

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a annoncé le 23 août qu’il allait envoyer en Syrie sa Haute représentante pour le désarmement, Angela Kane. Il a par ailleurs appelé le gouvernement syrien de coopérer avec un groupe d’experts onusien se trouvant au pays afin que celui-ci pourrait enquêter de façon efficace sur le dernier incident dans les banlieues est de la capitale syrienne.

 

La Russie appelle elle aussi d’enquêter le plus rapidement possible sur cet incident, a indiqué aux journalistes le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch. Les enquêtes pourraient cependant rencontrer des obstacles.

 

« La région en question est contrôlée par les rebelles. On part de ce que la mission onusiennes devra coordonner sa démarche (son enquête) avec les autorités syriennes qui sont la partie d’accueil. Ce n’est pas pour rien que le vice-secrétaire général des Nations unies Monsieur Jan Eliasson a clairement indiqué que pour entreprendre ce genre de démarches il faut au minimum arrêter les combats au moins le temps de l’enquête. »

 

La majorité d’experts occidentaux ont des doutes quant à ce que les forces gouvernementales soient à l’origine de cet acte de folie. C’est notamment l’opinion du rédacteur en chef de la revue Défense auprès de l’Institut des hautes études de défense nationale Richard Labévière. L’utilisation d’armes chimiques pourrait être le seul moyen des rebelles syriens d’attirer l’attention de l’opinion publique, estime M. Labévière.

 

Dans sa dernière interview à la chaîne de télévision BMFTV le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré que le temps d’une « réaction de force » était venu.

 

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch a qualifié d’étranges les propos de Laurent Fabius relatifs à la possibilité d’une « réponse de force » en contournant le Conseil de sécurité des Nations unies. D’autant plus que pour l’instant il n’y a aucune preuve de l’utilisation d’arme chimique.

 

« Ce n’est pas la peine d’analyser des scénarios probables. On part de ce qui est écrit dans la Charte des Nations unies : le recours à la force n’est autorisé que par le Conseil de sécurité de l’ONU. »

 

Même les Etats-Unis ne soufflent pas mot de scénario de force qui serait inévitable. Le président Barack Obama a chargé les services de renseignements américains de récolter et d’analyser toutes les informations sur l’utilisation alléguée d’arme chimique dans des banlieues de Damas.

 

Sources La Voix de la Russie

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans CE MONDE DE DEGENERES
commenter cet article

commentaires