Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 22:15

 Déjà un réacteur arrêté à la centrale de Civaux, dans la Vienne. Voyez qu'EDF commence à mentir. Et ce n'est que le début...

 

 

 

 

Sécheresse : Y a-t-il un risque de pénurie d'électricité ?

 

 

Si le débit des rivières continuait de baisser, les autorités pourraient ordonner l'arrêt de certains réacteurs nucléaires.

 

Leur sécurité n'est pas encore menacée, mais les installations nucléaires françaises font déjà l'objet d'une attention particulière. Car après ce printemps, le plus sec que la France ait connu depuis cinquante ans, le niveau des réserves d'eau est au plus bas. Et le débit des rivières faiblit de jour en jour. Ce sont désormais 56 départements qui sont soumis à des restrictions d'eau et huit autres placés sous vigilance. Les conséquences sur la production d'électricité se font déjà sentir : la sécheresse a déjà entraîné une forte chute de la production hydraulique, de 29% en avril. Si les conditions météo persistent, cette sous-production pourrait se révéler problématique. Car les mois de juillet et août connaissent en général un regain de la consommation d'électricité, due au boom de l'utilisation des systèmes de climatisation.

44 centrales en bord de rivière

Mais le principal sujet d'inquiétude concerne les centrales nucléaires. Pour fonctionner, elles doivent pomper de grandes quantités d'eau, qu'elles rejettent, plus chaude, dans les rivières. Sur les 58 centrales nucléaires françaises, 14 sont situées en bord de mer et pourraient continuer à fonctionner. Pour les 44 autres, si la baisse des débits des rivières se poursuit, « un grave risque » plane, estime l'Observatoire du nucléaire, organisme indépendant. Si certains réacteurs ne pouvaient plus être refroidis correctement, les autorités pourraient en effet ordonner leur arrêt rapide. Mais cette décision ne serait prise que « s'il y avait des aléas absolument extrêmes et si les exigences de refroidissement n'étaient plus satisfaites », a nuancé Patrick Russac, directeur régional de l'Autorité de sûreté nucléaire pour le Sud-ouest. Or, non seulement c'est loin d'être le cas aujourd'hui, selon les autorités, mais en outre, cette situation n'apparaît pas du jour au lendemain. Pour se prémunir de ce risque, une « cellule active de veille sur la sécurité de l'approvisionnement électrique » a été mise en place par le ministre de l'Industrie Eric Besson. Et des mesures préventives ont été prises pour garantir le débit de certains fleuves. Notamment celui de la Loire, qui contribue à refroidir quatre centrales, et dont le niveau actuel est similaire à celui d'un mois de juillet.

 

Sources France-Soir

 

------------------

 

Nucléaire: mise en place de mesures

 

pour garantir les débits de la Loire

 

 

SECHERESSE - Des mesures d'économie ont été décidé pour assurer dans la durée le débit de la Loire, qui permet le refroidissement de quatre centrales nucléaires...

 

Des mesures préventives pour garantir les débits de la Loire, qui assure le refroidissement de quatre centrales nucléaires et connaît des niveaux dignes d'un mois de juillet, ont été annoncées mardi par la préfecture de la région Centre.

 

Ces mesures s'adressent aux gestionnaires des barrages qui jalonnent le fleuve et certains affluents, notamment les barrages de Naussac (Lozère) et de Villerest (Loire). Ces réservoirs ont été construits pour soutenir le débit du fleuve, dont l'étiage -basses eaux- est particulièrement précoce cette année en raison de la sécheresse. La préfecture de région a décidé d'abaisser les objectifs de débit à Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) sur l'Allier, et à Gien (Loiret) sur la Loire, afin d'«économiser l'eau» à titre préventif. L'objectif de débit a ainsi été abaissé de 60 à 50 m3/seconde à Gien.

 

Un tel débit, explique la préfecture, «permet une exploitation coordonnée et, a fortiori, la sécurité des quatre centrales nucléaires bordant la Loire»: Belleville-sur-Loire dans le Cher, Dampierre-en-Burly dans le Loiret, Saint-Laurent-des-Eaux dans le Loir-et-Cher et Chinon en Indre-et-Loire.

 

«On baisse les objectifs maintenant pour pouvoir tenir dans la durée (...) au cas où la sécheresse s'installerait durablement», a expliqué à l'AFP Emmanuel Didon, responsable du service Loire et Bassin Loire-Bretagne à la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'Aménagement et du Logement). Selon M. Didon, le débit de la Loire est actuellement au niveau de juillet, soit six fois inférieur au niveau moyen d'un mois de mai.

 

Les retenues des barrages de Naussac et Villerest sont actuellement proches de leur remplissage maximal et la sécurité des centrales ou l'alimentation en eau potable ne sont pas menacées à ce stade, souligne la préfecture.

 

Sources 20 Minutes

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nucléaire-HAARP
commenter cet article

commentaires

marguerite 13/06/2011 18:10



L'Italie dit NON à la Relance du Nucléaire à l'occasion d'un référendum organisé par l'opposition !!!


FUKUSHIMA est passé par là !!!


voir ci-après : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/06/13/007-italiens-referendums-berlusconi.shtml


  .


 



enlil 13/06/2011 16:22




dimanche 12 juin 2011


CNN révèle que des
particules en provenance de Fukushima pénètrent dans les poumons et les tissus des américains




 



*
La situation est donc bien pire que tout ce que l'on tente de nous révéler au compte-goutte


http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/06/cnn-revele-que-des-particules-en.html#comment-form