Présentation

Liens

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recherche

Créer un Blog

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Séismes dans le monde

Lundi 31 décembre 1 31 /12 /Déc 16:49

Mes Chers Frères et Soeurs... je vous prie d'excuser mon manque d'Assiduité... mais je suis TRES TRES fatiguée... l'Année finit mal... mais gardons espoir...

 

La terre a tremblé DEUX fois dans la région de Pau. Les volcans d'Auvergne vont-ils se réveiller le 31 décembre ??? Je plaisante, bien sûr. Mais je pense quand même que nous allons avoir quelques "signes" sous peu. Notre Pays n'échappera pas au bouleversement planétaire que nous concocte notre Mère. Elle va bientôt "mettre bas" et à bas tous les puissants de ce monde qui n'apportent rien de bon à l'Humanité.

 

C'est un mal nécessaire. Car si elle ne le fait pas, le pire est à craindre pour nous. En effet, afin de nous débarrasser de la Grande Mafia qui exploite notre Planète, tous ses êtres vivants et toutes ses richesses, il faut qu'elle enclenche son processus de Destruction. Je ne suis pas d'accord avec ceux qui croient que "le monde va changer". Qu'il va devenir "meilleur". Soit, ils font partie de la catégorie des "rêveurs", soit de celle des "aveugles".

 

En ce dernier jour de l'année 2012, je suis loin d'être Optimiste... mes Frères et Soeurs... je suis Réaliste. Et je vous dis que la Canaille qui nous maintient en Esclavage depuis des millénaires ne veut pas notre Bien. Tous les Peuples sont en danger. Aussi, est-il souhaitable qu'il se passe quelque chose de grandiose qui mette un terme à leur règne ici-bas. Car qui pourrait les détrôner, je vous le demande ? Personne, en Vérité. Si notre Terre ne se RECONFIGURAIT pas, comme elle le fait depuis qu'elle existe, soyez assurés qu'il nous faudrait, alors, VIVRE EN ENFER. Que notre Condition d'Aujourd'hui serait pire demain. Et encore, n'oublions pas les calvaires subis par tous les malheureux qui peuplent ce monde de souffrances... pour eux l'Enfer existe déjà. Et à qui le doit-on ?

 

Les pays Occidentaux se pensent privilégiés par rapport à tant d'autres continents où les peuples croulent sous la misère et les bombes... mais il ne faut pas oublier que nous ne serons pas épargnés non plus. Le "plus jamais ça", dont on nous rebat les oreilles, est à notre porte. Les choses ne s'arrangeront pas. Car il y a trop de mauvaises gens "aux commandes". Trop de pervers. Trop de nuisibles. Et trop d'Inhumanité. Cela s'est déjà produit à d'autres époques très reculées. Mais nous avons largement dépassé, dans l'Ignoble, tous ceux qui nous ont précédés.

 

Notre Terre Mère n'est plus qu'une Plaie Béante... tous les Êtres sensibles entendent les cris et les plaintes douloureuses de milliards de personnes monter vers l'Espace. Et à cause de cela, nous ne pouvons pas être Heureux. C'est impossible. Il va donc falloir y mettre un terme. Notre Planète s'en chargera. Puis lorsqu'elle se sera calmée, il nous faudra repartir à zéro... mais sur d'autres bases que celles qui ont été posées lors du Dernier Cataclysme...

 

 

Séisme  de 4,8 dans les Pyrénées-Atlantiques: secousses fortement ressenties, quelques fissures

 

 

Le séisme d'une magnitude de 4,8 qui a secoué la région de Pau dans la nuit de dimanche à lundi a été fortement ressenti par la population mais n'a entraîné que quelques fissures sur des bâtiments, a-t-on appris de sources concordantes.

 

Le séisme a été enregistré à 00H35 (heure locale) au sud-est de Pau, selon le Bureau central sismologique français (BCSF) de Strasbourg. Selon les pompiers de Pyrénées-Atlantiques, la secousse, "assez importante", a été ressentie sur l'axe entre Pau et la station de ski de Gourette, dans la vallée d'Ossau.

 

Selon le BCSF, un tremblement de terre est considéré comme "léger" quand sa magnitude est inférieure à 4,9.

 

Une secousse de 3,6 a été enregistrée quelques heures plus tard, à 04H24 locale, un peu plus au sud, au nord-ouest d'Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées).

 

Selon le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) de Pau, les pompiers n'ont fait "que trois interventions (...) de reconnaissances sur des bâtiments qui auraient pu représenter des fissures, à Pau, Billère et Gourette" où "des fissures" sans gravité "ont été signalées en façades".

 

Les techniciens des mairies concernées sont en train de faire les vérifications, a-t-on précisé.

Selon Sud Ouest, des maisons auraient été évacuées.

 

Les services techniques du village de Coarraze, situé près de l'épicentre, n'ont reçu aucun appel et n'ont procédé à aucune intervention, ont-ils indiqué à une correspondante de l'AFP.

 

Le séisme a été toutefois fortement ressenti par la population: "Nous avons été réveillés par des grondements, puis une secousse et ça a bougé. Cela fait longtemps qu'il n'y a pas eu une secousse aussi forte", a témoigné auprès d'une correspondante de l'AFP Christine Massol, habitante de Louvié-Juzon.

 

Jean Lassalle, député MoDem et maire de Lourdios-Ichère, a lui aussi "senti des vibrations de manière assez prolongée sous (ses) pieds". Il juge "bizarre" ce séisme, estimant que "d'habitude, on sent la maison bouger avec le bruit de la vaisselle" alors que, là, les "vibrations étaient assez prolongées."

 

La région touchée, sur la chaîne des Pyrénées, est sujette à des séismes, mais un tremblement de terre de l'ampleur de celui de lundi arrive environ tous les deux ans, selon les spécialistes. Un des rares tremblements de terre mortels survenus en France métropolitaine s'était déroulé le 13 août 1967 à Arette (Pyrénées-Atlantiques), faisant un mort et des blessés, et détruisant en grande partie le village.

 

Sources Yahoo fr

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mercredi 23 mai 3 23 /05 /Mai 12:17

Ce qu'il se passe en Italie n'est que la continuation du processus de Transformation enclenché par notre Terre. Tout se met en place, petit à petit. Pas à pas. Elle y va doucement pour commencer et puis, à un moment donné, tout va se précipiter, et c'est la Planète entière qui va être plongée dans le chaos. Je n'en dirai pas plus ici car je vais poser, en suivant, un autre article où j'explique tout ce qu'il va advenir. Bien que je ne cesse de vous prévenir de cette Catastrophe Planétaire. Très peu de gens me prennent au sérieux. Ils ont tort. Mais ce n'est point de leur faute car ils ignorent l'Histoire de notre Terre et son Mystère. Moi-même je ne l'ai découvert qu'en décryptant les textes de l'Apocalypse de Jean et en lisant des livres anciens où il est question d'un bouleversement si terrible qu'il réduit à néant toutes les civilisations. Je me suis posée alors nombre de questions qui exigeaient des réponses.

 

Lorsque l'on commence une Recherche sur un sujet précis dont on ignorait tout auparavant, on pénètre dans un domaine d'investigations sans fin. C'est un peu comme un puzzle qu'il faut reconstituer. Une fois que l'on a compris que la Bible ainsi que les livres de toutes les Traditions du monde sont "codés" et que l'on sait à quoi correspondent les "images" employées, les "portes de l'Esprit" s'ouvrent, une à une, et nous font entrevoir non seulement les choses du passé, mais également, celles du Futur. Car tout est un ETERNEL RECOMMENCEMENT. Il n'y a donc point lieu de dire que nous sommes "Prophètes", ou "voyants", le mot Visionnaire serait plus juste. Mais qu'est-ce qu'un Visionnaire ? Quelqu'un qui anticipe les évènements avec les clefs qu'il possède en main. La première chose qui est demandé au Chercheur de Vérité, c'est de comprendre le sens réel de ce qu'il lit. Voilà pourquoi il est dit au commencement de l'Apocalypse :

 

Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche. (Apocalypse 1:3)

 

Je vous explique ceci dans l'autre article. Mais je vais quand même en parler ici. Vous noterez que dans ce verset, il y a une différence entre "celui qui lit" et "ceux qui entendent", c'est-à-dire "ceux qui comprennent". Ceux qui lisent à la lettre ne font que "lire" et ne saisissent pas la signification réelle des écrits qu'ils ont sous les yeux. Le "déclic" ne se produit pas. Alors, ils passent à côté de la Vérité.

 

Vous noterez aussi qu'il est bien dit de "garder les choses qui y sont écrites". Ce qui signifie "les garder pour soi et ne point les révéler aux autres". En cela, celui qui a écrit l'Apocalypse continue à perpétuer ce qui s'est instauré depuis le Commencement, lorsque la Tradition Orale se transmettait de bouche à oreille entre personnes Initiées capables de garder le Secret. Maimonide ne disait pas autre chose, comme je l'ai expliqué ICI. Et ceux qui n'ont pas l'Intelligence de SAISIR LE SENS REEL des textes sacrés sont appelés "gens vulgaires" par le même Maimonide, mais pas que lui d'ailleurs :

 

Pour parler de tous ces sujets on s'est servi de mots homonymes, afin que les hommes vulgaires pussent les prendre dans un certain sens selon la mesure de leur intelligence et la faiblesse de leur conception, et que l'homme parfait qui a reçu de l'instruction pût les prendre dans un autre sens.

 

"Hommes vulgaires" signifiant "non instruits", sans instruction, avec une intelligence en-dessous de la moyenne. Et pourquoi est-il demandé à celui qui trouve la Vraie Signification des textes de se taire ? Parce que ceux qui ne sont pas à son niveau de compréhension vont avoir des réactions diverses. Réactions de rejet et de Haine. J'en sais quelque chose... et Yeshoua a bien prévenu sur ce sujet : 

 

Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

(Matthieu 7:6)

 

Il emploie des images fortes, encore plus fortes que Maimonide puisqu'Il associe les "hommes vulgaires" aux "chiens" et aux "pourceaux". Ne donnez pas la Vérité aux gens ne dépassant pas les chiens et les pourceaux en Intelligence. Voilà ce que cela signifie.

 

Et pourquoi j'ai passé outre ce "commandement". Parce que le Maître me l'a demandé lors de ma NDE, lorsqu'Il m'a renvoyé ici-bas. Ce qui a donné la série Apocalypsis pour essayer de traduire l'Apocalypse. Ne croyez pas que je n'en fais plus. J'en ai terminé trois. Et je vais recommencer à en faire d'autres. Seulement, j'ai eu un moment de "flottement" comme je l'explique plus bas. Car, effectivement, dévoiler la Vérité entraîne diverses pressions et diverses réflexions. Du style, "à quoi bon poursuivre"...

 

Revenons à notre sujet suite à ce qui se passe en Italie et ailleurs... comme je vous l'ai déjà dit, la Terre possède un Secret qui nous a été soigneusement camouflé par les "instances supérieures". Dans le seul but de continuer à nous exploiter. Jusqu'au bout, les menteurs continueront à mentir. Ils nous feront croire que rien ne va se passer. Que tout est normal. Malheureusement, les "Signes" laissés par les Atlantes sur leurs Pyramides à Gizeh -ou ailleurs- disent tout le contraire. Ils nous signifient qu'il faut se préparer à un changement phénoménal lorsque nous sommes en fin de la Constellation du Poissons et qu'en face se trouve celle de la Vierge. Nous y sommes.

 

Voilà la raison pour laquelle, le Maître Galiléen est venu en notre monde au commencement de l'ère des POISSONS et que les religieux ont tant insisté pour que sa Mère soit VIERGE. Il faut décoder. La Tradition Orale s'est perpétuée dans la Tradition Ecrite mais elle a été "masquée", "voilée", pour ne pas affoler le populo, mieux le berner et qu'il soit, finalement, pris au dépourvu, comme l'a mentionné Yeshoua en disant "qu'il en serait de ce temps pareillement qu'au temps de Noé ou qu'au temps de Lot". Il précise bien que tout le monde vaquait à diverses occupations, sans se soucier du reste, le plus important pourtant : s'occuper d'autre chose que du Matériel. Mais bon... comme Lui, je suis bien placée pour Savoir que l'on prêche dans le Désert... les sourds restent sourds et les aveugles dépourvus de "vision intérieure". C'est pour cette raison d'ailleurs que j'ai songé, voilà quelques temps, à cesser cette Mission et Trans-mission. Mais, malheureusement, je ne m'appartiens plus et je suis obligée de faire ce qui m'est Commandé. Alors, continuons...

 

Voilà donc ce que disait le Maître :

 

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.

Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr.

 

Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient;

mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr.

Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra.

(Luc 17 : 26 à 30)

 

Il cite là deux catastrophes majeures survenues dans le passé et signifie qu'il en sera de même "le jour où le FILS DE L'HOMME paraîtra". Cette dernière expression a donné lieu à de nombreuses interprétations, si l'on puit dire, car l'Eglise Catholique Romaine reste très vague sur le sujet.  Mais une chose est certaine "le jour où le Fils de l'homme paraîtra" ne signifie en aucun cas le Retour de Yeshoua sur des nuages comme le croient les religieux qui lisent les textes à la lettre. Le Retour de Yeshoua, de Son Esprit, chez quelques êtres éparpillés sur la planète, a commencé depuis quelques années déjà.

 

Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus des quatre vents, de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel. (Marc 13:27)

 

Ce sont les "Elus" en qui l'Esprit du Maître est descendu pour la Fin de ce temps. Ils sont la Garde Rapprochée de Yeshoua qui doit révéler la Vérité, contre vents et marées, malgré les persécutions, selon ce qui leur a été Commandé :

 

...afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète:

J'ouvrirai ma bouche en paraboles,

Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.

(Matthieu 13:35)

 

Ils forment UN SEUL CORPS par l'Esprit du Maître qui les guide pour leur Mission :

 

Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. (Romains 8:19)

 

Et le Chaos terrestre ne commencera vraiment que lorsqu'ils auront été TOUS marqués de Son Sceau :

 

Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

(Apocalypse 7:3)

 

En Vérité, je vous le dis... le "marquage" est presque achevé. Nous ne sommes plus loin du "top" car le compte à rebours s'accélère comme le démontrent les nombreux signes envoyés par les volcans qui se rallument, les inondations, les séismes de plus en plus nombreux, le basculement des pôles magnétiques, le ralentissement de la terre et les anomalies dans le Ciel... mais, malheureusement, très très peu de personnes savent ce qu'il va réellement se passer. Il en sera comme du temps de Noé et de Lot...

 

Voilà la feuille de route de l'Humanité qui s'est laissé déposséder de son Libre-Arbitre pour appartenir corps et âme à ce monde où règne Mammon. L'Ennemi de Dieu tel qu'il (Dieu) doit être conçu. Boulot, metro, dodo, pour les uns... soucis, misère, malheurs, souffrance, guerres pour les autres et luxe, luxure, vie décadente et superficielle pour les plus nantis qui ont fait leur cette devise : Jouissons ! Que diable ! Je souris en vous écrivant cela, car, franchement, je trouve cette époque fortement désolante... et si j'ai fait partie de CE monde, je suis heureuse d'avoir pris le Chemin du Royaume de Yeshoua... Royaume qui n'est pas de CE monde. Chacun des mots qu'Il a prononcé prend toute sa Signification lorsqu'Il nous Eclaire de Sa Présence... je souhaite à tout le monde de connaître cet Etat qui vous ouvre les Portes d'une multitude de possibilités... même si cela est parfois difficile à cause des vicissitudes terrestres.

 

Dans tous les cas, pour 99,9 % des humains, la Porte menant à la Vérité est fermée. Comme leurs Yeux et comme leur Coeur. Et, à cause de cela, nous vivons en pleine Décadence. Quand la Spiritualité, c'est-à-dire le "domaine de l'Esprit" associé au Royaume de Dieu, est assassinée par les religions, la science matérialiste, la politique mercantile, le business, les chaînes de télévision abêtissantes et abrutissantes, la recherche des plaisirs factices et de la jouissance immédiate, alors les hommes en sont réduits à n'être qu'inférieurs aux animaux qui, eux, savent très bien ce qu'ils ont à faire pour être UTILE à la Terre. Car le plus petit insecte a son Utilité. Mais, malheureusement, on ne peut pas en dire autant de tous les individus qui peuplent cette Planète dont la Majorité ne cherche qu'à nuire aux autres.

 

Alors pour en revenir au séisme en Italie et à ses répliques. Il est fort à craindre que cela n'est pas près de cesser. Il y a beaucoup de volcans en activité qui démontrent que le sous-sol est en grande agitation. L'Etna va sûrement faire sa grosse colère car il est loin d'être endormi. Le Stromboli présente une activité qui n'est pas à négliger. Le Vulcano n'envoie pas ses fumerolles pour des prunes. Et je pense fortement que le Vésuve -qui a cessé d'être actif depuis 1944- et les Champs Phlégréens ne vont pas tarder à se rappeler à nos bons souvenirs. Parce que TOUT est lié. Et lié notamment au Santorin en Grèce qui est prêt à nous refaire le coup explosif qui a provoqué la disparition de la civilisation minoenne.

 

Donc, en sous-sol, le magma remonte, voilà pourquoi les plaques tectoniques se déplacent. Mais il n'y a pas que cette raison. Notre Terre est en train de ralentir, d'une part, et en même temps, elle bascule par à-coups, comme nous l'avons vu pour les séismes du Chili -où l'on nous fait croire que la force du tremblement de terre aurait eu une incidence sur notre planète- et du Japon où l'on veut nous faire gober que le séisme aurait changé l'axe de rotation de notre Planète. Pour moi, en fin de cycle précessionnel,  le désaxage est effectif. Aucun scientifique n'était là, voilà 12 960 et 25 920 ans pour savoir ce qu'il s'y est passé. Et comme ils sont prisonniers de leurs théories fumeuses, et ne veulent point en sortir, ils ne peuvent imaginer l'inimaginable. A savoir que la terre bascule physiquement, comme l'a expliqué le Professeur Meyl dont j'ai posé la video ICI.

 

99,9 des chercheurs, dans toutes les catégories, ont le Cerveau Droit atrophié. Ils ne possèdent aucune Intuition. Nous avons affaire à des sortes de robots qui ne font que ressasser indéfiniment ce que d'autres ont déjà dit avant eux. Ils appliquent la même formule que les Francs-Maçons, et autres pseudos-Initiés qui rabachent les mêmes élucubrations sans se poser de questions sur quoi que ce soit. Le Temple de Salomon en étant le triste exemple...

 

L'autre triste exemple étant que les archéologues soutiennent que les Pyramides de Gizeh ou d'ailleurs, ainsi que d'autres monuments "high tech" ont été construits sans technologie. Je crois qu'il est temps de penser par soi-même et de ne plus s'en laisser conter. Il n'y a pas besoin d'avoir de diplômes qui ne servent à rien pour trouver la Vérité. Les gens à diplomes et élites de tous bords sont esclaves de leur Intellect. Le pire ENNEMI de l'Homme. Et l'Intellect n'est pas la Connaissance.

 

Au vu des informations que nous détenons, à la fin de ce grand Cycle de 25 920 ans, il se passe divers phénomènes qui échappent à la Science. Le désaxage de la Terre est accompagné d'un basculement des pôles magnétiques qui entraîne le basculement physique de la Planète avec l'aide de la Planète X qui va la frôler pour rendre ce basculement effectif. Notre Terre est assujettie à la Mécanique Céleste. Seule, elle ne pourrait pas parvenir à enclencher les divers éléments qui vont bouleverser sa Configuration actuelle. Tout est calculé par l'Esprit Supra-Intelligent qui régit tout l'Univers. Voilà mes Frères...

 

 

 

 

Séisme en Italie : "La terre peut continuer de trembler pendant des mois"

 

 

  

Pascal Bernard, physicien et sismologue à l'Institut de physique du globe de Paris, décrypte le séisme qui a endeuillé la région de Bologne.

  

Par Chloé Durand-Parenti

 

Le Point.fr : Que sait-on, à ce stade, du séisme survenu en Italie ce week-end ?

 

Pascal Bernard : Ce séisme de magnitude 6 s'est produit sur une faille qui mesure une quinzaine de kilomètres de long, à une faible profondeur, entre 0 et 10 kilomètres. Ce qui explique les importants dégâts provoqués. La secousse a dû être très forte dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres environ. La faille en cause fait partie de tout un système de failles situé au sud de la plaine du Pô. Celui-ci est connu, relativement peu actif mais tout de même. Tout ceci est lié à la remontée vers le nord de la péninsule italienne qui vient, en quelque sorte, emboutir les Alpes et qui crée, au sud, la chaîne de montagnes des Apennins. Dans cette zone, la collision est un peu masquée par les sédiments de la plaine du Pô qui gomment toute apparence de tectonique active, et pourtant... Historiquement, il y a eu un séisme à peu près équivalent tout près de la ville de Ferrara, en 1570. À l'époque, la ville avait été très sérieusement endommagée, comme à L'Aquila il y a deux ans, parce que la rupture avait eu lieu juste au-dessous. L'épicentre était heureusement plus distant cette fois-ci.

 

Que se passe-t-il dans le sous-sol lors d'un tel séisme ?

  

Les roches de la croûte terrestre sont comprimées par la pression qui s'exerce entre les Alpes et les Apennins. Celles-ci se fracturent et s'organisent en failles de grandes dimensions. Ces failles restent en quelque sorte coincées mais, d'année en année, la compression augmente et celles-ci finissent par rompre. À ce moment-là, les deux blocs de part et d'autre de la faille glissent en quelques secondes. Lors du séisme de ce week-end en Italie, on peut estimer que le glissement qui a eu lieu est d'environ un mètre. Un bloc est monté très brutalement sur l'autre sur une sorte de plan incliné que constitue la faille.

  

Ce séisme pourrait-il être annonciateur d'un tremblement de terre plus important ?

  

Dans cette région, on a une série de failles qui sont comme connectées les unes aux autres sur des centaines de kilomètres. On peut donc imaginer que des failles voisines soient à leur tour activées, comme par un effet domino. Toutefois, compte tenu du rythme de fracture de ces failles (historiquement on n'a répertorié qu'un ou deux séismes dans cette zone au cours du dernier millénaire), la probabilité qu'elles se réactivent dans les années qui viennent est quand même très faible. Même si elle est plus grande qu'avant cet événement. Quant à la probabilité que le séisme à venir soit encore plus gros (disons de magnitude 7), elle est encore plus faible.

  

La terre va-t-elle toutefois continuer de trembler dans les prochains jours, voire les prochaines semaines ?

  

Oui. Ce qu'on attend maintenant, ce sont des séismes de magnitude 5 ou 4 qui vont continuer de faire peur aux gens, de fissurer les plâtres et peut-être de faire tomber quelques cheminées. Cela peut s'étaler sur plusieurs semaines et même sur plusieurs mois.

  

Pourquoi l'Italie tremble-t-elle si régulièrement ?

  

C'est une zone très active car l'Italie fait partie d'un système complexe de petites microplaques coincées entre les deux grandes plaques que sont, au nord, l'Eurasie - sur laquelle la France se trouve - et, au sud, l'Afrique. Ces quelques blocs, comme pris dans un étau, pivotent, tournent, s'affrontent les uns les autres. Et, fatalement, les zones de contact cassent de temps et temps... De plus, les Apennins, qui constituent la colonne vertébrale de la péninsule italienne, sont en train de s'étaler, comme une espèce de bouse de vache, avec de grandes fractures centrales qui ont produit de très gros séismes comme celui de 1980 qui avait détruit plusieurs villages dans la région de Naples.

 

Le pays connaît-il actuellement une période d'activité particulièrement intense ?

 

Non, c'est l'activité normale. Il n'y a pas d'accélération de la sismicité au sens où les séismes arrivent un peu au hasard.

 

Peut-on espérer, un jour, être à même de prévoir ce type d'événement ?

 

Ce séisme n'est pas une surprise. C'est un événement qui pouvait être attendu dans cette zone sans qu'on ait aucune idée du moment où cela allait survenir à l'échelle de quelques siècles. On connaissait la position de ces failles et la statistique historique de ces systèmes de la plaine du Pô. C'est une prévision qui a dû permettre de construire de manière adaptée, même si ça ne concerne pas les bâtiments et monuments anciens. En revanche, la prédiction à court terme n'est pour l'instant pas à notre portée. Bien sûr, on peut dire qu'il y a eu le 19, la veille de la catastrophe, trois séismes bien ressentis détectés par les réseaux de surveillance de Rome, exactement au même endroit. Sauf que, lorsqu'on voit de petits séismes, on est incapable de dire s'ils vont évoluer vers un grand séisme le lendemain. La probabilité est bien trop faible pour faire une alerte publique sur une région. Peut-être qu'après des milliers d'analyses de séismes précurseurs, on arrivera statistiquement à dire quelque chose de valable, mais, pour l'instant, ce n'est pas le cas.

 

 Sources Le Point 

 

 

 ----------------------------

 

Séisme en Italie : des dizaines de répliques et plus de 5000 personnes déplacées

 

 

Plusieurs dizaines de répliques, d'une magnitude allant jusqu'à 3,7, ont frappé lundi la région de Ferrare dans le nord-est de l'Italie, accentuant l'angoisse des quelque 5000 personnes déplacées après le fort séisme de dimanche. La plupart des répliques se sont produites dans les zones de Mirandola, San Felice et Finale Emilia, les plus touchées par le séisme de 4h04 dimanche, qui a fait six morts et une cinquantaine de blessés mais aussi causé d'importants dégâts au riche patrimoine de cette région.

 

Abris de fortunes, répliques sismiques et précipitations

Des centaines de rescapés ont passé la nuit dans des abris de fortune et des gymnases et se sont réveillés lundi matin sous la pluie. Nombreux sont ceux qui ont tenté de dormir dans leurs voitures, garées sur des parkings de supermarchés ou des places publiques, le plus loin possible de tout immeuble, de crainte que des murs ne s'écroulent. D'autres ont été hébergés dans des centres d'accueil improvisés. Plus d'une centaine de personnes ont ainsi passé la nuit dans le gymnase de Sant'Agostino, près de Ferrare, où la protection civile avait disposé dans la soirée des dizaines de lits mais aussi des chaises et des tables ainsi qu'un groupe électrogène. D'autres encore ont été installées dans des tentes géantes de la Croix-Rouge.


Pendant la nuit puis toute au long de la journée, des répliques ont été ressenties, dont quatre de magnitude supérieure à 3. «Comment peut-on dormir alors que la terre tremble encore ?» s'interroge un rescapé. Après de fortes rafales de vent et de pluie dans la nuit, le temps s'est un peu calmé, mais la pluie tombe encore sur toute la zone, mettant à rude épreuve les bâtiments dont les toits ont été endommagés par le séisme, notamment les églises, particulièrement frappées. « Il y a encore des secousses donc nous avons encore peur, mais ici on se sent en sécurité, même si on est inquiets parce qu'on va peut-être devoir rester ici pour longtemps », confie Maria, une retraitée. « Nous redoutons un autre tremblement de terre », lâche son fils Massimiliano, un grand gaillard qui s'effondre en larmes.

La patrimoine culturel très endommagé

La photo de la tour de l'horloge de Finale Emilia, brisée en deux sur toute la longueur, barre la une de tous les quotidiens italiens lundi matin sous les titres «Peur et douleur» ou «Nuit de cauchemar». Fortement endommagée, la tour s'est complètement écroulée après une nouvelle secousse dimanche après-midi: «Mille années d'histoire qui disparaissent», s'est désespéré le maire de la ville Fernando Ferioli. «Les dommages causés au patrimoine culturel, selon les premières constations, s'avèrent importants», a confirmé le ministère de la Culture dans un communiqué.

Lundi, les écoles de la zone sont fermées pour permettre des contrôles techniques sur la sécurité des bâtiments.


Le chef du italien Mario Monti a décidé d'anticiper son retour du sommet de l'Otan aux Etats-Unis afin de se trouver lundi en Italie, également durement frappée ce week-end par un attentat perpétré à Brindisi qui a coûté samedi la vie à une lycéenne de 16 ans.

Le séisme de dimanche matin, de magnitude 6, a été enregistré par l'institut national de géophysique dimanche peu après quatre heures du matin. Il est survenu à 5,1 km de profondeur et son épicentre a été localisé à Finale Emilia, à 36 km au nord de Bologne. Les six victimes sont quatre ouvriers qui travaillaient de nuit dans des usines et deux femmes: l'une centenaire retrouvée sous les décombres de sa maison isolée, et l'autre, une Allemande, âgée de 37 ans, prise d'un malaise provoqué par l'angoisse au moment du séisme.

 

Sources Le Parisien

 

 

 

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Jeudi 1 septembre 4 01 /09 /Sep 21:50

 

 

 

 

Plus de vingt répliques en Virginie

 

 

 

Le centre de la Virginie a été secouée par une autre série de répliques suite au séisme qui a eu lieu la semaine dernière et fait vibrer la côte Est.

 

Le United States Geological Survey a rapporté un réplique de 3,4 à 05h09 ce matin.

 

L'épicentre du séisme était de 6 km (4 miles) au sud-sud-est de Mineral, la ville qui fut l'épicentre du séisme de magn. 5.8 mardi dernier.

 

Plus de 20 répliques allant de 4,5 à 1,8 ont suivi le séisme.

 

Les répliques qui ont eu lieu sont plus petites dans les semaines et les mois qui suivent éventuellement un séisme majeur comme celui de Virginie.

 

Les répliques se sont produites alors qu'il a été révélé que le séisme de mardi dernier a secoué des fûts contenant des déchets nucléaires radioactifs dans une usine en Virginie, ils ont été déplacés de 11 cm (4,5 pouces) de leur position initiale.

 

Le séisme, qui a été ressenti aussi loin que Toronto, a déplacé 25 fûts, chacun mesurant 5 m (16 pieds) de haut et pesant 115 tonnes, sur une dalle de béton au Dominion Resources Inc nord-Anna centrale nucléaire.

 

Sources Ufo et Nature

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 23 août 2 23 /08 /Août 21:07

La colère des dieux et plus précisément celle de la Terre va commencer à se faire sentir. Nous attendons avec plus ou moins d'impatience. Nous attendons l'étincelle qui va TOUT déclencher. Car c'est ainsi que cela va se passer. Cela va partir d'un point, puis se transmettre à un autre et se répercuter de loin en loin, sans fin. A mon sens, cela va partir des Etats-Unis...

 

Or, comble du "hasard", le séisme a commencé au moment où le proc ripoux Cyrus Vance donnait une conférence de presse où il disait qu'il abandonnait les poursuites pénales à l'encontre de Strauss-Kahn. Doit-on y voir un Signe ?

 

Toujours est-il que le séisme  sur la Côte Est s'est fait ressentir dans plusieurs Etats dont la Virginie, à Boston dans le Massachussets  et à New-York dans l'Etat du même nom. 

 

En Virginie, il y a eu trois secousses de magn. 5.9, une à 17 h 51 à 2 km de profondeur. Une autre à 1 km de profondeur. Et une autre à 0,10 km de prof., ce qui est très près de la croûte terrestre. Il est à noter que suite à ce tremblement de terre, un "incident nucléaire" a été déclaré dans une centrale, en Virginie justement.  

 

 

 

Séisme aux Etats-Unis, le Pentagone

 

et le Capitole évacués

 

 

Un séisme de magnitude 6 a été ressenti mardi vers 19h50 heure de Paris sur la côte est américaine, notamment à New York et Washington. De nombreux bâtiments ont été évacués.

 

Le palais de Justice a été évacué en plein début de conférence de presse du procureur de New York Cyrus Vance sur l'abandon des poursuites pénales à l'encontre de DSK, a raconté le correspondant de TF1, "tout New York est dans la rue" ajoute sur son twitter celui de RTL, "je ne vois pas de dégâts ou je suis mais des personnes choquées", raconte encore celui d'Europe 1. Un séisme de magnitude 6 a été ressenti mardi vers 19h50 heure de Paris sur la côte est américaine, de l'Etat de Virginie jusqu'à Boston, et à New York et Washington.

 

Le Capitole, qui abrite le Sénat et la Chambre des représentants, ainsi que le Pentagone, siège du département de la Défense, ont été évacués. A Washington, la secousse a fait trembler des bâtiments pendant plusieurs secondes, ont constaté des journalistes de l'AFP. L'Institut de géophysique américain (USGS) avait d'abord indiqué qu'il s'agissait d'un séisme de magnitude 5,8 avant de le réévaluer. Un tremblement de terre est précisément considéré comme "puissant" à partir de 6.

 

Sources : TF1

 

-----------------

 

La côte Est des USA secouée

 

par un rare séisme

 

 

 

WASHINGTON (AFP) - Un rare séisme de magnitude 5,9 a été ressenti mardi en début d'après-midi sur la côte Est des Etats-Unis, notamment à New York et Washington, où de nombreux immeubles de bureaux ont été évacués, mais aucune victime n'était signalée dans l'immédiat.

 

"Il s'agit d'un des plus puissants séismes sur la côte Est depuis longtemps, depuis plusieurs décennies au moins", a assuré Lucy Jones, sismologue à l'Institut de géophysique américain (USGS), sur la chaîne de télévision CNN.

 

"Ce n'est pas sans précédent, mais l'un des plus forts que nous avons eu ici", a-t-elle insisté, alors que les rues des grandes villes se remplissaient d'habitants quittant leur bureau.

 

L'USGS a indiqué qu'il s'agissait d'un séisme de magnitude 5,8, avant de réviser la magnitude à 5,9. Un tremblement de terre est considéré comme "puissant" à partir de 6.

 

L'épicentre du séisme se situe à 66 km de Richmond (capitale de l'Etat de Virginie, Est) et à 133 km de la capitale américaine, selon des données révisée de l'USGS, qui précise qu'il a eu lieu vers 13H50 locales (17H50 GMT).

 

Aucun incident ou victime n'était signalé vers 19H00 GMT.

 

Dans un grand immeuble de bureaux de Washington, une employée avertissait qu'il faudrait évacuer les lieux en empruntant les escaliers en cas de réplique. Le risque de réplique est le plus grand dans la première heure suivant un séisme et une réplique peut parfois être de plus grande amplitude que la secousse initiale.

 

A Washington, la secousse a fait trembler des bâtiments pendant plusieurs secondes, ont constaté des journalistes de l'AFP. Les trottoirs étaient envahis d'employés de bureaux et les rues bloquées par un immense embouteillage.

 

L'ambiance était cependant plutôt joyeuse, certaines personnes mimant la manière dont elles avaient été secouées, sourire aux lèvres. Beaucoup d'entre elles tentaient de joindre leurs proches au téléphone, mais les lignes étaient perturbées.

 

Dans le métro, la secousse a également été ressentie, mais le réseau continuait de fonctionner, a constaté une journaliste de l'AFP.

 

Le Pentagone, plus grand bâtiment de bureaux du monde dans lequel travaillent environ 23.000 employés civils et militaires du ministère de la Défense, a été brièvement évacué dans le calme. Aucun dégât n'était signalé si ce n'est la rupture d'une canalisation d'eau.

 

Plusieurs centaines de personnes ont patienté sous le soleil pendant une quinzaine de minutes, alors que les avions continuaient de décoller depuis l'aéroport Reagan tout proche, a constaté un journaliste de l'AFP.

 

"La première chose que je me suis dite, c'est: j'espère que c'est pas une bombe ou un avion. Mais la secousse était constante et a duré trop longtemps" pour que ce soit cela, a raconté un fonctionnaire, Jim Garamone, qui était déjà en poste lorsqu'un avion avait percuté le bâtiment le 11 septembre 2001.

 

"Les aéroports (de Reagan et de Dulles) sont ouverts et fonctionnent", a confirmé à l'AFP un porte-parole de l'administration des aéroports de la capitale américaine.

 

"Il se peut qu'il y ait des retards à cause du séisme et les gens doivent vérifier avec leur compagnie", a-t-il ajouté.

 

A New York, des milliers de personnes ont aussi évacué les bâtiments, notamment dans le quartier du palais de justice au sud de Manhattan, où se dénouait l'affaire Dominique Strauss-Khan.

 

Une conférence de presse du procureur Cyrus Vance chargé de l'affaire a même été interrompue, le bâtiment s'étant mis à trembler.

 

"J'étais au 20e étage du tribunal, et il a tremblé, c'était dingue", raconte Dan Ramater, sur le trottoir devant le bâtiment fédéral.

 

Aucun signe de panique n'était cependant visible dans les rues de Manhattan, où de strictes consignes d'évacuation existent depuis les attentats du 11-Septembre.

 

"J'ai vu mon café trembler dans ma tasse mais je n'ai pas tilté. Je venais juste de faire un don du sang alors je me suis dit que je n'avais pas retrouvé mon équilibre", a confié Juan Ramos, un employé de bureau new-yorkais.

 

Sources LIBERATION

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Lundi 22 août 1 22 /08 /Août 23:38

Il semblerait que ça tremble sec en Haute-Savoie. Cela a commencé Vendredi. Apparemment, il y aurait eu plusieurs petites secousses dimanche et aujourd'hui, ça continuait. Ceci ne présage rien de bon.

 

 

 

 Séisme de magnitude 2,7 à Vallorcine

 

 

 

Un séisme de magnitude 2,7 s'est produit dimanche près de Vallorcine, en Haute Savoie.

 

Le réseau de détection sismique de l'observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) a enregistré, le dimanche 21 août à 21 h 40 min (heure locale), un séisme de magnitude 2,7 dont l'épicentre était situé à l'ouest de Vallorcine (Haute-Savoie), à une douzaine de kilomètres au nord de Chamonixla secousse a été ressentie. Une dizaine de témoignages ont été exprimés, ce qui est normal dans une agglomération qui en été compte plusieurs milliers de résidents.

 

Dans ce secteur du massif des Aiguilles-Rouges que s'était produit, le 8 septembre 2005, un séisme de magnitude 4,6 qui avait fait de légers dégâts à Vallorcine. La séisme avait provoqué de nombreuses chutes de pierres et éboulements. Le séisme était lié au coulissage horizontal d'une faille pratiquement verticale orientée nord-est-sud-ouest (Faille de Loriaz) et située entre 3 et 5 km de profondeur par rapport au niveau de la mer.

 

La pratique de l'escalade et de la montagne tout simplement sur certains parcours peut se monter dangereuse dans la période actuelle. L'essaim de séismes qui a commencé vendredi peut se poursuivre avec des phénomènes d'ampleur imprévisible, éventuellement même un peu plus puissante que le séisme de ce dimanche. Une ampleur qui ne provoque pas de dégâts aux constructions, mais peu déclencher ponctuellement des chutes de pierre dans des secteurs qui parfois sont déjà rendus instables par la fonte du permafrost. Les alpinistes intéressés par la " vie" de la montagne peuvent suivre aussi son activité sismique!

 

La zone a été fragilisée par le séisme de 2005, qui avait été suivi d'un grand nombre de répliques se produisant sur un réseau de failles très complexe. Depuis 2005, les séismes sont fréquents dans ce secteur, avec presque chaque année un événement de magnitude 2,7 ou 2,8, en général bien ressenti localement par la population.

 

Le séisme du 21 août est le plus gros événement d'un regain d'activité qui a débuté le 19 août au soir et se poursuit ce lundi 22 août en milieu de journée. Les évènements suivants ont été repérés: le vendredi 19 à 19 h 27 (magnitude 1,4) ; le dimanche 21 à 20 h 08 (0,4), 21 h 38 (1,6), 21 h 40 (2,7) et 23 h 49 (1,2 ) ; le lundi 22 à 00 h 31 (1,3), 03 h 43 (1,5) et 06 h 02 (2 secousses de magnitude 0,7 espacées de 10 sec). Seul le séisme du 21 à 21 h 40 a été signalé comme ressenti par la population dans la région de Chamonix.

 

Depuis 2005, les plus forts séismes (de magnitude supérieure à 2,5) se sont produits les 24 juillet et 20 novembre 2008 (2,7), le 6 décembre 2010 (2,8), et le 22 août 2011 (2,7).

 

Sources :Enviscope

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 9 août 2 09 /08 /Août 13:16

Là aussi, pour savoir exactement ce qui se passe, c'est coton. D'un côté, on nous dit qu'il y a eu UN tremblement de terre de 3,2 hier dans le Béarn. UN SEUL. Dans l'article ci-dessous émanant d'un media Pyrénéen, il y en aurait eu DEUX de répertorié à 2,6 et 2, 5, mais certains habitant de la région ont ressenti CINQ SECOUSSES. Allez savoir où se situe la Vérité !

 

Le bouquet étant que pour nous rassurer, on nous dit que c'est normal dans cette région, qu'il s'en produit tous les jours et qu'il y en aurait même eu 248 depuis début 2011 dans un périmètre de 100 km. Pourquoi s'affoler ?

 

 

 

Le Béarn a tremblé hier matin

 

 

Le réveil a été plutôt secoué pour les habitants de Castet-en-Ossau ce lundi matin : entre 6h20 et 6h30, nous avons ressenti pas moins de cinq tremblements de terre ! », témoigne Cathy Gantch, notre correspondante locale. « Si la première secousse n'a pas forcément réveillé les personnes, les trois autres, d'intensité égale qui ont suivi à quelques secondes, ont tiré bien des dormeurs du lit.

 

Une cinquième a été ressentie quelques minutes plus tard. On ne note pas de dégâts, il s'agissait juste de tremblements accompagnés d'un bruit sourd ». Le séisme a été ressenti jusqu'en vallée du Barétous, et même sur Oloron, Laroin, Lasseubetat... Le bureau central sismologique français a relevé à 6 h 24 un séisme de magnitude 3,6 dont l'épicentre était situé vers Buzy.

 

Le centre sismologique euroméditerranéen retient quant à lui deux séismes : le premier à 6 h 24 de magnitude 2,6 dont l'épicentre serait à cinq kilomètres de profondeur et à 11 km au sud-ouest de Louvie-Juzon ; puis le second à 6 h 26, de magnitude 2,5, à une profondeur de 10 km, à 3 km au sud-est d'Ogeu-les-Bains.

 

Sources La République des Pyrénnées

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 11 mars 5 11 /03 /Mars 16:34

L'effet boule de neige se poursuit. Cela commence par la mer. L'île de Pâques est en train d'évacuer. Une alerte au tsunami a également été déclenchée en Polynésie. Et tous les pays d'Amérique Latine situés sur le Pacifique ont aussi émis des alertes.

 

 

 

Alerte au  tsunami en Amérique latine

 

 

Quasiment tous les pays d'Amérique latine riverains du Pacifique ont émis des avis d'alerte au tsunami à la suite du puissant séisme survenu vendredi au large du Japon, l'Equateur allant jusqu'à décréter l'état d'exception.

 

Dans le sud du sous-continent, le Chili, frappé l'an dernier par un séisme de magnitude 8,8 et un tsunami qui avaient fait plus de 500 morts, et le Pérou ont ainsi émis des alertes préventives.

 

Au Chili, l'île de Pâques, peuplée d'environ 4.000 habitants et située à plus de 3.500 km à l'ouest du littoral, pourrait être le premier territoire du pays touché, vers 20H55 GMT. "Des évacuations du littoral vers des zones élevées pourraient commencer vers 12H00" (15H00 GMT) sur cette île, a estimé un commandant de la Marine chilienne, Claudio Montenegro.

 

En Equateur, le président Rafael Correa a décrété l'état d'exception pour une période pouvant aller jusqu'à 60 jours et ordonné "l'évacuation de tous les habitants du littoral du pays et de la province des Galapagos" (à près de 1.000 km à l'ouest des côtes équatoriennes), soit environ 300.000 personnes.

 

La Colombie voisine a constaté une hausse de cinquante centimètres du niveau de la mer dans les régions de la côte Pacifique, mais aucun ordre d'évacuation n'a été émis, a annoncé l'organisme de prévention des désastres.

 

"Nous demandons à la population de ne pas céder à la panique et d'être très attentive aux informations que nous allons diffuser au fur et à mesure", a dit Amanda Pulido, à la tête de la Direction de gestion et de prévention des catastrophes.

 

Plus au nord, le Mexique a placé en état d'alerte tous ses états du littoral Pacifique. Les vagues pourraient atteindre "un à deux mètres de haut", a déclaré à la chaîne Televisa Laura Gurza, coordinatrice de la protection civile au ministère de l'Intérieur.

 

Les premières sont attendues vers 18H45 (heure de Paris) en Basse-Californie, dans le nord-ouest, selon elle.

 

En Amérique centrale, le Costa Rica, le Honduras et le Guatemala ont aussi émis un avis d'alerte au tsunami pour leur façade Pacifique. L'état d'alerte rouge décrété au Honduras implique la mobilisation des organismes de secours en vue d'une évacuation de milliers de personnes.

 

Le Salvador, lui, a seulement émis un "avertissement", appelant notamment la population à s'éloigner de la côte et à écouter les informations.

 

Sources Le Figaro

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 10 septembre 5 10 /09 /Sep 22:51

Alors... l'explosion de gaz en Californie, il est bien évident que ce n'est pas "un attentat terroriste", mais ils sont capables de dire que c'en est un pour camoufler la Vérité, à savoir qu'il y a eu beaucoup de tremblements de terre dans cet Etat, ces derniers mois, que la faille de San Andreas doit sérieusement avoir la bougeotte avec ce que Dame Terre est en train de nous préparer. Dans un de mes derniers commentaires, je parlais justement de ce qu'il adviendrait des canalisations d'eau et des lignes électrifiées s'il y avait un tremblement de terre, j'avais oublié les canalisations de gaz ! En tout cas, un témoin a bien cru que c'était un séisme, il y a eu plusieurs secousses... est-ce que l'une d'entre elles aurait fait se rompre la canalisation ??? L'eau, le gaz et l'électricité seront donc les premiers éléments dont nous serions privés en cas de grosses secousses...

 

 

 

 

 

 

Explosion au gaz meurtrière en Californie:

 

les causes de l'accident inconnues

 

 

 

 

Le gigantesque incendie provoqué jeudi soir par la rupture, pour une raison inconnue, d'une canalisation de gaz près de San Francisco, a fait 4 morts et plus de 50 blessés, un bilan qui pourrait s'alourdir alors que les pompiers luttent toujours contre les flammes.

 

L'accident s'est produit jeudi soir à San Bruno, une ville résidentielle située à trois km à l'ouest de l'aéroport international de San Francisco.

 

Toute la nuit, les pompiers ont lutté contre l'impressionnant brasier, qui a offert de la ville une image de dévastation, qualifiée de "dantesque" par plusieurs habitants.

 

Vendredi matin, le chef des pompiers de San Bruno, Charlie Barringer, avait annoncé au quotidien Los Angeles Times que six personnes avaient péri, mais le gouverneur adjoint de Californie, Abel Maldonado, a revu le bilan à la baisse, au moins temporairement, lors d'un point presse à San Bruno.

 

Selon M. Maldonado, le bilan provisoire fait état de 4 morts, plus de 50 blessés, dont trois personnes dans un état critique brûlées au troisième degré, 38 bâtiments détruits et 7 bâtiments endommagés. L'incendie, qui s'est étendu sur plus de 6 hectares, était contenu vendredi matin à 75%.

 

Le bilan pourrait cependant s'alourdir dans les prochaines heures, au fur et à mesure que les recherches avanceront dans les décombres avec l'aide de chiens.

 

"Vous avez entendu les chiffres, ils ne peuvent qu'augmenter", a averti le maire de San Bruno, James Ruane.

 

"C'est une tragédie horrible", a déclaré pour sa part M. Maldonado. "Les vies de nombreuses personnes ont été soudainement bouleversées pour toujours, et j'adresse mes prières à chacune d'entre elles", a-t-il ajouté.

 

A l'approche du 9e anniversaire des attentats du 11-Septembre, l'explosion avait réveillé les craintes d'une attaque terroriste ou d'un crash aérien, mais les pompiers ont vite établi que la déflagration était accidentelle.

 

"Nous savons qu'une canalisation de gaz s'est rompue hier vers 18H24 (01H24 GMT) mais nous en ignorons la cause. Nous allons le déterminer très vite", a précisé M. Maldonado, qui a déclaré l'état d'urgence dans la région.

 

Jeff Smith, porte-parole de la compagnie Pacific Gas & Electric, fournisseur de San Bruno en gaz et électricité, a parlé d'un accident "absolument horrible". Si l'entreprise était mise en cause, "nous en assumerions la responsabilité", a-t-il assuré.

 

Certains témoins ont rapporté que l'explosion avait creusé un cratère de plusieurs mètres de diamètre.

 

Jeudi soir, les pompiers envoyés sur place s'étaient vite retrouvés débordés par l'ampleur de l'incendie, qui dégageait une chaleur telle que les fenêtres de leurs camions, pourtant garés à bonne distance, s'étaient mises à fondre.

Les services d'urgences des hôpitaux de la région ont été mis en état d'alerte.

 

"C'est une tragédie", a déploré Karl Sonkin, porte-parole du complexe médical Kaiser Permanente. "Nous faisons de notre mieux pour traiter les patients".

 

"J'ai entendu un bruit comme celui que fait un avion lorsqu'il vole à basse altitude, et puis tout à coup la maison s'est mise à trembler", a expliqué Tina DiIoia, qui était chez elle avec son bébé au moment de l'explosion, à 800 mètres de là.

 

"Puis il y a eu une autre explosion. Je suis sortie et il y avait des débris qui volaient de partout", a-t-elle ajouté.

 

Un autre témoin a assuré à la chaîne de télévision CNN qu'il avait cru à un tremblement de terre, parlant de plusieurs secousses successives pendant une dizaine de minutes.

 

Avec Orange

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

 

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 23 juillet 5 23 /07 /Juil 23:28

Alors s'il y a des séismes en Provence, c'est parce que les montagnes bougent ! Voilà la dernière ineptie qu'il faut gober. Et bien moi je dis que s'il y a des séismes en Provence, c'est parce qu'il y a une activité volcanique souterraine. Et que bientôt, il y en aura, en partant de la Provence, tout le long de la voie qui mène jusqu'aux volcans d'Auvergne car il vont se rallumer. Au moins deux. C'est du moins ce que dit mon pendule...

 

D'autre part, il est écrit que les sites nucléaires assurent avoir "tenu compte des risques sismiques spécifiques à la région"... ah bon ? Qu'ont-ils prévu ? Si ça tremble vraiment, qu'ont-ils prévu pour éviter les fuites ? Là encore désinformation...

 

 

 

 

Séismes : la Provence sous haute surveillance

 

 

 

23 juillet - Une première secousse le 8 juillet, une seconde à 2,3 sur l'échelle de Richter mercredi matin. Ces deux séismes si rapprochés à Manosque peuvent-ils annoncer un tremblement de terre d'une plus grande intensité ? La Provence a encore en mémoire la tragédie de Lambesc, qui fit 46 morts en 1909. Pour mesurer les risques, un sismographe a été installé hier au coeur de la ville de Giono. Mais, d'après les spécialistes interrogés, le danger paraît limité. D'autant que les sites nucléaires ou industriels, comme Iter ou Géosel, assurent avoir "tenu compte des risques sismiques spécifiques à la région".

Un sismomètre installé à Manosque pour mesurer les risques

Après cette seconde secousse survenue mercredi au lever du jour, Manosque s'interroge. "Que faut-il faire si la terre venait à trembler vraiment fort? Peut-être est-il temps de former la population, comme cela se fait au Japon, afin que l'on ait les bons réflexes", songe Françoise, mère de famille pas plus affolée que ça. Hier, en accord avec la préfecture et la mairie, François Thouvenot, du réseau SismAlp basé à Grenoble, est venu installer au centre-ville une station sismologique. "Ça va permettre d'avoir une bonne estimation de ce qui se passe ici, de situer la profondeur de l'épicentre, de détecter si d'autres petites secousses se produisent sous Manosque, sans que la population les ressente", a expliqué le sismologue en installant son appareil dans les sous-sols du service de l'état civil. "Nous avons eu une trentaine de témoignages spontanés hier sur le site internet."

Le 8 juillet dernier, c'est en soirée que la terre a tremblé, faisant sortir dans la rue nombre de Manosquins qui avaient ressenti une déflagration. Une secousse de magnitude 3 sur l'échelle de Richter, qui a suscité des centaines d'appels aux standards des pompiers. Et les rumeurs les plus folles dans les jours qui ont suivi. "Il n'y a eu aucun appel mercredi, précisait hier Éric Zabouraeff, directeur de cabinet du préfet venu de Digne. Tout le département est en zone de risques sismiques; ces risques sont classés faibles, sauf dans l'Ubaye et à Manosque, où l'activité est dite moyenne. Il faut l'étudier, c'est pourquoi nous plaçons aujourd'hui un sismomètre ici", a-t-il insisté.

"Oui, c'est inquiétant reconnaît Bernard Jeanmet, maire de Manosque. C'est pourquoi nous nous préoccupons de suivre attentivement ce qui se passe." De l'avis de tous les spécialistes, les secousses sont liées à la proximité des Alpes, "des montagnes jeunes qui continuent de bouger". D'ailleurs, "il suffit d'un glissement d'un millimètre sur une zone de 300 mètres pour déclencher une magnitude 2", précise François Thouvenot. Les Hautes-Alpes aussi sont une terre de sismicité et les secousses égales ou supérieures à une magnitude de 2,5 y ont été recensées en grand nombre.

L'an dernier, la terre a tremblé 4 fois en 2 mois: les 9 juillet, 22 et 23 août et 2 septembre. Un phénomène jugé anormal par les spécialistes, seulement 3 séismes de magnitude supérieure à 3 se produisant chaque année dans le grand Sud-Est. Le dernier séisme important, en octobre 2007, était de 3,3 dans le Briançonnais. Celui ayant marqué les populations remonte à 1959. La secousse de mercredi matin à Manosque était d'une magnitude de 2,3. Elle n'a visiblement provoqué aucune psychose dans la population.

SourcesLa Provence

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 18 juillet 7 18 /07 /Juil 17:36

En un peu plus de 24 h,  il y a eu -au minimum- 7 séismes majeurs dans le monde dont un de 5,1 en Grèce, au large de Taïwan,  aux Gonaïves en Haïti, de 6,2 au Chili, en Alaska de 6,7 aujourd'hui, deux de 6,8 en Papouasie-Nouvelle Guinée, dont un rare à Washington. On le voit, ces tremblements de terre se situent dans des pays éloignés les uns des autres. Cela tressaute dans tous les sens et partout. Mais le plus malheureux dans tout cela, c'est qu'apparemement cela n'inquiète personne. Aucun media n'est interpellé. Aucun chef d'Etat. Du moins en apparence. Mais franchement, je ne pense pas que Sarkozy connaisse la précession des équinoxes et le fameux cycle de 25 920 qui produit une reconfiguration de la planète. C'est le cadet de ses soucis comme bon nombre d'autres représentant des peuples. Ils sont davantage "pris" par les affaires qui les éclaboussent ou du monde plutôt qu'instruits des choses de la Terre et du Cosmos. Et c'est parce que des INCULTES nous gouvernent que nous en sommes là où nous en sommes. Il ne faut pas l'oublier. Par contre, ceux qui savent, les manipulateurs du sommet de la Pyramide, eux, se taisent et s'amusent à produire des "apparitions étranges" comme en Chine -merci Enlil- où une pluie LUMINEUSE est tombée pendant plus d'une heure. Justement sur un autre blog, j'ai posé quelques videos sur le fameux OVNI apparu aussi en Chine, il y a quelques jours, qui envoie carrément de la lumière au sol. Il y a beaucoup trop d'étrangetés dans le ciel chinois depuis quelques temps et même sur son sol. Il faut bien savoir que la Chine est dans le collimateur des Maîtres du Monde avec la Russie, d'ailleurs... et même l'Inde. Ces trois pays ne sont pas prêt d'adhérer à la mise sous tutelle de leurs territoires en prévision du Nouvel Ordre Mondial. Alors il est certain que les machiavéliques vont trouver des "moyens" afin de les y contraindre.

 

 

 

 

Etats-Unis: un rare séisme secoue Washington, la capitale fédérale

 

 

 

 

WASHINGTON — Un séisme de magnitude 3,6, phénomène rare dans cette région des Etats-Unis, a secoué Washington et le district fédéral (DC) tôt vendredi matin, a annoncé le service géologique américain (USGS).

 

Le séisme a frappé à 09H04 GMT à 35 km au nord-ouest de la capitale fédérale, dans l'Etat du Maryland (est).

 

La secousse a été ressentie pendant plusieurs secondes dans de nombreuses zones du nord de Washington ainsi que dans le centre ville, près de la Maison Blanche.

 

Sources AFP

 

--------------------

 

Washington réveillé par un léger séisme

 

 

Un léger séisme de magnitude 3,6 a secoué tôt vendredi 16 juillet la région de Washington, la capitale fédérale américaine, guère habituée à ce genre de phénomène, a annoncé le service géologique américain (USGS). Le séisme a frappé à 09 h 04 GMT, soit 5 h 04 heure locale, à 35 km au nord-ouest de la ville, dans l'Etat du Maryland (est).

 

La secousse a été ressentie pendant plusieurs secondes dans de nombreuses zones du nord de Washington ainsi que dans le centre- ville, près de la Maison Blanche. Aucun dommage ou victime n'est à déplorer selon les autorités, rapportait le Washington Post sur son site Internet. Le tremblement de terre ne semble pas avoir eu non plus de conséquences sur les transports.

 

Mais de nombreux habitants ont appelé les secours pour leur signaler la secousse. Et la chaîne américaine ABC y a consacré une majeure partie de son émission matinale d'information. Pourtant l'ampleur du tremblement de terre qui a touché Washington vendredi est loin d'atteindre ceux qui touchent régulièrement la Côte ouest des Etats-Unis. Le site du Washington Post propose à ses internautes de signaler sur une carte interactive l'endroit où ils ont ressenti les secousses.

 

"COMME LE FRÉMISSEMENT DES GLAÇONS QUAND JE ME VERSE UN GIN TONIC"

 

 

"Je viens de Californie du Sud. Un séisme de magnitude 3,6 n'est pas REEL. C'est comme le frémissement des glaçons quand je me verse un gin tonic", note sur le site de micro-blogs Twitter Major Garrett, le correspondant de la chaîne américaine Fox News à la Maison Blanche.

 

Amy Vaughan, une géophysicienne de l'USGS citée par le Washington Post, a indiqué que le séisme était le plus important jamais enregistré dans un rayon de 72 km autour de l'épicentre depuis la création d'une base de données en 1974. La plus grande secousse auparavant ressentie remonte à 1993: un séisme de magnitude 2,7, a-t-elle précisé.

 

La mention la plus ancienne d'un tremblement de terre dans la capitale américaine date de 1758, un séisme probablement centré dans le Maryland. Plus tard en 1828, le président de l'époque John Quincy Adams transcrit son émotion face à une "violente" secousse alors ressentie dans sept Etats de la côté est américaine: "J'étais en train d'écrire dans ce journal quand la table a commencé à trembler sous ma main et le sol sous mes pieds. J'ai eu la sensation fugitive d'être dans un bateau soulevé par les vagues. Cela a duré deux minutes puis s'est arrêté".

 

Sources Le Monde

 

Posté par Adriana Evangelizt

Par Adriana Evangelizt - Publié dans : Séismes dans le monde
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés