Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Adriana Evangelizt
  • Le blog de Adriana Evangelizt
  • : La catastrophe planétaire qui s'est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n'en parle... il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
  • Contact

L'Apocalypse est pour demain

 

 

 

 

Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

 

RSOE EDIS

 

Merci de soutenir ce blog...  

 

A notre époque, hélas... il est difficile pour les Chercheurs de Vérité de ne vivre que des "dons du Ciel" ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire... Merci pour votre Générosité

et  votre Soutien.  

 

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Recherche

Blogs à suivre

BEN GARNEAU

 

HORIZON 444

 

Archives

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 11:38

Je ne sais pas si vous imaginez ce qui est en train de se passer. Ils ne peuvent pas arrêter le réchauffement des réacteurs. C'est-à-dire qu'ils ne maîtrisent plus du tout la situation. Et il en serait de même pour toutes les centrales du monde si pareille chose se produisait... imaginez bien cela. Imaginez le bourbier mortel où nous ont mis les industriels du nucléaire.

 

Parce que là, on nous parle de Fukushima mais à Onagawa, 11 réacteurs ont été arrêtés en urgence pendant le séisme. Dans cette centrale, le processus de refroidissement du coeur nucléaire ne se déroule pas comme prévu. Et l'on ignore totalement comment sont refroidis actuellement ces 11 réacteurs dont il faut absolument refroidir le combustible sous peine d'une fusion du coeur. Lire l'excellent article qui relate ce fait : Un réacteur nucléaire ne s'arrête pas comme une lampe de poche.

 

Voilà les questions qui sont posées  : "les réacteurs sont-ils toujours alimentés en électricité par des sources d'énergie extérieures ou bien sont-ils alimentés par des groupes électrogènes ? Si oui combien de temps peuvent-ils tenir, sans source électrique externe".

 

Car, effectivement, après un arrêt d'urgence, le réacteur nucléaire continue à produire de la chaleur. Et donc l'alimentation électrique est nécessaire pour faire marcher les pompes qui refroidissent le coeur des réacteurs. Sans ce refroidissement le coeur risque de fondre. Ce qui nous entraînerait dans le même schéma que Tchernobyl en pire car là, ce serait une explosion atomique et non thermique comme la centrale ukrainienne. Nous sommes donc dans un cercle vicieux car s'il n'y a plus de centrales en fonction, il n'y a plus d'électricité, donc il n'y a plus de pompes qui peuvent fonctionner. Alors comment font-ils pour refroidir ces 11 réacteurs ? Posons les bonnes questions éludées par les dissimulateurs...

 

Je pense sincèrement que la situation est bien plus grave que ce que l'on nous en dit. Déjà au Japon même, les indices de radioactivité sont alarmants et la forte radioactivité gêne les opérateurs sur le réacteur. Ils ont balancé de l'eau avec un hélicoptère, mais il ne faut pas se faire d'illusions... voyez la video...

 

 

 

 

 

 

Japon : la centrale de Fukushima

 

hors de contrôle

 

 

 

Alors que d’autres incidents se sont produits cette nuit à la centrale nucléaire de Fukushima, un nouveau séisme, de magnitude 6 sur l’échelle de Richter, a frappé l’est du Japon ce matin.

 

Le cauchemar semble ne jamais se terminer pour la centrale nucléaire de Fukushima, qui voit les accidents se succéder depuis le violent séisme et le tsunami qui ont frappé le nord-est du Japon vendredi 11 mars.

 


Cette nuit, un nouvel incendie a été détecté au niveau du réacteur n°4. Un hélicoptère a décollé pour déverser de l’eau sur ce réacteur. Une première explosion et un incendie s’y étaient déjà produits dans la nuit de lundi à mardi, alors que les deux derniers réacteurs de la centrale, les n°5 et n°6, donnaient des signes de surchauffe hier matin. Par ailleurs, le gouvernement japonais a reconnu que l’enceinte de confinement du réacteur n°3 était endommagée. Une fumée blanche s’en dégageait dans la matinée.

 

Cinquante personnes qui travaillent près des réacteurs depuis six jours pour trouver des solutions et éviter une catastrophe avaient dû évacuer en raison d’une hausse du niveau de radiation. Mais l’ordre d’évacuation a été levé ce matin.


Si l’Agence internationale à l’énergie atomique reste prudente, le commissaire européen à l’Energie, Günther Oettinger, parle d’"apocalypse" et estime que les autorités ont totalement perdu le contrôle de la centrale : "Je n’exclue pas le pire dans les heures et les jours à venir", a-t-il déclaré à France Info. Pendant ce temps, les autorités japonaises affirment que les niveaux de radioactivité ne sont dangereux que sur le site de la centrale, autour des quatre réacteurs endommagés.

 

Sources Maxisciences 

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Nucléaire-HAARP
commenter cet article

commentaires