Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 00:43

 Mr Paul Hellyer était Ministre de la Défense au Canada. On ne peut donc pas le taxer d'illuminé ni de conspirationniste. Aussi quand on entend son discours, on est quelque peu surpris par ce qu'il y annonce. Je n'ai moi-même découvert cette video qu'aujourd'hui. J'en ignorais donc totalement le contenu. Or voilà quelques jours, je vous ai dit que les "machiavéliques" usent de subterfuges, d'objets volants et d'hologrammes pour nous faire croire que ce sont des extraterrestres. Ils mêlent le vrai au faux pour que les gens ne s'y reconnaissent plus. Eh bien, Mr Hellyer parle de ce fait. Tout comme il explique bien que les Visiteurs ont mis en garde les fous furieux -qui se prennent pour les Maîtres du Monde- sur leur direction prise notamment dans le nucléaire et l'armement dans l'espace et ont proposé une "coopération" pour remplacer le nucléaire, eh bien, ces satanés ont vu cela comme une menace et on préféré "tirer d'abord et poser des questions ensuite." On en revient à ce que j'expliquais ICI. Voyez ci-dessous le discours tenu par Kissinger qui reflète tout à fait la pensée des foutraques de la NASA, du Pentagone et des industriels de l'armement...

 

 

Henri Kissinger, le 21 mai 1992 à Evian:

 

"Aujourd'hui, les américains seraient outrés si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour rétablir l'ordre. Demain, ils leur en seront reconnaissants ! Ceci est spécialement vrai si on leur disait qu'il existe une menace extérieure, réelle ou fictive, mettant en péril notre existence même. Alors tous les peuples du monde supplieront leurs dirigeants de les délivrer de ce mal. Tout le monde craint l'inconnu. Quand les gens connaîtront ce scénario, ils abandonneront leurs droits individuels en échange de la protection de leur bien-être par les gouvernements. Il me semble évident que les gens ne sont pas prêts à entendre tout ce que savent certains de nos dirigeants. Peut-être que nos visiteurs extraterrestres peuvent décider qui est prêt pour la vérité et qui ne l'est pas. Peut-être est-ce une question de choix individuel."

 

Voir ICI les déclarations de politiques et d'officiels sur les OVNIS ou EXTRATERRESTRES.

 

Il y a un "blanc" dans le sous-titrage à un moment donné. J'ai posé le discours de Mr Paul Hellyer en dessous de la video...

 

 

 

 

 

La Révélation stupéfiante de Paul Hellyer sur les OVNIS

 


Ministre Canadien de la Défense de 1963 à 1967

 

« J’aurais aimé être de bonne humeur, mais je ne le suis pas.

Nous nous dirigeons à un train d’enfer vers la destruction de notre planète, et il me semble que nous en fassions peu de cas .

Il y a des décennies des Visiteurs, venus d'autres planètes, nous ont mis en garde sur la direction que nous avions prise, et nous ont offert leur aide.

Mais, au lieu de cela, nous, ou du moins certains d'entre nous, avons interprété leur visite comme une menace et avons décidé de « tirer d'abord » et poser des questions ensuite.

Le résultat inévitable est que certains de nos avions ont été perdus. Mais savoir combien de ces pertes sont dues aux représailles, et combien sont, en fait, le résultat de notre propre bêtise, est un point de controverse.

Wilbert Smith, l'un des premiers Canadiens à avoir pris un intérêt actif dans l’étude des OVNI, a demandé aux Visiteurs les raisons de la destruction accidentelle d’un avion qui volait dans le voisinage d'une soucoupe volante.

La réponse a été que si quelques-uns de nos avions ont connu un sort malheureux qui était la conséquence d’une incroyable stupidité de la part de nos pilotes, ils prenaient des mesures correctives afin d'éviter nos appareils.

Je leur ai demandé ce qui s'était passé, et ils ont dit: "Eh bien, les champs qui entourent les soucoupes, et assurent ainsi la propulsion en produisant de la gravité différentielle, produit parfois, en raison du différentiel de champ temporel nécessaire au déplacement, des combinaisons de champs qui réduisent la résistance des matériaux jusqu’au point où ils ne sont plus assez résistants pour supporter les contraintes pour lesquelles ils sont calculés ".

Comme nous le savons maintenant, certains avions, en particulier de type militaire, étaient construits avec un facteur de résistance relativement faible et, aux endroits de l’assemblage de la structure, les matériaux n’étaient plus assez résistants pour supporter les contraintes mécaniques induites, et les avions, tout simplement, se disloquaient.

Ceci n'a pas satisfait nos chefs militaires qui ont du penser qu'il était plus important d’assurer la supériorité nucléaire américaine - même si en l'utilisant il pouvait en résulter notre propre anéantissement - que d’accepter la suggestion des Visiteurs et commencer à éloigner le risque pour la planète d'un holocauste global.

Les militaires ont du être, et sont d’ailleurs, toujours tellement paranoïaques qu'ils estiment qu'il est préférable d'utiliser la technologie des Visiteurs pour les contraindre à se retirer plutôt que de les accueillir en tant que partenaires de développement - quoiqu’ils aient pu être aidés par quelques renégats qui les ont assistés dans ce qu’il est possible de percevoir comme des développements diaboliques.

Stephen Bassett a dit que parler d’OVNI est du passé, et que nous devrions parler maintenant d’Exopolitique. En théorie, je suis d'accord, mais, en réalité, nous avons un problème parce que la politique officielle des États-Unis maintient que les Ovnis n'existent pas.

Le voile du secret doit être levé maintenant, avant qu'il ne soit trop tard.

Il est paradoxal que les États-Unis aient commencé une guerre dévastatrice - prétendument à la recherche d’armes de destruction massive - alors que les développements les plus inquiétants dans ce domaine se produisent dans notre propre arrière-cour.

Il est paradoxal que les États-Unis puissent entreprendre des guerres monstrueusement chères en Iraq, et en Afghanistan, - soi-disant pour apporter la démocratie à ces deux pays - alors qu’elle-même ne peut légitimement prétendre à être appelée une démocratie quand des trillions de dollars sont consacrés à des projets sur lesquels le Congrès, et le commandant en chef, sont délibérément maintenus à l’écart.

Qu’est-ce qui a été accompli en soixante ans d'activité fébrile par certains des esprits les plus instruits des États-Unis?

Est-ce que l’Amérique a développé des soucoupes volantes qui sont indiscernables de celles des Visiteurs, comme certains le prétendent ?

Et si oui, que proposent-ils d’en faire ?

D’une façon encore plus critique, quels progrès ont été accomplis dans le développement des sources d'énergie non polluantes, susceptibles de remplacer les combustibles fossiles et d’éviter, ainsi, à la planète de devenir impropre à la vie ?

Qui a les réponses? Quelques-uns, mais apparemment ils n’en ont rien dit, ni aux Secrétaires de la défense, ni aux Présidents, parce que ceux-ci n'ont pas besoin de savoir.

Dans un récit rapporté par le Dr Stephen Greer, le président Clinton, alors qu’il était questionné par Sarah Mc Clendon, reporter à la Maison Blanche, sur les raisons pour lesquelles il n'a rien fait au sujet de la divulgation sur le phénomène OVNI, avait répondu « Sarah, il y a un gouvernement dans le Gouvernement et je ne contrôle pas ».

Excusez-moi, mais est-ce que le commandant en chef, c'est-à-dire la personne qui a le doigt sur le feu nucléaire, n’a pas le droit de savoir ce que font ses subordonnés ?...

Les citoyens des Etats-Unis, qui ont payé les factures, ont le droit de savoir.

Les citoyens du Monde exigent de savoir parce que, pour nos descendants, pour eux aussi, le danger mortel est là.

Il est temps pour le peuple des États-Unis de lancer une nouvelle guerre contre le fléau du mensonge, de la tromperie, de l'obscurité, et que tous s’investissent afin de gagner la victoire de la vérité, de la transparence, et de la lumière ».
----------------

 

L'honorable Paul Theodore Hellyer, Ministre Canadien de la Défense de 1963 à 1967 et Prix Nobel de la Paix (né le 6 août 1923 à Waterford en Ontario) est un politicien canadien qui a eu une longue carrière.

 

Début de carrière politique

 

Quand il est élu pour la première fois en tant que libéral dans l'élection fédérale de 1949 dans la circonscription de Davenport, il est le plus jeune député jamais élu à la Chambre des communes du Canada. Il est brièvement aide parlementaire au ministre de la Défense, et fait une bonne impression. Il est alors nommé ministre associé de la Défense nationale dans le cabinet du premier ministre Louis Saint-Laurent. Cette affectation est de courte durée, toutefois, car Hellyer perd son siège lorsque le gouvernement de Saint-Laurent est défait aux élections de 1957 quelques mois plus tard.

 

Hellyer revient au parlement à l'occasion d'une élection partielle en 1958 dans la circonscription avoisinante de Trinity, et devient un critique d'opposition efficace du gouvernement progressiste-conservateur de John Diefenbaker.

 

Ministre et candidat à la direction libérale

 

Lorsque les libéraux reprennent le pouvoir aux élections de 1963, Hellyer devient ministre de la Défense nationale dans le cabinet de Lester B. Pearson. C'est le point le plus notable dans la carrière de Hellyer. Comme ministre de la Défense, il présode à l'intégration et l'unification controversées de l'armée canadienne, la marine royale canadienne et l'aviation royale du Canada en une organisation unique, les forces armées canadiennes.

 

Hellyer se porte candidat au congrès à la direction du Parti libéral en 1968, arrivant deuxièment au premier tour, mais tombant troisième aux deuxième et troisième tours et se retirant de la course en faveur de Robert Winters lors du quatrième tour, ou Pierre Trudeau remporta la victoire. Il est brièvement ministre des Transports dans le cabinet de Trudeau, et est nommé ministre senior du cabinet, un poste semblable au poste actuel de vice-premier ministre.

 

Ottawa, Canada, 24 Novembre 2005

 

– Un ancien Ministre Canadien de la Défense et Vice-Premier Ministre sous Pierre Trudeau a rejoint l’équipe des trois associations pour demander au Parlement du Canada d’ouvrir une enquête publique à propos de Politique Extérieure, les relations avec les Ets.

Par « ETs », Mr Hellyer et ces organisations veulent parler de civilisations extraterrestres civilisées, bienveillantes, avancées qui pourraient être en train de visiter la Terre.

Le 25 Septembre 2005, au cours d’un discours alarmant à l’Université de Toronto qui a attiré l’attention des principaux journaux et revues, Paul Hellyer, Ministre de la Défense de 1963 à 1967 sous le Prix Nobel de la Paix, le Premier Ministre Lester Pearson, a déclaré publiquement : « Les OVNIS sont aussi réels que les avions qui volent au dessus de vos têtes ».

Hellyer a révélé : « Le secret qui entoure toutes les affaires en relation avec l’incident de Roswell est sans précédent ». La classification a été, depuis le début, au-delà de top secret et la plupart des responsables américains et politiciens, à part un simple ministre de la défense allié, n’ont jamais été dans le secret.

Hellyer a fait remarquer : « Les militaires américains sont en train de préparer des armes qui pourraient être utilisées contre les Ets, et ils pourraient nous conduire à une guerre intergalactique sans que personne n'ait jamais été prévenu ». Il a affirmé : « L’Administration Bush a accepté finalement de laisser construire une base avancée sur la Lune, ce qui mettrait les USA dans une meilleure position pour observer les allées et venues des visiteurs de l’espace, et les attaquer, s’ils le décidaient ainsi ».

Le discours de Hellyer s’est terminé par une grande ovation. Il a dit : « Le temps est venu de retirer le voile du secret, et de laisser la vérité émerger, afin qu’il puisse y avoir un débat réel et sérieux au sujet de l’un des plus grands problèmes que notre planète ait à faire face aujourd’hui ».

Les trois associations ont pris à cœur les paroles de Hellyer et ont contacté le Parlement canadien à Ottawa, la capitale canadienne, pour ouvrir une enquête publique sur la possible présence ET, et ce que le Canada devrait faire. Le Sénat Canadien, qui est un membre désigné, a tenu des auditions objectives sur des sujets controversés tels : le mariage du même sexe, les effets médicaux de la marijuana.

Le 20 Octobre 2005, l’Institut pour la Coopération de l’Espace a demandé au Sénateur Canadien Colin Kenny, Président du Comité Permanent sur la Sécurité et Défense Nationale, « un calendrier d’auditions publiques sur l’initiative canadienne en politique Extérieure, afin que les témoins tels l’honorable Paul Hellyer, et les canadiens impliqués à un haut niveau dans l’intelligence militaire, connectés au NORAD, des scientifiques, des témoins du gouvernement issus du Projet de Dévoilement (Disclosure Project) et du Symposium de Toronto sur la politique extérieure, puissent présenter des preuves évidentes, des témoignages et des recommandations de Politique Publique. »

Les associations qui cherchaient des auditions publiques sont composées par le Symposium canadien de Toronto, qui organisa le Congrès à l’Université de Toronto et où Mr Hellyer parla.

Le Projet de Dévoilement, une organisation américaine, (du Dr Steven Greer), qui a assemblé des témoignages de haut niveau de membres de l’intelligence militaire à propos d’une possible présence ET, est aussi une des organisations cherchant des auditions du Parlement Canadien.

A Vancouver, l’Institut pour la Coopération dans l’Espace (ICIS), dont le Directeur International a mené en 1977 une étude sur la Communication Extraterrestre à la demande de la Maison Blanche et du Président Jimmy Carter, dont lui-même a déclaré avoir eu en 1969 une Rencontre de Type Nouveau avec un OVNI, a classé la demande d’origine pour les auditions du Parlement Canadien.

L’Initiative Canadienne en Politique Extérieure, présentée par les organisations au Comité du Sénat à Winnipeg, Canada le 10 Mars 2005, propose que le Gouvernement du Canada poursuive une Décennie de Contact.

La Décennie de Contact proposée est « un processus de 10 ans d’éducation officielle et publique, de recherche scientifique, d’études éducatives de développement et de mise en œuvre, de planning stratégique, d’activité communautaire et d'une démarche publique concernant notre communication de la société terrestre, culturelle, politique, sociale, légale et gouvernementale et une diplomatie d’intérêt public avec des cultures en dehors de notre planète, avancées, bienveillantes qui visitent maintenant la Terre ».

Le Canada a une longue histoire d’opposition au principe des armes dans l’Espace extérieur. Le 22 Septembre 2004, le Premier Ministre Canadien Paul Martin a déclaré à l’Assemblée des Nations Unies : « L’Espace est notre frontière finale. Elle a toujours captivé notre imagination. Quelle tragédie ce serait si l’espace devenait un arsenal de puissantes armes et la scène d’une nouvelle course aux armements ».

Martin a déclaré : « En 1967, Les Nations Unies ont accepté que les armes de destruction massive ne devaient pas être basées dans l’espace. Le temps est venu d’étendre ceci à toutes les armes… ».

En Mai 2003, en parlant devant la Chambre des Communes, le Comité Permanent de la Défense Nationale et des Affaires des Vétérans, l’ancien Ministre des Affaires Etrangères du Canada, Lloyd Axorthy, a affirmé : « l’offre de Washington au Canada n’est pas une invitation à rejoindre l’Amérique sous un bouclier protecteur, mais elle présente une doctrine de sécurité mondiale qui viole les valeurs canadiennes à plusieurs niveaux ».

Asworthy a conclu : « Il devrait y avoir un engagement sans compromis a éviter la mise en place d’armes dans l’espace ».

Le 24 Février, 2005, le Premier Ministre Canadien Paul Martin a rendu officielle la décision du Canada de ne pas prendre part au programme américain de Défense de Missiles Balistiques.

Paul Hellyer, qui attend à présent les auditions du Parlement Canadien à propos des relations avec les ET, le 15 Mai 2003 a déclaré au journal de Toronto Globe & Mail, « Le Canada devrait accepter l’invitation de longue date du membre du congrès américain Dennis Kucinich de l’Ohio à tenir une conférence pour chercher l’approbation d’un traité international pour interdire les armes dans l’espace. Ceci serait une contribution positive canadienne envers un monde plus pacifique ».

Au début de Novembre 2005, Le Sénat Canadien a écrit à ICIS, en indiquant que le Comité du Sénat ne pouvait pas tenir des auditions publiques sur les Ets en 2005 à cause de leur planning surchargé.

« Ceci ne va pas nous dissuader » a indiqué un porte-parole d’une des associations qui a dit : « Nous poursuivrons notre demande au Premier Ministre Paul Martin et à l’opposition officielle des leaders dans la Chambre des Communes maintenant, et nous allons refaire la demande au Sénat du Canada au début de 2006 ».

« Le temps est venu pour le dévoilement public de l’existence de civilisations bienveillantes Extraterrestres qui visitent la Terre ». Le porte-parole a déclaré : « Notre gouvernement canadien a besoin d’aborder ces questions importantes du possible déploiement d’armes dans l’espace extérieur contre les sociétés ET ».

 

Sources Forum Ufologie

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nous fûmes Extraterrestres
commenter cet article

commentaires

dawei 11/12/2010 18:59



oups, je viens de constaté que ce lien a déja été posté aujourd'hui par Eric, pardon pour la redondance!



dawei 11/12/2010 18:47



je me permets de vous mettre se lien interessant


http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/12/11/seti-craig-kasnov-astrophysicien-annonce-que-3-tres-grands-o.html


 



joseph 08/12/2010 00:02



Il est bon de voir que ceux qui sont honnêtes parmi nos dirigeants ne se sente pas/ plus tenu par le secret d'état et n'hésite plus, dès qu'ils en ont la possibilité, à informer les peuples
qu'ils ont servi des problématiques spécifiques rencontrées tout au long de leur charge publique.


C'est tout à leur honneur. Réjouissons nous de l'existence de si précieuses personnes qui nous permettent de prendre conscience de réalités que d'autres (les comploteurs) auraient voulu toujours
nous cacher.


Merci  à vous, monsieur Hellyer.