Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 01:59

Chaud. Chaud. Chaud. Quasiment insupportable. Douze départements seraient placés en vigilance orange canicule. A mon sens, il y en a beaucoup plus. Jusqu'à midi, ici, le ciel était gris foncé, avec une chaleur suffocante. Dans l'après-midi, le ciel est devenu bleu, avec le soleil, c'était irrespirable. Là, la nuit est tombée mais la lourdeur persiste. J'aperçois, à l'instant, des éclairs, au loin, par la fenêtre. A mon sens, il va y avoir un violent orage comme jeudi soir. Il est tombé tout près, mon compteur a disjoncté quatre fois.

 

Je vais couper. Un vent subit et violent vient de se lever. Les éclairs emplissent tout le ciel... incroyable. Il y a cinq minutes encore, le ciel était tout étoilé.

 

   

4

 

 

3

 

 

2

 

 
1
 
 
Posté par Adriana Evangelizt
Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 10:59

 

 

Les feux reprennent dans le sud de la Russie

 

 

 

Les feux de forêts et de broussailles qui ont ravagé la Russie cet été ont repris dans la région de Volgograd, dans le Sud, où une personne est morte alors que brûlaient plus d’une centaine de maisons.

 

Selon l’antenne locale du ministère des situations d’urgence, citée par l’agence RIA Novosti, ce sont 113 maisons qui étaient la proie des flammes dans différentes localités jeudi, en raison de feux entretenus par de fortes rafales de vent. Une autre source citée par l’agence faisait état de 50 maisons brûlées dans la région, où 14 localités étaient touchées par les incendies. Alors que le temps s’est refroidi à Moscou depuis la canicule sans précédent qui a sévi cet été, les températures étaient ces derniers jours toujours proches ou égales à 40 °C dans la région de Volgograd

 

Les feux de forêts qui ont frappé la Russie cet été ont ravagé environ un million d’hectares de forêts, détruit des villages entiers et fait plus d’une cinquantaine de morts, selon les bilans officiels. L’état d’urgence a été levé le 23 août dans la dernière des sept régions de la partie occidentale du pays où il avait été décrété.

 

Sources Signes des Temps

 

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 03:12

 

 

 

Nouveau record de chaleur pour la planète

 

 

 

 

 Anomalies de température de mai 2010

 

 

Cette année, les publications des températures de la planète, par les services américains du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), se suivent et se ressemblent. Après les records des mois de mars et d’avril, la NOAA vient d’annoncer que le mois de mai 2010 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré depuis le début des mesures en 1880.


La température moyenne de la planète (terres et océans) a atteint le record de 15,49 °C, soit 0,69 °C de plus que la moyenne du XXe siècle. Au niveau des terres, la température moyenne se situe, elle aussi, à un niveau record, avec 12,04 °C, soit 1,04 °C de plus que la moyenne du XXe siècle. Quant aux surfaces des océans, ce mois de mai est le deuxième plus chaud depuis celui de 1998. La température moyenne de surface a atteint 16,85 °C, soit 0,55 °C de plus que la moyenne du XXe siècle.

Ces enchaînements mensuels de records placent naturellement la période mars-mai 2010 à un niveau record depuis début des mesures en 1880. Pour cette période, la température moyenne combinée des terres et des océans a été supérieure de 0,73 °C à la moyenne de cette période du XXe siècle.

Michel Sage

 

Sources Univers Nature

 

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 00:20

 

 

 

Grave sécheresse en Asie du Sud-Est

 

 

Lire aussi LE MEKONG SANS EAU 

 

Une grande partie de l’Asie du Sud-Est subit depuis plusieurs mois une sécheresse inquiétante, touchant particulièrement le Vietnam et la Thaïlande. Le phénomène climatique El Niño est désigné comme le principal responsable de cette vague de chaleur. Mais le niveau du Mékong n’a jamais été aussi bas, une situation qui semble justifier les accusation portées à l’égard des barrages hydroélectriques chinois, en amont du fleuve. La question de l’eau reste plus que jamais une source de tensions dans cette région du monde qui en manque cruellement.

 

 Il n’a pratiquement pas plu en Asie du Sud-Est pendant la saison des pluies. Mais la sécheresse touche également le Sud de la Chine, avec des conséquences importantes sur le Mékong, qui irrigue ensuite une grande partie du sud-ouest asiatique. Or, en plus de 90 ans, son niveau n’a jamais été aussi bas, à tel point qu’il est devenu impraticable à la navigation dans certaines régions. Environ 60 millions d’habitants vivent pourtant directement dans son bassin versant et utilisent le fleuve pour de nombreux usages : irrigation, réceptacle de systèmes de drainage et d’eaux usées, pêche, pisciculture, production hydraulique, transport, production d’eau pour l’industrie et les particuliers.


Dans les médias vietnamiens, certains évoquent la pire sécheresse du pays en 100 ans, ce que soutient également le responsable du centre national de la météorologie, Bui Duc Long, qui parle lui d’une situation inégalée « depuis des décennie ». Or, le Vietnam n’est pas seulement dépendant du Mékong pour son eau, il est aussi dépendant du fleuve pour l’électricité produite grâce à cette eau. Les installations hydrauliques sont d’ailleurs la source principale d’énergie pour le pays, des réservoirs vides entrainant donc de graves conséquences. L’ensemble du Vietnam subit en effet une pénurie de 2 milliards de kilowatts/heure depuis janvier, affectant à la fois l’économie du pays et la vie quotidienne, avec des coupures régulières. La Thaïlande, quant à elle, souffre plus particulièrement des difficultés d’irrigation des cultures, surtout pour les plantations de riz qui demandent beaucoup d’eau. Plus de 20.000 villages sur un total de 75.000 ont ainsi été déclarés sinistrés.


Les pressions des gouvernements se font donc de plus en plus fortes à l’encontre de la Chine, accusée d’aggraver la situation par ses barrages. Mais la Chine ne se considère pas responsable et entend bien faire passer ses intérêts propres avant ceux de ses voisins. Elle a toutefois consenti à fournir à la Commission du Mékong (MRC) des informations sur le niveau des eaux afin de renforcer les efforts d’intervention devant le tarissement alarmant du fleuve. Cette lutte contre le tarissement, si elle est véritablement mise en place, avec une réelle efficacité, arrive cependant trop tard pour cette année.

 

Sources IRIS

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 12:02
Le chiffre est revu à la hausse par rapport à l'article que j'ai posé ICI. Ce ne sont point 18 millions de Chinois qui manquent d'eau potable, mais 24. Apparemment le Sud-Ouest du pays n'est pas la priorité pour les potentats qui règnent là-bas. Il est d'ailleurs à noter que c'est la région qui a été touchée par le séisme dévastateur -au Sichuan-  qui a fait des dizaines de miliers de victimes que la sécheresse sévit et qu'il manque d'installation hydrauliques.
Sécheresse en Chine: plus de 24 millions de personnes à court d'eau potable
 
 

Plus de 24 millions de personnes sont à court d'eau potable en Chine, l'immense majorité dans le sud-ouest, en raison de la sécheresse, a annoncé mercredi le gouvernement.

 

Actuellement 24,25 millions de personnes n'ont pas accès à l'eau potable, dont près de 20 millions dans le sud-ouest du pays, a indiqué lors d'une conférence de presse le vice-ministre des Ressources hydrauliques Liu Ning.

 

La sécheresse qui affecte les provinces du Yunnan, du Guizhou, du Sichuan et la région du Guangxi ainsi que la métropole de Chongqing est la pire en un siècle.

 

M. Liu a indiqué que les météorologues ne s'attendaient pas à ce que la situation s'améliore avant la saison des pluies, qui devrait intervenir après le 20 mai.

 

"C'est pour cela que nous devons continuer à lutter contre cette forte sécheresse et à prévoir une lutte de longue haleine", a-t-il lancé.

 

Dans l'immédiat, a-t-il souligné, les autorités ont notamment débloqué 6,3 milliards de yuans (684 millions d'euros) pour apporter de l'eau potable aux populations et réaliser des travaux d'aménagement, mais, à plus long terme, elles prévoient de lancer des projets pour la conservation de l'eau, comme des réservoirs.

 

"Il n'est pas juste de dire que les réservoirs ont +kidnappé+ les ressources en eau, et nous avons besoin de lancer plus de projets de conservation de l'eau dans le sud-ouest de la Chine pour maintenir la production de céréales et fournir de l'eau potable", a dit M. Liu.

 

Près de 23 millions d'hectares de terres arables sont affectés par le manque d'eau dans le sud-ouest, a ajouté M. Liu.

 

Le vice-ministre a cependant tenu à préciser que la sécheresse actuelle n'aurait guère d'impact sur la production de céréales, le sud-ouest du pays ne représentant que 16% des surfaces cultivées pour ce genre de cultures.

 

"Cette sécheresse n'aura guère d'impact sur la production et la sécurité alimentaire de notre pays", a dit Liu Ning.

 

Les autorités ont fait acheminer de l'eau dans les endroits les plus touchés, détourné des cours d'eau d'urgence et fait creuser des milliers de puits.

 

Dans les pays voisins traversés aussi par le Mékong, Laos ou Cambodge, la sécheresse sévit aussi.

 

Sources ORANGE

 

Posté par Adriana Evangelizt  

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 11:48

Croyez bien que ces pauvres Chinois -avec leur régime oppresseur- ne sont pas à la fête tous les jours. Pour dire comment les despotes veillent sur leurs administrés, avec la période de sécheresse qui sévit, il n'y a pas d'eau potable pour 18 millions de personnes. En tout, 60 millions sont touchés, notamment dans l'agriculture qui fait vivre le trois-quart des Chinois. On peut se poser des questions sur le système hydraulique qui fait défaut là-bas...

 

 

 

 

Chine : les paysans du sud-ouest désespérés par la pire sécheresse en un siècle
 
 
 

Dong Guicheng se réveille tous les matins en espérant voir la pluie arriver, mais chaque jour qui passe désespère le paysan du Yunnan: c'est la pire sécheresse en un siècle.

 

Comme des bataillons de Chinois du sud-ouest de la Chine, Dong se rend chaque jour à un réservoir afin de chercher de l'eau pour ses marronniers et noyers, qui n'ont quasiment pas reçu une goutte de pluie depuis six mois.

 

Sa famille a à peine assez d'eau à boire, il n'a pas pris de bain depuis des semaines, et Dong a peur de voir ses revenus réduits de 80% cette année.

 

"Je suis très inquiet", dit-il, en remplissant avec sa femme, Dao Haiyan, un jerrycan rouillé avec l'eau du réservoir dont le niveau baisse dangereusement, à deux kilomètres de chez lui.

 

"S'il ne pleut toujours pas, je n'aurai aucun revenu. Il n'y a même pas de mots pour les conséquences", dit-il en lançant son poing vers le ciel.

 

La sécheresse qui affecte les provinces du Yunnan, du Guizhou, du Sichuan et la région du Guanxi ainsi que la métropole de Chongqing est la pire en un siècle.

 

Elle a dévasté les récoltes, fait monter les prix, et mis en exergue les problèmes chroniques de pénurie d'eau en Chine.

 

Depuis septembre, il a plu deux fois moins qu'à l'habitude, et le Yunnan normalement verdoyant est devenu une zone de catastrophe naturelle desséchée, avec ses réservoirs qui se vident et se craquellent, ses rivières à sec.

 

Dans les pays voisins traversés aussi par le Mékong, Laos ou Cambodge, la sécheresse sévit aussi.

 

Les cultures en terrasse du Yunnan qui devraient être luxuriantes ressemblent à des déserts couleur sable, la terre normalement riche et grasse est devenue dure comme de la pierre.

 

Partout dans la campagne, des hommes et des femmes portent, avec des palanches, des seaux d'eau, souvent sur de longues distances.

 

Plus de 60 millions de personnes sont touchées par la sécheresse, dont 18 millions n'ont même pas assez d'eau potable. Onze millions d'animaux non plus. Et les chiffres augmentent de jour en jour.

 

Des pénuries de sucre, riz, thé et fleurs fraîches ont fait bondir les prix, à un moment où les autorités font tout pour éviter un retour de l'inflation.

 

Les ressources hydro-électriques de cette vaste portion du territoire chinois se tarissent. Les médias ont annoncé la semaine dernière que 90% des stations hydro-électriques du Guizhou étaient paralysées.

 

Il faudra attendre pour établir un bilan économique exhaustif, mais les pertes directement liées à la sécheresse atteignent déjà près de 2,25 milliards d'euros.

 

Dans le seul Yunnan, des centaines de réservoirs vitaux pour les villageois sont asséchés ou sur le point de l'être, selon la presse officielle.

 

L'eau du robinet ne coule plus dans beaucoup de localités et les habitants tombent malades car ils consomment de l'eau non potable.

 

Depuis des millénaires, la Chine affronte l'alternance de sécheresse et d'inondations, mais tout le monde parle aujourd'hui du manque d'eau.

 

"J'ai 64 ans, et je n'ai jamais vu une telle sécheresse", dit Cai Yichang, un paysan qui vit près de la ville de Yiliang.

 

Montrant ses cultures en terrasse poussiéreuses alors qu'elles devraient être verdoyantes, il explique qu'il a dû semer des oignons et n'a pas pu planter son maïs de printemps. Il risque de voir son revenu annuel de 20.000 yuans (2.000 euros) amputé de moitié.

 

Selon la météorologie, qui explique la sécheresse par le réchauffement climatique et la déforestation, celle-ci pourrait durer jusqu'en juin, voire plus, et les efforts pour tenter de provoquer la pluie artificiellement ont échoué en raison de l'absence d'humidité dans l'air.

 

Les autorités ont fait acheminer de l'eau dans les endroits les plus touchés, détourné des cours d'eau d'urgence et fait creuser des milliers de puits.

 

C'est loin de suffire, pour Dong. "On ne peut compter que sur nous-mêmes pour apporter l'eau jusqu'aux champs", lance-t-il.

 

Sources ORANGEPosté par Adriana Evangelizt

 

 

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 13:21



Six millions de chinois menacés par la sécheresse


Des ouvriers ont commencé à exploiter des réserves d'eau souterraine pour aider près de six millions de personnes à faire face à la pire sécheresse de ces 60 dernières années dans la province du Yunnan (sud de la Chine), a annoncé mercredi un responsable local.


Les coupures d'eau pour les cultures et le bétail ont poussé le gouvernement local à envoyer des dizaines d'équipes dans les six régions du Yunnan les plus concernées pour y pomper l'eau des sources souterraines, a précisé le directeur du Bureau des ressources du Yunnan .


Depuis 2009, la province montagneuse du Yunnan a connu une faible pluviométrie, provoquant des pertes économiques de plus de 10 milliards de yuans (1,0732 milliard d'euros). Au moins dix millions de personnes pourraient être touchées par la sécheresse d'ici au mois de mai si la sécheresse s'accentue.

Sources
Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 19:29

Sècheresses en Afrique de l'Ouest



Une nouvelle étude des sédiments lacustres au Ghana indique que cette région africaine a connu plusieurs sécheresses, certaines durant plusieurs décennies, au cours des 3000 dernières années.

Les sécheresses dévastatrices qui ont frappé le Sahel dans les années 1970, 1980 et 1990 n'ont pas été des cas isolés en Afrique de l'Ouest et de nouvelles données provenant d'un ancien lac indiquent qu'elles se sont produites à plusieurs reprises dans cette région depuis plus de 3 000 ans. Pour prédire dans quelle mesure ces sécheresses pourraient se répéter à l'avenir, les chercheurs doivent déterminer quelle a été leur fréquence par le passé. 

Timothy Shanahan de l’Université du Texas avec d’autres scientifiques américains a analysé les sédiments du lac Bosumtwi au Ghana déposés depuis 3 000 ans. Ce lac, un bassin fermé, est sensible aux précipitations locales qui ont affecté son volume et la composition chimique des sédiments. « Le lac Bosumtwi est vraiment unique car c’est l'un des rares endroits dans les régions où les couches de sédiments annuels sont préservés. Cela nous permet de regarder les changements climatiques à très haute résolution», a déclaré Timothy Shanahan. 

Leurs résultats montrent que ces derniers millénaires de longues et sévères sécheresses se sont produites durant des décennies à des siècles. Les populations en pleine expansion de l'Afrique sub-saharienne dépendent beaucoup des pluies de mousson pour leur agriculture et leur énergie, et elles sont mal préparées pour faire face à de tels événements s'ils survenaient de nos jours. Les auteurs de l'étude, publiée dans la dernière édition de la revue Science, écrivent que les responsables de ces pays devraient rapidement envisager des stratégies concrètes et des plans de réserve pour pallier
les futurs épisodes de sécheresse attendus avec le réchauffement du climat.

Sources
Nouvel Obs

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 18:33

Les scientifiques continuent de raconter n'importe quoi. Comme je l'ai déjà expliqué dans Apocalypsis 8, 99,9 pour cent des climatologues, scientifiques, chercheurs, égyptologues oeuvrent pour les Maîtres du Monde. Et plus spécialement pour les Illuminazionistes.



L'Afrique sub-saharienne vouée à subir de nouveau de longues sécheresses



L'Afrique sub-saharienne occidentale est vouée à subir à nouveau de longues sécheresses comme celle qui a frappé le Sahel au XXe siècle, prédit une étude publiée jeudi selon laquelle ce phénomène s'est produit tous les 30 à 60 ans depuis 3.000 ans dans cette région.


Pour la première fois, une équipe de climatologues américains a reconstitué quasi-annuellement l'évolution du climat en Afrique de l'ouest depuis 30 siècles en analysant notamment les dépôts de sédiments dans le lac Bosumtwi au Ghana.


"Le plus déconcertant dans l'histoire du climat de l'Afrique de l'ouest depuis 3.000 ans c'est que la plus récente sécheresse ayant frappé ce continent a été relativement mineure par rapport aux cycles historiques de sécheresses", relève Timothy Shanahan, professeur de géo-sciences à l'Université du Texas (sud), un des principaux auteurs de cette étude parue dans la revue américaine Science datée du 17 avril.


La sécheresse au Sahel a commencé à la fin des années 60 et a duré plusieurs décennies, faisant au moins 100.000 morts et déplaçant un nombre encore plus grand de personnes.


"Ce qui est frappant c'est que les sécheresses durent aussi longtemps en Afrique -entre 30 et 60 ans- et que certaines se sont même prolongées plusieurs siècles", relève ce scientifique.

La plus récente sécheresse en date de cette ampleur s'est produite de 1.400 à 1.750, précise-t-il.


L'histoire climatique des 3.000 dernières années indique que l'Afrique "doit se préparer à de futures sécheresses pouvant durer beaucoup plus longtemps --que celle au Sahel--", a par ailleurs dit Jonathan Overpeck, professeur de géoscience à l'Université du Tucson (Arizona, sud-ouest), un des co-auteurs de ces travaux, lors d'une conférence de presse téléphonique.


"Cela veut aussi dire s'adapter à des changements découlant du réchauffement climatique provoqué par des activités humaines et qui peuvent rendre des régions d'Afrique de l'ouest encore plus vulnérables à la sécheresse", a-t-il ajouté.


Ce chercheur a également expliqué que l'une des principales hypothèses retenues pour expliquer ces cycles de sécheresse en Afrique de l'ouest est une variation cyclique des températures dans le nord de l'océan l'Atlantique appelée "Oscillation atlantique multi-décennale".


Selon cette hypothèse, les températures dans l'Atlantique montent et baissent naturellement durant des cycles d'environ 60 ans.


Plusieurs modèles informatiques et les cercles de croissance des arbres dans les régions autour de l'Atlantique nord confortent cette hypothèse tout comme le cycles des sécheresses en Afrique occidentale depuis 3.000 ans, estiment les auteurs de cette recherche.

 
Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 17:20
Espace: l'humanité de plus en plus sensible à l'activité solaire


(chercheur russe)


MOSCOU, 29 juillet - RIA Novosti. Le développement des nouvelles technologies rend l'humanité plus sensible aux processus spatiaux, notamment à l'activité solaire, a déclaré mardi Vladimir Kouznetsov, directeur de l'Institut russe du magnétisme terrestre, de l'ionosphère et de la propagation des ondes radio.

"Ces derniers temps, nos technologies, surtout spatiales - les satellites, les systèmes GLONASS et GPS, la téléphonie mobile - sont en plein essor. Le nombre des équipements sensibles à l'activité solaire augmente sans cesse et nous le ressentons de plus en plus", a indiqué M.Kouznetsov.

Les éruptions chromosphériques et les tempêtes magnétiques qu'elles provoquent sur Terre peuvent entraîner des pannes de satellites, perturber les communications radio et présentent un danger pour la santé des astronautes. "Nous ressentons de plus en plus l'influence de l'activité solaire", a conclu le directeur.

SourcesRia Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans La Terre se réchauffe
commenter cet article