Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 17:16

 Allez voir les jolies fumerolles qui s'échappent de la centrale ICI. En tout, il y a 32 réacteurs qui sont en arrêt. Les chiffres sont impressionnants. Croyez-le, tout n'est pas dit. Tout est caché. On a largement dépassé Tchernobyl et le poison continue de se disséminer au dessus de nos têtes.

 

 

Fukushima en plus d'être irrationnelle et moyen-âgeuse, c'est:

 

pas 1, 50, 40 000 ou 70 000 Tchernobyl, c'est au minimum 90 milliards de fois de trop.

c'est 2 000 Hiroshima ! 3000 milliards de doses létales potentielles !!

 

C'est des milliards de particules alpha dont personne ne parle (Plutonium, uranium, strontium, + 40 autres (..dans un premier temps.) et qui sont indétectables par nos petits Geiger.

 

 

15 000 tonnes de carburant éteint à Fukushima
15000 tonnes de carburant éteint à Fukushima selon un parlementaire nippon ! Si la nouvelle est confirmée cela signifie: plus de 60 tonnes de plutonium 239, plus de 10 tonnes d'americium 241, plus de 45 tonnes d'uranium 236, plus de 8 tonnes de cesium 137. L'apocalypse est servie.

 
http://www.taro.org/2011/05/post-1017.php


Nous joignons l'inventaire des produits  d'activation et de fission de période supérieure à 1 an des 15000 t de carburant éteint ainsi que le nombre de doses létales par inhalation et par ingestion correspondantes selon l'AIEA. L'AIPRI ne fait ici qu'appliquer les facteurs de dose officiels. NB. Calcul réalisé en considérant 20 ans de décroissance et un burnup moyen de 24 GwJ/t.  Pour les "fission yield" se reporter aux inventaires précédents. (NB. Chaque facteur de dose peut également etre ici recalculé de la manière suivante: (LD * 5)/(Ci * 37E9) = Sv/Bq.)
 
Sources AIPRI  

 

--------------

 

 

AIPRI : Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants. L'AIPRI a pour but la divulgation scientifique dans le domaine de la physique nucléaire et des dangers radiologiques de la contamination interne.

 

3000 milliards de doses létales potentielles.

 

Sans attendre les dix ans que prendront le prochain rapport de l’Onu, l’AIPRI anticipe son second inventaire des produits de fission et d’activation des 6 réacteurs de Fukushima d’une puissance globale de 4696 MWe.

 

L’AIPRI, rappelant que quasiment tous les carburants « actifs » et « éteints » sont là en probable fusion, considère qu’au moins 8 tonnes de matière ont été fissionnées à Fukushima dans les 577 tonnes de combustible utilisées. Ceci signifie qu’au moins 13,8 kg de matière ont été fissionnés par tonne de carburant pour un burnup putatif moyen d’environ 13 GwJ/t.

 

Dans cette hypothèse, les 6 coeurs « actifs » de Fukushima contiennent 80% des produits de fission et d’activation engendrés par les explosions atomiques atmosphériques de fission.

 

Fukushima, en outre, dispose de 3 fois plus de carburant que Tchernobyl et 4 fois plus de produits de fission. Si l’on tient maintenant compte de l’ensemble « coeurs » -577 tonnes- + le carburant « éteint » -2800 tonnes- [Inventaire détaillé des 2800 T de matières radioactives du site nucléaire de Fukushima DaiIchi] c’est 8 fois plus de produit de fission et d’activation que l’ensemble des essais atmosphériques de fission et 39 fois plus que Tchernobyl.

 

  En terme de doses létales potentielles par inhalation (multiplier les Bq de chaque élément par le facteur de dose et diviser le tout par 5), calculées avec les facteurs de doses OFFICIELS les plus bas fournis par l’AIEA, celles-ci correspondent au chiffre apocalyptique de plus de 3000 milliards de doses létales potentielles dont un pourcentage indéfini est déjà équitablement réparti dans l’hémisphère nord.

 

Sachant cela, et très inquiète pour la santé des élites dont aucun garde du corps ne sait hélas protéger les poumons, l’AIPRI lance un appel pour résoudre cette question stochastique. Combien de banquiers, savants, politiciens, propagandistes nucléaristes de tout poil subiront-ils un cancer radiologique induit avant dix ans ?

 

4956 Travailleurs contaminés par les particules radioactives, sur seulement 10 % des travailleurs qui ont été contrôlés pour une contamination interne. Mais c'est hélas aussi le lot de tous les Japonais et de la plupart des habitants de l'hémisphère nord, en cours, (pour l'instant l'hémisphère sud est mieux loti, mais c'est question de temps). Les particules fines de Fukushima viennent à nous. Nul besoin de se rendre sur place

 

Paolo Scampa Presidente dell’AIPRI

 

www.aipri.blogspot.com

 



25 05 2011

 www.cartoradiation.fr

 

Fukushima Radioactive Debris 1.000 mSv/h

 

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nucléaire-HAARP
commenter cet article

commentaires

lilia 01/07/2011 08:45



@ Casper   ;-))


Un nom prédestiné :


L'Élysée ou les champs Élysées, dans la mythologie grecque, font partie des Enfers.



casper 01/07/2011 03:58



même les méduses manifestent contre leurs centrales cela devrait les faire réfléchir mais en sont-ils capable ??? j'en doute, vu la détermination du nabot élyséens à nous faire bouffer de l'atome
!



lilia 30/06/2011 23:59



Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Torness, en Ecosse, ont dû être arrêtés, des
méduses ayant bouché leurs filtres de refroidissement.


http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/11373596